Votre panier est vide

Rubriques :
News

Lucinda Williams sort ses griffes

Par Marc Zisman |

Avec "Good Souls Better Angels", la boss de l'americana signe un album aux teintes bluesy, engagé et rageur comme jamais...

En 2017, Lucinda Williams s’était amusée à jeter un œil dans le rétro en réenregistrant entièrement son mythique album de 1992 Sweet Old World, rebaptisé pour l’occasion This Sweet Old World.

Trois ans plus tard, la reine de l’americana ressort son stylo avec cette fois un disque 100 % inédit. Sur les récents Down Where the Spirit Meets the Bone (2014) et The Ghosts of Highway 20 (2016), Lucinda jonglait avec les arrangements, le chant, la structure des chansons et même l’angle introspectif de ses textes. Avec Good Souls Better Angels, elle met en sourdine son style narratif pour attaquer en frontal les injustices et les laideurs contemporaines. Violences domestiques (Wakin’ Up), noirceur des médias (Bad News Blues), lâcheté des réseaux sociaux (Shadows & Doubts), cas Donald Trump (Man Without a Soul), tout y passe !



A ses côtés pour soutenir son militantisme jamais lourdaud, ses fidèles (le batteur Butch Norton, le guitariste Stuart Mathis et le bassiste David Sutton) lui déroulent une bande-son assez rock’n’roll et surtout sans fioriture. Une musique crue et brute enracinée alternant entre titres uppercut et ballades cinématographiques.

Mais plus que la country, c’est surtout le blues qui nourrit cet intense Good Souls Better Angels. « Le diable est pas mal présent sur cet album. J'ai toujours aimé l'imagerie des chansons de Robert Johnson et ces blues du Delta vraiment sombres qui sont en quelque sorte bibliques. J'ai été inspiré par Leonard Cohen qui en a parlé dans ses chansons, et aussi Bob Dylan et Nick Cave. »



Dans cette ambiance de fin du monde et d’Ancien Testament, Lucinda Williams utilisent ses chansons (souvent cosignées avec Tom Overby, son manager et mari, une première !) comme des bâtons de pèlerin et des armes pacifistes. Et quand elle boucle sa messe par « gardez-moi avec tous ceux qui m'aident à trouver de la force quand je me sens désespérée, qui me guident et m'aident à rester forte et courageuse. », on ne peut qu’être à ses côtés.

ÉCOUTEZ "GOOD SOULS BETTER ANGELS" DE LUCINDA WILLIAMS SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article