Rubriques :

Vian est vivant !

Pour le centenaire du génial touche à tout paraît une copieuse compilation zoomant sur toutes les facettes musicales de cet éclectique génie...

Par Nicolas Magenham | Vidéo du jour | 20 mars 2020
Réagir

La belle compilation-fleuve que vient de publier le label des Productions Jacques Canetti, 100 ans 100 chansons (disponible en Hi-Res 24bit avec son livret numérique), est un peu à l’image de Boris Vian : joyeusement et génialement désordonnée.

Toutes les périodes sont ainsi représentées, depuis les chanteurs originaux (Fais-moi mal Johnny par Magalie Noël, Dans mon lit par Jacques Higelin, Le Déserteur par Mouloudji) jusqu’à des artistes contemporains reprenant du Vian connu ou moins connu (Les Joyeux bouchers par Catherine Ringer, Ils cassent le monde par Jean-Louis Aubert).



Outre ces stars de la chanson, on croisera aussi des interprètes plus inattendus, davantage associés au monde du théâtre et du cinéma, tels que le cinéaste et comédien Yves Robert (Venez donc voir), l’actrice Cécile Vassort (L’Enfance de Bonnot) et l’humoriste Coluche (On n’est pas là pour se faire engueuler).

Ce portrait de famille haut-en-couleur ne serait pas complet si l’on omettait de citer Serge Reggiani – dont l’interprétation si habitée se situe entre la chanson et la comédie –, ainsi que Boris Vian lui-même. En effet, ce dernier enregistra une dizaine de titres comme chanteur en 1955, mais elles ne rencontrèrent pas le succès escompté (Je suis snob, Bourrée de complexes…).



Le jazz (souvent arrangé par Alain Goraguer) est bien entendu l’une des colonnes vertébrales musicales de l’album, mais il ne faut pas oublier que Vian fut également le premier « importateur » de rock en France. Là encore le disque fait le grand écart temporel puisque c’est à la fois avec Magali Noël (Strip-rock) et le groupe labellisé « Nouvelle scène française » Debout sur le zinc (l’inédite Complainte du priapisme) que l’auditeur pourra se déhancher, sur les paroles échevelées de Boris Vian. 100 ans 100 chansons montre donc toutes les facettes du talent de l’auteur de L’Écume des jours dans le domaine de la chanson, mais il prouve aussi que sa liberté totale, légère ou grave, est intemporelle.

ÉCOUTEZ "100 ANS 100 CHANSONS" DE BORIS VIAN SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures