Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Bombino, le désert électrique

Par Benjamin MiNiMuM |

Le grand guitar hero touareg met le feu à la scène du Melkweg à Amsterdam le temps d'un live habité...

Fin 2019, Omara Moctar, guitar hero touareg connu sous le nom de Bombino, et ses acolytes prenaient d’assaut la scène du Melkweg à Amsterdam pour y délivrer un show fiévreux qui propulsa l’assemblée sur les braises électriques d’un campement de brousse des environs d’Agadez.

L’équipe de Bombino est ici renforcée par son cousin guitariste Anana Harouna du groupe Kel Assouf et sa cousine chanteuse et comédienne Toulou Kiki (Timbuktu d’Abderrahmane Sissako).

Omara est en voix et ses doigts sont déliés, il délivre avec énergie des morceaux de son dernier album studio en date Deran (2018) et picore au gré de sa fantaisie dans son impeccable discographie. Rock, blues et boogie, dopés au thé à la menthe et envoûtés par les génies de la brousse et du désert, s’enchaînent à belle allure. Propulsé par la dynamique infaillible de ses musiciens et les voix bienfaitrices des chœurs, Bombino excelle sur sa six cordes, étonne et enthousiasme tout au long de sa prestation qu’il clôt avec un solo hallucinant sur Chet Boughassa.

En 2013, Qobuz recevait Bombino à l'occasion de la sortie de Nomad, un album enregistré à Nashville par Dan Auerbach des Black Keys. Séance de rattrapage :

ÉCOUTEZ "LIVE IN AMSTERDAM" DE BOMBINO SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article