Catégories :

Souvenirs ancestraux

Quand le pianiste Baptiste Trotignon et le saxophoniste Yosvany Terry évoquent les métissages issus des traditions musicales de la diaspora africaine dans les anciennes colonies françaises...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 3 juin 2017
Réagir

Le métissage a toujours été au cœur du jazz. Et ce superbe album qui vient de paraître célébrant la richesse et la diversité musicales nées de la diaspora africaine aux Etats-Unis et dans les anciennes colonies françaises des Amériques en est la preuve supplémentaire. Avec Ancestral Memories, le saxophoniste cubain Yosvany Terry et le pianiste français Baptiste Trotignon accomplissent une sorte de devoir de mémoire qu’ils ancrent dans le présent. Celui de leur personnalité, tant humaine que musicale. Conçue avec une rythmique toujours mesurée – Yunior Terry à la contrebasse et Jeff "Tain" Watts à la batterie –, leur rencontre inspirée par la tradition musicale des Antilles Françaises puise profondément dans les racines et dans les fondements de ces musiques pour aller plus loin. Et pour accoucher d’une musique au swing redoutable et aux teintes chaudes. Quant à Trotignon, habitué des jolis chemins de traverse et des itinéraires bis osés, il signe avec Ancestral Memories l’un de ses plus beaux disques.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters