Votre panier est vide

Rubriques :
News

Le retour du vieux morse

Par Max Dembo |

Le premier album solo de David Crosby en 20 ans...

Vingt ans de silence discographique n’est pas un interlude comme un autre… C’est pourtant celui qu’a choisi le légendaire David Crosby avant de repartir seul en studio pour accoucher de ce Croz (disponible en Qualité Studio Masters !)… Pour ce comeback inattendu, l’ancien membre éminent des Byrds et du super groupe Crosby, Stills, Nash & Young s’est entouré de son fils James Raymond et de Daniel Garcia pour la production. Côté invités, le vieux morse désormais âgé de 72 ans a convié quelques amis comme le trompettiste Wynton Marsalis (Holding On To Nothing), Mark Knopfler (What’s Broken), Leland Sklar (Find A Heart) et Steve Tavaglione (Morning Falling, Find A Heart). Si David Crosby reste une épée de l’histoire du rock, ses très rares escapades en solitaire n’ont jamais été renversantes, mis à part l’immense If I Could Only Remember My Name, trésor conçu en 1971… Quatrième album solo studio, Croz pourrait bien lui aussi entrer dans la légende. Mais y entrer à pas feutrés… Déroutant de prime abord par la diversité des textures sonores choisies (rock planant, folk FM, soft jazz), voilà un disque de belle facture qui s’apprécie un peu plus à chaque nouvelle écoute. Un opus conçu, à l’ancienne, au cœur duquel les harmonies vocales (dont Crosby reste évidemment l’un des maîtres) et les mélodies sont d’un luxe rare. Un album attachant dont l’intemporalité consolide le niveau et qui montre que le vieux morse mord encore.