Catégories :

Broken Bells, deuxième service

Futuriste ou passéiste, la pop totale de James Mercer et Danger Mouse...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 4 février 2014
Réagir

Lors de la parution du premier album de ce vrai-faux groupe qu’est Broken Bells, on fut plus que surpris par cette rencontre quasi-improbable entre James Mercer, leader des Shins, et ce bidouilleur fou de Danger Mouse. Les deux compères/complices remettent le couvert avec After The Disco, album dense et riche en influences et en textures sonores. Et si l’âme du disque est viscéralement pop, son ADN recèle aussi bien d’ambiances 100% années 80 que de pop dance presque kitch ou d’electro SF. On ne sait où donner de la tête ou plutôt des oreilles dans cet océan de bien-être mélodique qui joue l’école buissonnière comme les escapades inattendues. Et comme Mercer est tout de même une épée en matière de mélodie qui fait mouche, chaque titre d’After The Disco s’immisce directement dans le cerveau de l’auditeur. Surprenant et entêtant.






À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters