Votre panier est vide

Rubriques :
Bancs d'essai

Test Melco N50-S38 : un serveur audio dédié à la Hi-Fi avec streameur intégré

Par Alban Amouroux |

Le N50 est le dernier-né des serveurs audio signé par le japonais Melco Audio. Positionné en milieu de gamme, il intègre à la fois les fonctions de stockage et de lecture de musique numérique. Au choix, on peut utiliser l’une ou l’autre, ou encore les deux. La polyvalence est de mise grâce à de multiples configurations possibles et à des outils de gestion complets.

Melco Audio fabrique uniquement des appareils audio numériques équipés d’un support de stockage. Ce sont bien plus que des disques durs externes de luxe. Tout d’abord, ils renferment des disques classiques ou bien des disques SSD spécialement dédiés à un usage audiophile. Melco fait partie du même groupe que Buffalo, fabricant bien connu de périphériques informatiques, dont des serveurs NAS par exemple. Le désir de création d’un serveur NAS dédié à la musique est justement à l’origine de la marque Melco Audio.

Ensuite, les produits Melco ne se contentent pas de stocker une bibliothèque de fichiers musicaux. Tout l’environnement électronique autour du disque de stockage fait appel à des composants triés et spécifiques à un usage Hi-Fi. Les serveurs Melco comme le N50-S38 partagent la musique sur votre réseau à destination d’un streameur. Mais ils font également office de streameurs grâce à une sortie audio numérique. Il n’y a jamais de conversion numérique/analogique chez Melco : chacun son domaine !

Caractéristiques

● Serveur et streameur audio
● Prix : 5 399 €
● Audio haute résolution : 384 kHz/32 bits, DSD256
● Stockage : disque SSD de 3,8 To
● Formats de fichier supportés : DSF, DFF, FLAC, WAV, ALAC, AIFF, AAC, MP3, WMA, OGG, LPCM
● Connectivité : 5x ports USB dont un dédié à la sortie audio, 2x ports Ethernet
● Accessoires : télécommande RF optionnelle
● Dimensions (l x h x p) : 436 x 70 x 352 mm
● Poids : 7 kg

Présentation générale du Melco N50-S38

Le Melco N50 est un produit épuré dont la façade affiche une sobriété assez étonnante à ce niveau de prix. Bien souvent dans la Hi-Fi, plus on monte en gamme, plus les produits deviennent voyants et imposants. Il n’en est rien avec le N50 qui utilise un châssis vraiment très classique. Melco se concentre avant tout sur les capacités de ses produits.

La face avant dispose sur sa gauche d’une touche de mise en fonction mécanique qui n’autorise pas de mode veille. Elle est associée à une micro-LED indiquant l’état de l’appareil. Juste à côté, un premier port USB pourra accueillir clés USB et disques durs externes afin d’en transférer les fichiers musicaux vers le disque interne du N50. Au centre, un afficheur monochrome simple informe et permet de naviguer dans les menus. Cela sera fait grâce aux quatre touches de navigation sur la droite.

Rappelons que le N50-S38 est d’abord un serveur en réseau. Il est donc équipé d’une prise Ethernet. Elle est accompagnée d’une seconde prise RJ45 nommée « Player » destinée à la connexion directe d’un streameur externe sans avoir à passer par un commutateur réseau. A côté, trois prises USB classiques permettent de réaliser différentes opérations et d’ajouter des accessoires. Enfin, une prise USB isolée se trouve dans une embase professionnelle Neutrik : c’est la sortie audio du mode streameur. Il n'y a donc aucune prise typiquement audio, uniquement des prises du monde informatique dédiées ici à la lecture audio numérique de bout en bout.

Classiquement, Melco sépare les circuits à l’intérieur de ses produits. Il y a donc une carte d’alimentation, une autre pour le contrôle et une dernière pour les données. Le fabricant japonais améliore génération après génération tout ce qui concerne les cartes électroniques et l’alimentation. La prise de courant IEC avec une véritable terre électrique est par exemple reliée à un filtre antiparasite. Pour rejeter tout bruit mécanique, le disque SSD prend place dans un berceau rigide multicouche. Tandis que l’appareil repose sur des pieds isolants antivibration.

Utilisation du Melco N50-38

Le Melco N50 est un produit a priori facile à mettre en place, que ce soit en mode serveur ou en mode lecteur. La connectique est simple à comprendre et une simple liaison au réseau assure un fonctionnement immédiat. A ce propos, vous avez sans doute remarqué l’absence de wi-fi. Une installation audio en réseau de haute qualité nécessite une connexion Ethernet afin de ne pas dépendre de la qualité du wi-fi, quel qu’il soit, de l’utilisateur. La liaison filaire assure une stabilité sans faille.

Une fois le N50 connecté au réseau, il obtient son adresse IP grâce au DHCP. Ceci est modifiable dans le menu afin de lui appliquer une adresse fixe si besoin. Le disque dur du N50 devient alors visible sur le réseau via le protocole UPnP/DLNA. Il partage ainsi sa musique vers tous les lecteurs audio en réseau compatibles avec ce même protocole. Pour ajouter de la musique dans le disque dur du N50-S38, plusieurs solutions s’offrent à vous. Tout d’abord en utilisant les ports USB en façade et à l’arrière sur lesquels vous pouvez brancher temporairement une clé ou un disque externe. L’interface sur l’écran vous guide à travers les étapes de transfert. Vous pouvez également transférer la musique via le réseau d’un ordinateur vers le serveur N50. En tapant l’adresse IP du N50 dans votre navigateur, vous retrouverez l’interface à l’écran à l’identique.

Melco propose un lecteur CD USB à relier à l’arrière. Il permet de ripper toute votre collection de disques qui se retrouvera ainsi sauvegardée dans le serveur N50 dans la meilleure qualité audio possible, c’est-à-dire sans aucune perte par rapport à l’original. Les ports USB en face arrière servent également à accueillir un disque dur à demeure pour étendre la capacité du N50 et pour sauvegarder votre bibliothèque en toute sécurité pour ne jamais risquer de perdre vos fichiers. Le N50 utilise deux applications internes pour une gestion intelligente de la bibliothèque et des métadonnées des morceaux : SongKong et MinimServer. Le premier s’occupe d’identifier les titres et d’ajouter les informations. Il est possible de prendre la main depuis son ordinateur pour corriger les manques ou erreurs si besoin. MinimServer indexe et délivre la musique.

Le port USB intitulé USB DAC est nécessaire pour utiliser le N50 en guise de lecteur audio. Il vous faudra bien évidemment un DAC équipé d’une entrée USB et le cordon adéquat. Melco propose deux modes de lecture. Le premier mode UPnP/DLNA utilise l’application mobile Melco Music HD pour la sélection de la musique, avec Qobuz intégré nativement. Le second mode nécessite de se rendre dans le menu et de basculer le N50 en mode Roon. Il devient alors accessible par ce biais, toujours avec la possibilité d’utiliser Qobuz, intégré cette fois à Roon. L’écran du N50 affiche toujours le mode en cours : une icône de lecture pour le mode UPnP ou bien l’icône Roon.

Nous avons utilisé le mode UPnP prioritairement afin de pouvoir profiter de l’application mobile Melco. Celle-ci est disponible uniquement sur tablette, il n’y a pas de version pour smartphone. Cette app est une version customisée pour Melco de l’app mcontrol. A son ouverture, il faut sélectionner dans la colonne de gauche l’appareil Melco avant toute chose. Puis, on peut entrer les identifiants de son compte Qobuz. On retrouve une présentation des nouveautés, des playlists, des recommandations avec un affichage par jaquette permises par le grand écran d’une tablette. Cette partie Discover n’est pas traduite en français. Cependant, l’app affiche bien en français les contenus éditoriaux liés aux artistes et aux albums.

Du côté de l’écran du Melco N50, le titre en cours d’écoute et le nom de l’artiste défilent en grandes lettres. Juste en dessous, en tout petit, sont détaillées les caractéristiques du flux audio avec la fréquence, la profondeur de bit et le type de format. Ces informations sont également présentes dans l’app, avec le débit en plus. L’écran permet de naviguer dans les menus depuis la télécommande pour personnaliser le fonctionnement du N50, effectuer les sauvegardes, les copies, les mises à jour, etc.. Le N50 est livré sans télécommande, mais il accepte plusieurs modèles radiofréquence avec récepteur USB à relier sur l’un des ports de l’appareil. Cette dernière contrôle la lecture ainsi que le volume avec les DAC compatibles.

