Votre panier est vide

Rubriques :
Bancs d'essai

Test Monitor Audio Silver 100 Limited Edition : la version héritage d’une paire d’enceintes douces et précises

Par Alban Amouroux |

Test Monitor Audio Silver 100 Limited Edition : pour fêter ses 50 années d’existence, le fabricant anglais d’enceintes Monitor Audio dévoile une série spéciale basée sur la Silver 100 7G. Les différences sont esthétiques mais comme nous n’avions pas encore testé le modèle classique, autant profiter de sa version en édition limitée proposée dans ce superbe vert dit « héritage ».

Les marques d’enceintes et de HiFi aiment fêter leurs anniversaires en général. C’est souvent l’occasion de créer des produits exclusifs, soit en termes de présentation dans des coloris jamais utilisés jusque-là, soit avec des modèles réellement spécifiques. Dans les deux cas, la série anniversaire est la plupart du temps limitée afin de vraiment marquer le coup.

Chez Monitor Audio, les séries d’enceintes nous font grimper les marches d’un podium avec les Bronze, les Silver et les Gold. S’ajoutent tout en haut les Platinum et en premier prix les Radius. Il y a deux niveaux de gamme pour les trois séries les plus accessibles. En suivant cette logique, les Silver 100 se placent juste en-dessous des Gold. A chaque fois, on retrouve les formats classiques que sont la bibliothèque, la colonne et la voie centrale. L’édition limitée est appliquée uniquement à la Silver 100 dans sa version bibliothèque.

Caractéristiques

● Prix : 1300 €
● paire d’enceintes de bibliothèque
● Haut-parleurs : tweeter 25 mm, woofer 20 cm
● Puissance admissible : 40-120 Watts
● Bande passante : 35-35.000 Hz (+/-6dB)
● Impédance minimale : 4,9 ohms à 170 Hz
● Autres : double bornier pour bi-câblage
● Dimensions (lxhxp) : 230 x 375 x 332 mm
● Poids : 9,4 kg pièce

Présentation générale des Silver 100 LE

Les Silver 100 Limited Edition sont dérivées des Silver 100 7G. Ces enceintes se sont taillées une solide réputation depuis leur sortie, tout comme les générations précédentes depuis la première en 1999. Ce sont des modèles de bibliothèque que l’on peut qualifier de grand format avec 23 cm de largeur pour pas loin de 40 cm en hauteur. Si vous prévoyez de les installer sur un meuble, il faudra leur aménager un peu de place. Quant à les poser sur des pieds dédiés, il faudra sélectionner des modèles avec une large base de support.

La caisse est constituée de panneaux de MDF classiques. Il n’y a pas de renfort internes, seulement une mousse assez épaisse recouvrant toutes les faces. Pour la rigidité, Monitor Audio a choisi de passer par de longues vis qui traversent la face arrière et viennent se loger à l’arrière de chaque haut-parleur. Cela met ainsi en tension l’enceinte et circonscrit les éventuelles vibrations de caisse. C’est une technique utilisée habituellement sur les enceintes haut de gamme et les caissons de basse.

Le tweeter est une œuvre d’art à lui seul. Sous la référence C-CAM Gold, il se trouve au fond d’une amorce pavillon à dispersion uniforme Waveguide II. L’ensemble est protégé par une grille parsemée de petites ouvertures représentants une sorte de dessin original qui permet de donner de la personnalité aux Silver 100 au format somme toute classique. Ce tweeter est capable de monter haut en fréquence, jusqu’à 35.000 Hz, l’une des caractéristiques typiques des enceintes Monitor Audio. Ce n’est pas pour rien que les modèles supérieurs utilisent des tweeters à ruban. Bien sûr, nous n’entendons pas ces fréquences mais elles participent malgré tout par le jeu des harmoniques à apporter plus de détail et d’ouverture.

Le modèle Silver 100 fait appel à un woofer de 20 cm. Les enceintes bibliothèque reçoivent plus généralement un haut-parleur de 13 ou 16,5 cm. Ce diamètre important permet de délivrer un niveau de grave supérieur et de descendre encore plus bas en fréquence, jusqu’à 35 Hz à -6 dB, pour reproduire toutes les fréquences d’une guitare basse, comme les enceintes colonnes sont capables de le faire. Avec une suspension fine et très légère, Monitor Audio recherche avant tout l’articulation dans le grave, c’est-à-dire la capacité à discerner au maximum chaque fréquence reproduite, pour s’éloigner du grave boum-boum ou monocorde. Le woofer C-CAM est équipé d’une membrane ultra rigide, sans cache-noyau séparé, et avec des dessins embossés rappelant ceux de la grille des tweeters.

Utilisation des Silver 100 LE

Rappelons que les Silver 100 Limited Edition diffèrent des Silver 100 7G uniquement d’un point de vue visuel. Il y a tout d’abord cette couleur verte qui évoque la Grande-Bretagne et dont l’application, avec un léger effet pailleté selon l’éclairage, est vraiment très réussie. La membrane du woofer à la couleur dorée est également spécifique, elle est argentée sur les finitions classiques. Il en va de même pour le logo Monitor Audio en façade, doré sur l’édition limitée, blanc ou noir sur les autres versions. A ce sujet, les Silver 100 7G sont disponibles avec des placages en noyer, frêne ou chêne noir ainsi qu’en blanc satin et en noir brillant.

