Catégories :

Birdy, l'oiseau rare

Un 3e album mélancolique pour la jeune Britannique de 19 ans...

Par Antoine Roché | Vidéo du jour | 29 mars 2016
Réagir

Pour son troisième opus intitulé Beautiful Lies, Birdy a décidé de donner un ton plus grave, plus personnel à sa musique. Après un premier album de reprises et un second où la jeune Britannique a commencé à composer, elle livre cette fois des textes profondément intimes dans lesquels elle décrit ses expériences quotidiennes. Elle qui n’a pas eu une adolescence comme les autres doit assumer aujourd’hui sa notoriété et le changement de vie qu’elle a entraînée. Mal-être, rythme de vie instable, sentiment de se perdre dans l’espace… l’ensemble de l’enregistrement est marqué par la mélancolie que traverse la jeune femme de 19 ans, en atteste des titres comme Silhouette, Take My Heart ou Lost It All. Le piano occupe une place centrale, au même titre que la voix de la chanteuse, et permet de conserver tout au long des titres une atmosphère aérienne, dans laquelle l’oiseau Birdy semble à son aise.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures