Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Disparition de Jimmy Gourley

Par Marc Zisman |

Installé en France depuis les années 50, le guitariste de jazz américain qui croisa le fer avec des géants comme Stan Getz, Lester Young, Roy Haynes ou Martial Solal, s'est éteint le 7 décembre à l'âge de 82 ans.

Selon l’AFP, Jimmy Gourley est décédé le 7 décembre à Villeneuve-Saint-Georges. Le guitariste de jazz américain qui s'était établi en France depuis une cinquantaine d'années, était âgé de 82 ans. Il avait joué durant sa carrière aux côtés de Stan Getz, Lester Young, Kenny Clarke, Roy Haynes, Anita O'Day ou Martial Solal.

James Pasco Gourley Jr. était né à St Louis dans le Missouri le 9 juin 1926. Au début des années 30, sa famille s'était installée à Chicago, où son père avait fondé en 1936 le Monarch Conservatory of Music. Il avait débuté sa carrière à 15 ans, aux côtés du saxophoniste Lee Konitz, qui était dans sa classe au lycée. Puis il avait travaillé au sein de plusieurs formations de Los Angeles avant d'être mobilisé dans la marine américaine de 1944 à 1946 et de mettre sa carrière entre parenthèses.

Après guerre, Gourley avait fait la connaissance à Chicago d'un autre guitariste, Jimmy Raney, qu'il avait remplacé au sein du groupe de Jay Burkhart. Dans les années 50, il avait commencé à travailler à Paris, dans des clubs comme le Blue Note, puis s'était établi en France.

Jimmy Gourley avait longtemps joué avec le batteur Philippe Combelle et le contrebassiste Dominique Lemerle.

 Lire aussi