Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Max Richter entend des voix

Par Théodore Grantet |

Avec "Voices", le compositeur allemand signe un album inspiré par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et qui se veut porteur d’espoir pour un monde meilleur et plus humain...

Où se situe Max Richter avec son nouvel album Voices ? Musicalement, c'est un grand nuage ayant récolté les fruits de l'ambient avec ses vastes horizons d’une imperturbable tranquillité, aussi bien que de l’esthétique épurée et néo-classique d’Europe de l’Est, on pense – un peu trop – souvent à la Troisième Symphonie d'Henryk Górecki, qui restera le grand chef-d’œuvre dans cette vaine.

Avec Voices qui reprend à chaque morceau la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, narrée dans une version revue par l'actrice américaine Kiki Layne, Max Richter a imaginé une œuvre pour un orchestre principalement composé de basses et de violoncelles, véritable medium de réflexion sur les problématiques de la société contemporaine. Ce disque du compositeur allemand est donc engagé, pourtant porté par une constante euphonie qui séduira ses nombreux fans.





ÉCOUTEZ "VOICES" DE MAX RICHTER SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !