Apparat, sans fioriture

Un nouvel album influencé par le projet Moderat pour le maître électro allemand Sascha Ring...

Par Smaël Bouaici | Vidéo du jour | 27 mars 2019
Réagir
Qobuz

Quelques jours après le Who Else de ses collègues de Modeselektor, avec qui il a monté ces dernières années le projet Moderat, Sascha Ring alias Apparat livre aussi son nouvel album, LP5, un an et demi après le dernier show du groupe. Son dernier disque en solo remontait à 2013, Krieg und Frieden (Music for Theatre), sorti chez Mute.

Pour le musicien allemand, le disque est évidemment influencé par les dernières années passées en trio avec Gernot Bronsert et Sebastian Szary : “C’est grâce à Moderat que j’ai pu faire ce genre de disque. Le fait de jouer sur des énormes scènes m’a donné l’occasion de faire des choses spectaculaires, et de ce fait, j’ai pu décharger Apparat de ces aspirations. Je n’ai pas à écrire de grands hymnes pop, j’ai juste à m’immerger dans les détails et les structures.

Sur ce LP5, on retrouve la patte sentimentale que Sascha Ring a apporté au son massif développé par Modeselektor, à l’instar de DAWAN. Guitare vaporeuse, douce voix, nappes de synthé réconfortantes, Apparat met l’auditeur immédiatement à l’aise, l’installant sur un fauteuil pour le transporter dans son univers onirique, entre cordes, trombone, trompette, saxophone et même violoncelle, celui de Philipp Thimm sur CARONTE, magnifique titre à cheval entre pop, rock, électro ou classique. Le disque qu’il fallait pour rappeler à quel point Apparat est un artiste d’exception.





ECOUTEZ LP5 DE APPARAT SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters