L'Amérique de Gary Clark Jr.

Avec "This Land", le guitariste d'Austin signe un puissant brûlot blues'n'soul anti-Trump...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 23 février 2019
Réagir
Qobuz

Avec Gary Clark Jr., il y a toujours ce gros souci, cette interrogation perpétuelle, ce truc incompréhensible, limite dérangeant. Comment ce Stevie Ray Vaughan du Troisième Millénaire, renversant et tétanisant sur scène, peut-il être aussi « classique » voire « sage » sur disque ? A 35 ans, la gâchette texane est sans doute consciente de cela puisque Clark a déjà publié deux live ! Pas un, non, mais deux albums live ! Ses disques « studio » ont toujours des recoins intéressants mais n’offrent jamais le vrai visage de ce guitariste impressionnant, à l’âme blues et soul.

Car il y a une véritable marque de fabrique Gary Clark Jr., un style, une sémantique irrésistible. Dehors les solos incontinents ou gras du bide ! Ciao les plans éculés ! Le virtuose d’Austin love son jeu dans un halo soul simplement merveilleux. Rien de révolutionnaire, juste du beau. Et même si certains mimétismes hendrixiens en feront sourire plus d’un, on se laisse toujours porter par cette patte bluffante et enivrante…

Avec son nouvel album This Land paru chez Warner Bros. le 22 février, Gary Clark Jr. sort sa musique de son carcan blues pour pousser une gueulante. Il est Américain, noir et vit en 2019 et, sur le titre éponyme This Land, il hurle « Je suis le fils de l’Amérique, c’est de là que je viens » ! Sans ambiguïté, le Texan chahute sa terre trumpisée à coup de riffs rageurs, de solos incisifs et même de scansions rap. Il n’est évidemment pas le premier à s’attaquer au racisme qui vérole, toujours et encore, son Amérique natale.

Et comme Childish Gambino, Fantastic Negrito et tant d’autres, son art apporte sa pierre à un édifice de révolte sincère et nécessaire. Dans les séquences les plus posées (I Got My Eyes on You (Locked & Loaded)), Gary Clark Jr. est le plus poignant, le plus touchant. Et lorsqu’il déballe la pyrotechnie guitaristique (le final d’I Walk Alone ou le très punk Gotta Get Into Something), le sol tremble ! Bref, le Texan a enfin trouvé avec ce troisième album studio une justesse de ton à la hauteur de son talent.





En 2012, Qobuz rencontrait Gary Clark Jr. à l'occasion de la sortie de son album Blak And Blu pour un titre acoustique et une interview :





ECOUTEZ THIS LAND DE GARY CLARK JR. SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters