Catégories :

Apple AirPods Pro : le test des intra-auriculaires Bluetooth les plus tendances du moment

Les oreillettes Bluetooth sans aucun fil se sont vite généralisées grâce au confort d’usage qu’elles apportent. On les insère dans les oreilles puis on n’y pense plus. Apple fait figure de précurseur dans le domaine, au moins commercialement, car la marque est loin d’être seule sur ce marché. La dernière version Pro des Apple AirPods bénéficie de fonctionnalités complètes pour leur permettre de se positionner comme des modèles minuscules mais haut de gamme.

Par Alban Amouroux | Bancs d'essai | 21 février 2020
Réagir

Apple n’est pas un petit nouveau dans les oreillettes. Son modèle filaire caractéristique avec sa couleur blanche existe depuis le lancement du baladeur iPod, c’est-à-dire presque vingt ans. Il a ensuite été fourni avec tous les iPhone. Ce sont donc des centaines de millions d’oreillettes filaires blanches qu’Apple a déjà fabriquées.

Il y a encore quelques années, il était impensable d’imaginer couper le fil de ces oreillettes pour qu’elles deviennent Bluetooth. Pourtant, la technologie aidant, les industriels ont relevé le défi. Désormais, la partie qui se positionne dans l’oreille est capable d’intégrer puce Bluetooth, convertisseur numérique/analogique, amplificateur et batterie. On appelle « true wireless » ces casques intra-auriculaires Bluetooth car ils n’ont réellement besoin d’aucun câble. Une belle prouesse passée dans la normalité.

Prix : 279 €
Fonctionnalités : intra-auriculaires true wireless, réduction de bruit active, certification IPX4, trois paires d’embouts, cordon Lightning vers USB-C, autonomie totale de 29 heures
Codecs : SBC, AAC
Connectivité : Bluetooth 5, Lighting pour le boîtier de recharge
Poids : oreillettes 5,4 grammes / boîtier 45,6 grammes

Présentation générale des AirPods Pro

Apple a conservé le design en rondeur et la couleur blanche de ses oreillettes iconiques pour les appliquer à ses modèles intra-auriculaires Bluetooth. La version Pro intègre également un système d’annulation automatique des bruits extérieurs.

Pour s’adapter à toutes les oreilles, Apple fournit trois paires d’embouts en silicone souple : petits, moyens et grands. Ils se clipsent très facilement et sans effort sur l’oreillette. Ils sont dotés d’un système d’évent pour égaliser la pression auriculaire afin de garantir un confort optimal. Si vous avez un doute, il est possible de tester la bonne adéquation des embouts avec un test via l’application. Lorsqu’on a trouvé l’embout adapté à son oreille, il apparaît évident que les AirPods Pro ne sont ni fatigants ni contraignants avec leur poids de seulement 5,4 grammes.

La partie centrale oblongue s’appuie sur la base du pavillon de l’oreille. Elle est terminée par une tige permettant de saisir les oreillettes. Cette tige intègre un petit bouton invisible. Il y en a un sur chaque oreillette. Leur action est personnalisable via le smartphone. Au bas de la tige, deux parties métalliques servent à la recharge. Comme tous les intra-auriculaires « true wireless », les AirPods Pro sont livrés avec une boîte de recharge.

Parée de blanc brillant, la boîte sert autant à transporter les AirPods qu’à les recharger. La boîte dispose elle aussi d’une batterie. Elle se recharge elle-même soit de façon filaire via un chargeur Apple pour iPhone ou iPad avec prise Lightning, soit sans fil par induction avec un chargeur à la norme Qi. Le cordon Lightning vers USB-C est fourni. Facilement transportable, la boîte pèse à peine plus de 45 grammes.

Près de 30 heures d’autonomie

On apprécie le soin du détail d’Apple dans le mécanisme de la boîte. Aimantée, la fermeture est confirmée par un petit clac inspirant vraiment confiance. Une touche permet de prendre connaissance de l’état de la recharge via une LED : verte quand il reste de l’autonomie, orange quand il va falloir penser à recharger.

L’autonomie des oreillettes est de 5 heures maximum. Celle du boîtier est de 24 heures pour recharger les oreillettes quatre à cinq fois de suite. Dès que la batterie des oreillettes est épuisée, il suffit de les ranger dans la boîte. Avec les cinq premières minutes de charge, on récupère une heure d’autonomie. Notez que l’autonomie est légèrement réduite lorsque les AirPods Pro sont utilisés en mode téléphonie.

Environnement Apple oblige, les AirPods Pro sont compatibles principalement avec les appareils à la pomme : Mac, iPad, iPhone, Watch, iPod et Apple TV. Il est possible de les connecter à un smartphone Android si l’on accepte de perdre la plupart des fonctionnalités. La connexion s’effectue en Bluetooth 5. Du côté des codecs, on trouve uniquement le SBC et l’AAC, ce dernier étant généralisé sur tous les produits Apple. Il faudra donc se passer des codecs Hi-Res. Comme souvent, Apple ne communique pas sur les détails techniques précis. On ne sait donc pas grand-chose des transducteurs utilisés si ce n’est qu’ils sont à « longue excursion » et associés à une amplification « à gamme dynamique élevée ».

En revanche, les AirPods Pro sont certifiés IPX4 pour résister à l’eau et à la transpiration et tout indiqués pour un usage sportif. Des capteurs intégrés permettent de savoir quand ils sont insérés dans les oreilles. Ainsi, la musique se coupe dès qu’on les retire.

Il n’est pas possible de connecter simultanément les AirPods Pro à deux appareils : un ordinateur et un smartphone par exemple. Apple autorise l’inverse: vous pouvez connecter deux paires d’AirPods Pro à un même appareil pour profiter de la musique en duo.

Un système de réduction de bruit très efficace

Par rapport aux AirPods classiques, les AirPods Pro font appel à un système de réduction de bruit. Ils sont équipés de microphones externes qui analysent en permanence les sons environnants. Il y a également des micros à l’intérieur des oreillettes. En combinant les deux, les AirPods savent quelle quantité de bruits extérieurs vous entendez en parallèle de la musique. Une fois le mode de réduction actif, les sons extérieurs disparaissent.

Les AirPods Pro sont plutôt très performants dans ce domaine. Ils coupent très efficacement les bruits de fond, la foule, les bruits sourds. Nous les avons utilisés lors d’un voyage en avion et le bruit des réacteurs disparaît complètement. En revanche, la partie médium est moins corrigée, les voix proches se font encore entendre, même si elles sont bien atténuées. Le mode transparence permet au contraire d’amplifier les sons extérieurs, comme si vous ne portiez plus les oreillettes. Il est également possible d’utiliser les AirPods Pro en mode « normal », mais ce serait dommage.

L’application mobile sur l’iPhone permet de prendre connaissance de l’état de la batterie du boîtier et des oreillettes. Il est possible de personnaliser l’action du bouton sur chaque oreillette. Bien sûr, en énonçant « Dis Siri », vous pourrez converser avec l’assistant intelligent d’Apple à travers les micros des AirPods.

Les AirPods Pro restituent la musique avec une impression de grande linéarité. Aucun registre n’est poussé en avant, contrairement à bon nombre de casques qui appuient sur les basses fréquences. Pourtant, il y a du poids sur la contrebasse et dans le bas-médium en général. L’assise est bien présente, rien ne manque dans ce domaine. L’aigu est précis sans être scintillant ni jamais agressif. La séparation stéréo est correcte avec un beau panoramique d’une oreille à l’autre. Mais bien sûr, l’image sonore ne sort pas de la tête, ce qui est logique avec des intra-auriculaires. En montant un peu le niveau sur d’excellents enregistrements, on bénéficie d’une ampleur agréable avec un message sonore détaillé sans devenir brouillon.

LES +
Légers à se faire oublier
Réduction de bruit performante
Ecoute agréable


LES -
Plutôt pour l’univers Apple
Pas de codecs Hi-Res
Absence de double connexion

Conclusion

Apple n’est pas réellement un acteur de l’audio, même si la marque sait fabriquer des oreillettes depuis longtemps. En se lançant dans les intra-auriculaires true wireless, Apple fait face à des cadors du domaine tels que Sony, Bose, Jabra ou Sennheiser. Pourtant, Apple a bien réussi son coup. Les AirPods Pro sont faciles à porter. Ils disposent d’une très bonne autonomie globale. Ils sont efficaces dans la réduction de bruit. Et la restitution sonore non typée, très linéaire, permet de profiter de tout style de musique en toute sérénité, même en poussant un peu le volume. Si l’on recherche des intras Bluetooth rechargeables de qualité, les AirPods Pro représentent aujourd’hui le choix de la raison.

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !


Vos lectures