Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 juillet 2018 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Bon, admettons que l’expression « 120 ans de mélodie du Royal College of Music » est un soupçon tirée par les cheveux, puisque le premier des compositeurs qui y fit ses études fut Thomas Dunhill en 1893, et le dernier à en sortir Anthony Turnage en 1982, mais comme il y est maintenant professeur, admettons, admettons. Quoi qu’il en soit, le choix qu’a fait Sarah Connolly de ce magnifique éventail de songs anglais tout au long du XXe et jusqu’au début du XXIe siècle témoigne de la richissime scène mélodique anglaise : Britten bien sûr, Holst, Somervell, Gurney et Tippett parmi les plus célèbres y compris hors des îles britanniques, mais aussi des compositeurs plus confidentiels peut-être mais ô combien fondamentaux comme Morean, Rebecca Clarke, Stanford, Bridge et Parry, voilà de quoi offrir un beau voyage à travers le temps. On notera que l’album comporte trois premières discographiques mondiales, une évidente – Farewell de Turnage, écrit spécifiquement pour Sarah Connolly pour cet enregistrement – et une stupéfiante, deux mélodies de Britten que le compositeur avait initialement conçues pour son magique Charm of Lullabies de 1947 et laissées de côté, car il était de son habitude, dans ses cycles de mélodies, d’en faire un peu plus afin de se laisser la possibilité de retrancher. Ces deux « lullabies » sont donc restées sous forme de manuscrit, assez difficile à déchiffrer mais suffisamment clair pour que les deux pièces sortent finalement de leur sommeil de Blanche-Neige, soixante ans après leur composition. Ajoutons que la riche et somptueuse voix de Connolly, délicatement accompagnée par Joseph Middleton, fait merveille dans cet exquis répertoire. © SM/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 18 mai 2018 | Winter & Winter

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 26 janvier 2018 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
700-1797, voilà la durée de vie de la Sérénissime indépendante, de ses débuts dans le flou jusqu’au traité de Campo-Formio en 1797 qui rattachait la République de Venise à l’Italie. C’est ce millénaire qu’a choisi d’illustrer Jordi Savall, entouré bien sûr de ses propres troupes de Hespèrion XXI, de la Capella Reial de Catalunya et du Concert des Nations, mais aussi de nombreuses guest stars venues des confins du monde méditerranéen – car on sait que Venise rayonna tour à tour commercialement, politiquement et militairement, ou se retrouva encerclée de forces hostiles allant de l’Empire ottoman, la France, l’Espagne à la Maison d’Autriche. On entendra donc aussi l’Ensemble vocal orthodoxe de Thessalonique, le chantre juif Lior Elmaleh pour l’apport judaïque, les Musiciens d'Orient pour toutes les influences arabes, maures, ottomanes, Haïg Sarikouyoumdjian pour l’Arménie entre autres, pour un tour d’horizon d’une ampleur réellement extraordinaire. Les œuvres vont donc des chants byzantins jusqu’à une assez cocasse adaptation signée Luigi Bordese pour chœur d’hommes à quatre voix et orgue sur un texte d’Adolphe Joly, d’après la musique de Beethoven. En passant par Mozart dont La Marche turque est délicieusement réécrite par Savall, ou encore Monteverdi, Vivaldi, les musiques classiques ottomanes, Rosenmüller qui travailla longtemps à Venise (après avoir fui Leipzig pour une sombre histoire de jeunes garçons… on était un brin moins regardant à Venise à ce sujet, semble-t-il), Janequin illustrant Marignan, Dufay et sa Prise de Constantinople, les Croisades et leurs âpres chants, bref, tout ce qui peut s’imaginer. Un somptueux livret explique les tenants et les aboutissants de toute l’affaire. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 mars 2016 | Avie Records

Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice
On ne sait pas grand’chose de John Taverner, né vers 1490, mort en 1545. Avant 1524 son nom n’apparaît nulle part, et après 1530 il quitta son office à Christ Church, Oxford, pour se retirer sur ses terres. C’est donc pendant ces six années que l’on situe à peu près sa production, du moins celle qui nous est parvenue, une petite dizaine de messes, une bonne vingtaine de motets, c’est tout… Parmi ces messes se trouve la singulière messe à quatre voix The Western Wynde, autrement dit « Le Vent d’ouest », qui reprend et varie le thème d’une chanson populaire, plutôt qu’un cantus firmus religieux. Le thème se retrouve distribué, parfois visible, parfois caché, à travers les différentes voix, comme une sorte de cahier des charges que se serait imposé le compositeur pour son plaisir. À moins qu’à cette époque l’on reconnaissait aisément le thème… En complément de programme, le Taverner Choir nous propose des ouvrages de compositeurs contemporains de Taverner, ayant travaillé pour la cour de Henry VIII qui, s’il avait parfois de drôles de manière avec ses épouses, n’en dédaignait pas pour autant la musique : l’une des pièces est signée du souverain en personne ! © SM/Qobuz« [...] Andrew Parrott nous fait ainsi visiter tout le paysage musical à l’époque du très mélomane roi d’Angleterre Henry VIII et des premiers Tudor. Les Taverner Choir, Consort & Players ont célébré leurs quarante années d’activité en 2013. Encore mieux que bon pied bon œil, ils sont en grande forme, avec une liberté et une imagination pleines de jeunesse. L’interprétation de la messe, pourtant gravée par les Tallis Scholars et tant d’autres, bénéficie d’un engagement et d’une vie incomparables. Avec un programme d’une telle variété et des musiciens aussi inspirés, il ne faut pas hésiter à se laisser emporter par le vent d’ouest.» (Diapason, janvier 2017 / David Fiala)
HI-RES13,49 €19,49 €(31%)
CD9,99 €13,99 €(29%)

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2014 | Ondine

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
CD19,99 €

Musique vocale profane - Paru le 25 février 2014 | Music and Arts Programs of America

Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica
" Pour son 125e anniversaire, Music & Arts rend hommage à Lotte Lehmann (1888-1976). Cinq heures de chant [...] Précieux, car le plus rare vient de documents radio aux USA, entre 1938 et 1951. Du lied essentiellement [...] Lehmann en direct (la radio est du direct) est irrésistible. [...] Le charme et la chaleur qui n'ont été qu'à Lehmann et la vérité, la présence du timbre unique sont là. Pour fans du lied, certes. Mais pour eux plus qu'un must !" (Classica, avril 2015 / André Tubeuf) « Un coffret sans précédent rassemble gravures officielles et témoignages en concert, dont plusieurs inédits, de Lotte Lehmann, l'immense cantatrice, porte-étendard de la culture allemande en son exil américain. [...] Débordant d'inédits (plusieurs avec Bruno Walter) bénéficiant d'un soin exceptionnel pour la restauration comme pour la documentation du livret, cette édition anniversaire est une manne, qui ne doublonne que très peu avec les six volumes de l'édition Naxos. [...) L'illustre exilée fut surtout la voix intègre, inextinguible, de la poésie allemande, puisque le lied fut jusqu'à la fin (aussi par son enseignement) la grande mission de sa vie.» (Diapason, septembre 2015 / Jean-Philippe Grosperrin)
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles de Classica
Un album festif avec la voix ailée et si bien timbrée de la jeune soprano russe Julia Lezhneva. Comme le temps des voix russes lourdes et capiteuses semble bien éloigné ! La cantatrice lance ses aigus avec une hardiesse qui fait mouche dans Vivaldi, Handel, Porpora et dans cet Exsultate, jubilate que Mozart écrivit pour le castrat Rauzzini en 1773. L'Ensemble Il Giardino Armonico dirigé par Giovanni Antonini lui donne la réplique avec une maestria toute italienne. FH

Le genre

Opéra dans le magazine