Votre panier est vide

Rubriques :
News

Delilah Holliday, la cueillette des champignons

Par Marc Zisman |

Avec "Collective Consciousness", la jeune Anglaise aussi à l'aise dans le R&B que le punk rock signe un étonnant EP ancré dans un trip-hop hallucinogène et rêveur...

Certains ont découvert Delilah Holliday en 2018 grâce à B.E.D., impeccable mini album d’électro décalée co-signé avec son compatriote britannique Baxter Dury et le Français Étienne de Crécy. D’autre connaissaient déjà la riot grrrl de 24 ans (dont le disque de chevet n'est autre que Cut des Slits) dans son combo punk londonien Skinny Girl Diet. En écoutant sa mixtape Lady Luck parue la même année, Delilah Holliday excellait aussi dans la soul/R&B. Impressionnant grand écart !

Cette veine soulful traverse l’excellent Collective Consciousness qi vient juste de paraître. Un EP minimaliste mêlant surtout des vibrations chloroformées d’essence trip-hop, conçu en Suède alors qu’elle s’était installée à la campagne chez la grande Neneh Cherry, entourée de verdure et de champignons...

Quelques nappes de synthés, des beats hallucinogènes et une nonchalance insistante portent les neuf titres de ce Collective Consciousness vers des cieux délicieux 100% oniriques.

En 2018, Qobuz rencontrait Delilah Holliday et ses deux complices de B.E.D., Baxter Dury et Étienne de Crécy, le temps d'une interview. Séance de rattrapage :

ÉCOUTEZ "COLLECTIVE CONSCIOUSNESS" DE DELILAH HOLLIDAY SUR QOBUZ

À découvrir autour de l'article