Votre panier est vide

Rubriques :
News

Nicki Minaj : Barbie devient reine de Saba

Par Aurélien Chapuis |

Quatre ans après The Pinkprint, la reine Nicki Minaj vient reprendre sa place sur l’échiquier du rap.

Échauffée par le succès de Cardi B et son exposition exponentielle, la rappeuse new-yorkaise remet les points sur les i avec un album beaucoup plus dur que ses précédents.

Après avoir éprouver son statut en collaboration avec la jeune génération comme Lil Uzi Vert, Playboi Carti ou 6ix9ine sur l’énorme succès FEFE, Nicki Minaj ne succombe pas aux sirènes du jeunisme et revient plutôt sur ses basiques avec Queen. Ses couplets se veulent plus tranchants et ses performances sans artifice, atteignant des sommets sur ses solos comme le minimal Hard White ou le jovial Miami. Cette envie d’en découdre atteint son paroxysme sur Barbie Dreams, invoquant le fantôme frondeur de Notorious B.I.G. Ce morceau est composé comme une cascade de petits pics humoristiques où Nicki se lâche sur tous les acteurs du rap actuel. Et la limite avec la sérieuse réalité est parfois très fine. Toute la tension et le second degré de la position actuelle de Nicki Minaj dans le milieu du rap se trouve ainsi résumés en quelques rimes assassines.

A côté de ça, les moments plus pop de Queen avec Ariana Grande ou The Weeknd sont plus communs et les featurings habituels avec les grands frères Lil Wayne et Future sont sans surprise. La meilleure collaboration reste celle avec Eminem qui sonne comme un nouvel accomplissement pour Nicki Minaj, sur le piano sautillant de Labrinth rappelant les grandes heures de la pop anglaise. Mais la touche supplémentaire de Queen réside dans l’utilisation judicieuse d’influences caribéennes en tout début et fin d’album.

Avec Ganja Burns et Coco Chanel, Nicki Minaj trouve une formule sincère aux rythmiques enivrantes correspondant parfaitement à son débit et sa voix. En exhumant Foxy Brown, grande soeur de Trinidad, sur ce final électrique aux notes jamaicaines, elle offre une autre histoire à son parcours. Plus loin de la Barbie débridée aux couleurs acidulées, plus proche de la lionne indomptable à la spiritualité ancestrale.









ECOUTEZ QUEEN DE NICKI MINAJ SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article