Votre panier est vide

Rubriques :
News

Equilbey chez Mozart

Par François Hudry |

Laurence Equilbey, le chœur Accentus et l'Insula Orchestra s'attaque au Requiem de Mozart...

Loin des affres et des douleurs de la mort, Laurence Equilbey, à la tête de son Chœur Accentus, d'excellents solistes et de son nouveau Insula Orchestra, signe une vision lumineuse, sereine, confiante et presque joyeuse du Requiem de Mozart, qui vient de paraître chez naïve, et qui se situe dans une perspective plus maçonnique que chrétienne. Dans un tel cadre interprétatif, ce chef-d'œuvre inachevé prend une réelle cohérence. Écrit dans l'urgence par un Mozart exténué, c'est pourtant une œuvre de synthèse dans laquelle le compositeur met tout son savoir faire et sa mémoire prodigieuse qui se souvient de Michael Haydn, comme de Haendel, de Wilhelm Friedemann Bach ou encore des maîtres du baroque déjà lointain. Et personne ne saura jamais ce que le compositeur moribond aura dit ou dicté à ses élèves chargés plus tard de terminer l'œuvre. Il nous reste ce pur miracle d'une partition écrite à plusieurs mains et qui fascine le monde entier depuis 223 ans...





 Lire aussi

À découvrir autour de l'article