A l’écoute

Dans notre configuration de test, le Melco N50-S38 a été utilisé en serveur et en lecteur. Nous l’avons relié à notre DAC USB suivi d’un préampli, d’un ampli et de nos fidèles enceintes Dynaudio. Attention, comme souvent, il est nécessaire de bien régler la qualité de sortie dans les réglages spécifiques à Qobuz puisqu’ils sont positionnés sur le format MP3 par défaut. Nous avons donc utilisé l’app Melco avec la lecture en mode UPnP/DLNA.

Dès nos premières écoutes, nous avons eu une impression de mise en avant des voix, sans projection exagérée, mais qui offrait une lisibilité accrue grâce à un détourage précis et stable. Ce traitement impeccable de la voix ou des instruments au centre est une des grandes qualités du Melco N50. La sensation de présence est renforcée, ce qui participe au réalisme de la restitution. Le poids sur les voix graves leur confère une chaleur naturelle parfois effacée par d’autres appareils concurrents. Le résultat est particulièrement saisissant avec les reprises de Michel Legrand sur la compilation Hier & demain.

Dès que l’on passe sur un morceau avec une scène ultra-large, celle-ci est bien reproduite avec les dimensions qui la caractérisent. Le centre ne la tire pas vers lui, elle s’établit en largeur an arrière-plan, sans venir le perturber. La musique s’étend face à nous entre les deux enceintes, avec un étagement des plans respecté. Un maximum de micro-informations rendent l’expérience live une nouvelle fois réaliste à l’écoute de la Symphonie No. 4 en sol majeur de Mahler.

Le respect des timbres nous semble d’un excellent niveau, sans parti pris ni mise en avant de tel ou tel registre. Le registre des basses fréquences est maîtrisé, jamais brouillon tout en conservant le niveau et la cadence, même sur des programmes chargés où le grave pourrait passer au second plan. Sur le titre Parc des stars issu de l’album Guédé du multi-instrumentiste belge Toine Thys, l’impact comme la rondeur de la batterie sont au rendez-vous. Les effets sonores de ce titre électro-jazz virevoltent dans la pièce, devant et derrière les enceintes, sans jamais perturber le centre solide.

Nous avons comparé les écoutes en basculant ensuite sur le mode Roon. Dans notre configuration de test, il nous a semblé que le mode UPnP était supérieur, avec toutes les qualités décrites précédemment, et plus particulièrement cette présence sur les voix. En mode Roon, le traitement des voix était plus classique, une part de magie avait disparu. L’application Melco et Roon permettant de faire la même chose en termes d’outils de lecture, nous vous conseillons de privilégier la première, même si l’app Roon est plus agréable et plus moderne.

Les + :
Qualité et traitement des voix
Précision des micro-informations
Multiplicité d’usages
Intégration Qobuz plutôt complète

Les - :
Application Melco HD vieillissante

Conclusion

Le Melco N50-S38 est un serveur audio numérique de référence destiné à devenir le centre de votre système audio haut de gamme. En stockant votre bibliothèque musicale dans les meilleures résolutions possibles, il permet de se passer de tout appareil informatique. Le disque SSD interne totalement silencieux de 3,8 To est prêt à stocker des milliers de titres et d’albums. Les outils de copie et de gestion de données complets garantissent de toujours avoir une bibliothèque bien rangée et bien présentée sans jaquette manquante. Toutes ces manipulations a priori rebutantes pour les non-spécialistes de l’ordinateur deviennent accessibles à tous à travers le serveur Melco et ses différents outils de gestion automatique d’une bibliothèque intelligente. La partie lectrice nous a permis de profiter d’une restitution de haut niveau avec une prédominance et une beauté des voix pour un rendu réaliste. Bien que Qobuz soit pleinement intégré à l’app de contrôle Melco HD, nous regrettons que celle-ci soit un peu datée et toujours absente sur smartphone.