Votre panier est vide

Rubriques :
Chers disparus

Al Jarreau est mort

Par Clotilde Maréchal |

Pionnier de la fusion entre jazz, soul et pop, le chanteur américain s’est éteint à l’âge de 76 ans.

Al Jarreau est décédé le 12 février 2017 à Los Angeles. Quelques jours plus tôt, il avait été hospitalisé pour épuisement, son management annonçant dans la foulée l’annulation de sa tournée… Bien avant de nombreux confrères, le chanteur avait fusionné avec un talent certain le jazz, la soul, le funk, le gospel et la pop. Une alchimie qui, à la fin des années 70, trouva son public, hypnotisé par sa voix élastique. Un chant technique et virtuose puisant aussi bien dans le scat que la soul, le gospel ou la pop. Les six Grammy Awards qu’Al Jarreau glanera tout au long de sa carrière le furent dans trois catégories bien distinctes : jazz, pop et R&B. Certains puristes, notamment dans le monde du jazz, reprocheront à Al Jarreau le caractère parfois très commercial de sa musique sans pour autant remettre en question la qualité de ses acrobaties vocales et son sens inné du groove.

Né le 12 mars 1940 à Milwaukee dans une famille baignant dans la musique, Al Jarreau chante à l’église dès l’âge de 4 ans. Diplômé en psychologie, il s’installe à San Francisco et travaille auprès d’handicapés. Un emploi qui ne l’empêche pas, le soir, de chanter dans les clubs de jazz. Une activité qu’il pratique par la suite à plein temps vers la fin des années 60 et qu’il développe en Californie mais aussi à New York. En 1975, c’est un artiste de déjà 35 ans qui est enfin repéré par Warner Bros qui le signe et publie We Got By. Un premier album réalisé par Al Schmitt, producteur et arrangeur bien connu des studios californiens, avec l'aide de Dave Grusin pour les arrangements de cordes, de cuivres et de voix, qui rencontre aussi bien un succès public que critique. Al Jarreau enchaine avec Glow et, en 1978, décroche son premier Grammy dans la catégorie Best Jazz Vocal Performance pour l’album Look To The Rainbow. En 1981, il enregistre ce qui restera comme son plus gros succès, Breakin' Away, un album emmené par le tubesque We're In This Love Together. Deux ans plus tard, Jarreau puis, en 1984, High Crime, viennent compléter une discographie à succès mais montrant aussi que le public le délaisse progressivement, tout du moins au disque. Au point que le chanteur n’enregistrera qu’un seul album durant les années 90 : Heaven And Earth en 1993. Une décennie durant laquelle il ne cessera de se produire sur scène aux quatre coins du monde.

A compter des années 2000, Al Jarreau revient progressivement au disque et enregistrera trois albums pour le label Verve : Tomorrow Today en 2000, All I Got en 2002 et Accentuate The Positive en 2004. Avec le guitariste George Benson, il publiera Givin’ It Up en 2006 et bouclera sa discographie avec un hommage à George Duke, My Old Friend: Celebrating George Duke, paru en 2014.

ÉCOUTEZ NOTRE PLAYLIST AL JARREAU


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !