Catégories :

Les albums

CD9,99 €

Opéra - Paru le 15 juin 2018 | DUX

Livret
Tant que l’enregistrement de Djamileh avec un plateau tout-français rassemblant Marie-Ange Todorovitch, Jean-Luc Maurette et François Le Roux ne sera pas disponible sur Qobuz, l’auditeur restera « réduit » à écouter des versions moins francophones, dont celle de Lucia Popp, Jean-Philippe Lafont et Franco Bonisoli dirigée par Gardelli ; ainsi que celle-ci, toute nouvelle, du Philharmonique de Poznan. Cela dit, la présente distribution rassemblant le ténor états-unien Eric Barry, la mezzo non moins états-unienne Jennyfer Feinstein et le baryton britannique George Mosley offre (un brin hélas) une conception assez, disons, inhabituelle de la prononciation française ; mais après tout, l’intrigue est sensée se dérouler en Egypte, pourquoi pas un accent anglais pour chanter en français… L’enregistrement évite les dialogues – précisons que Djamileh est un opéra-comique, donc avec moult texte – ce qui n’est pas forcément dommage, même si l’intrigue, assez faible il faut le dire (mais pas plus faible que tant d’opéras italiens de bel canto pourtant portés au firmament de la scène lyrique mondiale), n’en est pas plus compréhensible. Quoi qu’il en soit, la partition de Bizet est un enchantement de la première à la dernière note, pour cette œuvre de 1872 dont le langage regarde nettement de l’avant (jusques et y compris le Ravel à l’orientale) plutôt que vers ses contemporains Gounod et cie., avec une harmonie déroutante, des idées d’une puissante originalité, une thématique mémorable : le grand Bizet ! Un ouvrage à recommander sans restriction, y compris aux directeurs d’opéras en manque d’imagination, si l’on considère que l’un de leurs prestigieux prédécesseurs n’avait pas hésité, lui : Gustav Mahler l’avait introduit à Hambourg puis à Vienne, sous sa magique baguette ! © SM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Opéra - Paru le 8 décembre 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
CD8,99 €

Opéra - Paru le 12 octobre 2017 | RTS Radio Télévision Suisse - Evasion Music

CD8,49 €

Opéra - Paru le 31 octobre 2016 | ISTJDigital

CD8,49 €

Opéra - Paru le 31 octobre 2016 | ISTJDigital

HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Opéra - Paru le 30 septembre 2016 | Opera Discovery

Hi-Res
CD8,99 €

Opéra - Paru le 28 mars 2016 | P4Y Music

CD8,99 €

Opéra - Paru le 30 septembre 2015 | ClassicalPirosDigital

CD8,99 €

Opéra - Paru le 14 septembre 2015 | JamadaClassics

CD9,99 €

Opéra - Paru le 2 avril 2007 | Spring Art Development

CD9,99 €

Opéra - Paru le 6 mars 2015 | Musirama

CD9,99 €

Opéra - Paru le 14 février 2015 | JamadaDigital

CD9,99 €

Opéra - Paru le 13 novembre 2014 | Melodiya

CD9,99 €

Opéra - Paru le 13 novembre 2014 | Мелодия

CD8,49 €

Opéra - Paru le 20 octobre 2014 | The Digital Gramophone

HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Opéra - Paru le 19 septembre 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Les bandes mères EMI de Maria Callas — rapidement numérisées pour les besoins du CD, il y a plus de 25 ans, avec force applications de filtres pour camoufler les défauts sonores (distorsions ou autres) — sont passées dans les mains expertes des techniciens d’Abbey Road pour nous rendre aujourd’hui, sous étiquette Warner Classics, des enregistrements au plus proche de leur son originel. Le gain sonore est indéniable, que ce soit par la suppression des bruits parasites ou le traitement des sons saturés sans pour autant altérer les sons harmoniques naturels. De plus, cette décision de remastériser tout Callas a permis de retrouver des masters qu’on croyait disparus — perte désastreuse ayant entraîné des copies de copies… Mais qui dit plus grande définition et propreté du son dit meilleure perception des détails, en bonne ou mauvaise part. Si l’on discerne plus nettement les nuances, les écarts de dynamique, les plans sonores et que l’on gagne plus de fidélité dans les timbres, on entend davantage tous les défauts ; pour la Callas, si sa voix semble plus dramatique, plus lumineuse, plus présente, et son phrasé plus magnifique encore, elle se dévoile en même temps dans sa vérité, avec son acidité, ses fêlures. Grâce à un son fidèlement rajeuni, des enregistrements comme La Tosca, Madame Butterfly, Le Trouvère, Le Barbier de Séville…, entre autres, apparaissent comme jamais irremplaçables. © Qobuz - 09/2014
CD9,99 €

Opéra - Paru le 15 juillet 2014 | Hungaroton

CD8,99 €

Opéra - Paru le 27 février 2014 | Blaricum CD Company (B.C.D.) B.V.

CD8,49 €

Opéra - Paru le 21 janvier 2014 | The Digital Gramophone

CD8,99 €

Opéra - Paru le 20 novembre 2013 | Piros Comercial Digital

Le genre

Opéra dans le magazine