A l’arrière, un badge, toujours doré, affiche le logo du 50ème anniversaire ainsi que le numéro de série de la paire d’enceintes. Elles sont limitées, comme leur nom l’indique, à 999 exemplaires. La plaque au bas de l’enceinte qui accueille les borniers est aussi passée à la finition dorée pour se distinguer des versions classiques. Le format ne change pas avec une double entrée pour séparer tweeter (HF) et woofer (LF). Elles sont connectées ensemble par des cavaliers pour un mono câblage classique. Il suffit de supprimer les cavaliers pour passer au bi-câblage, voire à la bi-amplification. De petits capuchons en plastique protègent les entrées des borniers pour fiche banane qu’il faudra retirer avec une petite pince.

On remarque également en face arrière l’évent bass-reflex avec un dessin strié visant à apporter un peu de contrôle sur l’écoulement de l’air. Il faut donc éviter de coller les Silver 100 LE contre un mur, ce qui pourrait remonter exagérément le niveau de grave. Monitor Audio fournit deux bouchons en mousse à insérer dans les évents pour ce cas précis. Mais nous vous conseillons, dans la mesure du possible de laisser respirer les enceintes, celles-ci comme toutes les enceintes en général. Quant aux caches aimantés recouverts d’un tissu noir, ils ne sont pas nécessaires. A vous de voir si vous souhaitez protéger les haut-parleurs ou bien les laisser volontairement visibles.

A l’écoute

Les Monitor Audio Silver 100 LE sont venues remplacer nos Dynaudio habituelles dans le système de test. Elles sont accompagnées d’un Mac sur lequel tourne l’app Qobuz, d’un DAC/pré-ampli Mytek Brooklyn DAC+ et d’un amplificateur de puissance Elac DPA-2 (classe D). Suffisamment éloignées du mur arrière, nous n’avons pas eu besoin d’utiliser les bouchons en mousse.

Sur le jazz d’Emmet Cohen et son dernier album Uptown in Orbit, les Monitor Audio reproduisent une scène sonore bien focalisée sur les trois instruments totalement séparés les uns des autres. Elles nous font ressentir l’osmose du trio tout en nous permettant de nous concentrer sans avoir besoin de fermer les yeux sur chacun d’eux dont on visualise le placement. La restitution est naturelle, les enceintes Silver 100 LE sont à leur aise pour reproduire les moindres détails en les faisant ressortir lorsque nécessaire. C’est le cas lorsque le contrebassiste accompagne la rythmique en tapant sur son instrument par exemple.

Les Silver 100 LE misent à la fois sur le côté détendu, sans forcer, et sur la projection mesurée de la scène sonore. Un entre deux agréable au quotidien qui permet de passer haut la main la totalité des genres musicaux. Nous ne leur avons pas trouvé de caractéristiques spécifiques qui les auraient distinguées sur tel ou tel registre. Il n’y en pas un qui aurait un avantage sur les autres, comme un grave débordant ou un aigu ultra défini. Sur le trio beaucoup plus pop de Rémi Panossian sur son album Sun Monkey Voltage, nous retrouvons ce côté expressif et retenu. Le woofer de 20 cm que nous aurions pu attendre beaucoup plus véhément reste à sa place. Il apporte l’attaque et la rondeur nécessaire, sans chercher à remplacer un caisson de basse. C’est surtout à ses qualités d’articulation qu’il faut porter attention.

La douceur globale n’empêche pas de profiter des voix féminines et de retrouver les timbres particuliers de celles que nous connaissons par cœur, comme Juliette Armanet par exemple. Pas d’inquiétude à avoir, les Silver 100 LE sont bien capables d’en reproduire les intonations et les fréquences les plus hautes. Nous terminons avec la Symphonie No. 3 de Rachmaninoff dirigée par John Wilson. Sa restitution par les Monitor Audio est sans conteste sur le registre de l’élégance. Les envolées dynamiques passent très bien, sans agressivité. La disposition des pupitres est respectée bien que la scène propose moins d’épaisseur et de profondeur qu’avec d’autres enceintes équivalentes. Cela n’empêche pas de profiter d’une belle restitution où les détails foisonnent et les timbres sont au plus proche de la vérité.

Les + :
Douceur de la restitution
Médium-aigu naturel
Articulation dans le grave
Coloris original, finition exemplaire

Les - :
Profondeur limitée de la scène sonore
Le grave manque un peu de punch

Conclusion

Les Monitor Audio Silver 100 Limited Edition sont des enceintes désirables. Par leur association de couleurs original mariant vert anglais et doré, ce qui en fait de beaux objets que l’on aura plaisir à mettre en valeur dans son intérieur. Mais surtout grâce à leurs qualités de restitution sonore adaptée à tous les styles musicaux. Transparentes et respectueuses, elles n’imposent pas de signature particulière. Elles sont surtout capables d’aller fouiller dans les plus petits détails et de transmettre la moindre intonation des voix et des instruments. Cette qualité se retrouve dans tous les registres, y compris dans les fréquences les plus basses. La promesse de Monitor Audio de faire reculer la distorsion est absolument tenue. L’association avec l’amplificateur ne devrait pas poser de problème. Étant donné leurs spécificités, même ceux de puissance modeste seront capables de sortir le meilleur des Silver 100 Limited Edition.