Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Billy Joe Shaver, mort d'un outlaw

Par Marc Zisman |

Adulé par Bob Dylan et Willie Nelson, le grand songwriter texan, figure majeure de la country rebelle, s'est éteint à l'âge de 81 ans...

« J’écoute Billy Joe Shaver et je lis James Joyce ». Bob Dylan le dit dans sa chanson I Feel A Change Comin' On, extraite de son album Together Through Life (2009). Malheureusement, ce nom de Billy Joe Shaver, certes vénéré par les aficionados de songwriting cinq étoiles, demeure encore trop confidentiel alors que le bonhomme vient de s'éclipser pour toujours, le 28 octobre 2020.

C'est en 1973 que son talent d'auteur avait soudainement sauté à la gueule du public. Cette année-là, Waylon Jennings publiait l'album Honky Tonk Heroes, considéré comme le chef-d’œuvre de la country outlaw. La critique comme le public crient au génie ! Le cœur de cette centrale nucléaire qui ébranle alors la conservative Nashville est pourtant inconnu : Billy Joe Shaver. Après avoir enchaîné des tas de petits boulots – il perdra deux doigts au passage – et fait de l’auto-stop en Californie, ce Texan s’installe à Music City où il écrit des chansons attirant l’oreille d’un Waylon qui lui confie l’écriture de son nouvel disque.

Dans la foulée, Shaver sortira son propre album, Old Five and Dimers Like Me, magnifique opus de country rock sans fioriture, ode intense à la liberté publié sur le label Monument qui fera faillite quelques mois plus tard. Le genre de mouise qui collera régulièrement aux santiags du bonhomme, consommateur actif d'héroïne et d'alcool, mais surtout musicien ingérable incapable de se trouver un manager pour canaliser ses pulsions et l'aider à vendre son génie... Sa femme Brenda emportée par un cancer en 1999, son fils Eddy (avec qui il montera le groupe Shaver) terrassé par une overdose l'année suivante et un procès pour avoir flingué un type à la sortie d'un bar en 2007 (il plaidera l'auto-défense et sera acquitté), la vie de Billy Joe Shaver n'a jamais vraiment été un long fleuve tranquille...

Ce sont les autres qui ont aidé à sculpter sa statue. Toutes celles et ceux qui ont repris ses magnifiques chansons comme Honky Tonk Heroes, Georgia on a Fast Train, Old Five and Dimers Like Me, Live Forever, I’m Just an Old Chunk of Coal (But I’m Gonna Be a Diamond Someday), You Asked Me To, Ain't No God in Mexico, I Been to Georgia on a fast Train... Kris Kristofferson fut le premier à flairer le talent de Shaver en enregistrant son Good Christian Soldier sur The Silver Tongued Devil and I, son deuxième album paru en 1971. D'autres pointures revisiteront ses compositions : Elvis Presley, Emmylou Harris, Bob Dylan, Willie Nelson, Johnny Cash, David Allan Coe, etc. Un autre allier de taille fut Robert Duvall qui plaidera en sa faveur à son procès et lui offrira quelques rôles dans les films qu'il réalisera. La femme du comédien, l'Argentine Luciana Pedraza, lui consacrera même un documentaire en 2004, Portrait of Billy Joe.

Dans la vaste carrière de Billy Joe Shaver, l’une de ses plus belles parenthèses (l’une des plus tragiques aussi) furent ces cinq albums publiés sur sept années (Tramp On Your Street en 1993, Highway Of Life en 1996, Victory en 1998, Electric Shaver en 1999 et The Earth Rolls On en 2001) avec son fils Eddy. Un belle embardée de country rock bien électrique pour secouer la planète de l’americana et rappeler alors de quel bois étaient faites les VRAIES tables de la loi du genre. Un sublime duo tragiquement stoppé dans sa chevauchée virile par la mort du fils à seulement 38 ans...

En 2014, Billy Joe Shaver sort ce qui sera son ultime album, Long in the Tooth renfermant notamment le bien nommé Hard to Be an Outlaw en duo avec Willie Nelson. Oui, pas vraiment facile d'être un rebelle pour celui, alors qu'il s'envole au paradis, ne figure toujours pas au Country Music Hall of Fame. Billy Joe Shaver l'avait un brin mauvaise : « Si vous ne voulez pas de moi là-bas, c'est très bien. Mais à vrai dire je ne comprends pas pourquoi. Je pense que je fais partie des fondations et que je suis même une des pierres angulaires. Oui, je pense que j'ai ce niveau. » Il l'avait. Haut la main !

ÉCOUTEZ BILLY JOE SHAVER SUR QOBUZ