Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Disparition de Hugh Hopper

Par Marc Zisman |

Le légendaire bassiste de Soft Machine qui luttait contre une leucémie s’est éteint à l’âge de 64 ans.

Hugh Hopper est décédé des suites d’une leucémie le 7 juin. Né le 29 avril 1945 à Canterbury dans le Kent, il restera dans l’histoire comme bassiste du groupe Soft Machine de 1969 à 1973.

Dans la première mouture de Soft Machine, la basse était tenue par Kevin Ayers, Hopper n’étant alors que le road manager du groupe phare de la scène de Canterbury. Il signera malgré tout plusieurs compositions du premier album et tiendra même la basse sur le titre Box 25/4 Lid.

L’aventure Soft Machine s’arrête brièvement après cet opus et une tournée américaine avec Jimi Hendrix. Lors de la reformation, Hugh Hopper prend finalement la place d’Ayers. Pour certains, le son du deuxième album de Soft Machine, Two, doit beaucoup à Hopper dont la basse fuzz dialogue intensément avec l'orgue de Mike Ratledge.

L'influence de Hugh Hopper est importante dans la musique du groupe (surtout sur Fourth en 1970), mais déclinera par la suite. Sur Six en 1972 il ne signe plus que 1983, prélude à son premier album solo, 1984. Après le départ de Wyatt en 1971, celui d’Elton Dean en 1972, Hugh Hopper quitte Soft Machine en 1973.

Par la suite, Hopper jouera régulièrement avec ses confrères de la scène de Canterbury (il participe notamment au génial Rock Bottom de Robert Wyatt) comme avec d’autres musicien de cette mouvance mi-rock, mi-jazz.

Le site officiel de Hugh Hopper