Catégories :

Les albums

CD9,99 €

Classique - Paru le 28 juin 2019 | Pro Organo

Livret
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 28 juin 2019 | Sony Classical

Hi-Res
CD10,79 €

Classique - Paru le 2 mars 2019 | iM Claudio Colombo

CD9,99 €

Classique - Paru le 18 janvier 2019 | Christophorus

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 janvier 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
À l’époque où Reger composait son Concerto pour piano, 1910, Debussy avait écrit La Mer, Stravinsky composait son Oiseau de feu tandis que Vienne devenait le terreau d’éclosion du dodécaphonisme. Or, Reger resta toujours en dehors de toutes ces tendances, préférant explorer son propre chemin, parfois ardu, toujours empreint de polyphonie et de contrepoint, mais dans une architecture faite de cellules fermées sur elles-mêmes, comme une sorte de soigneux patchwork où les divers éléments ne sembleraient pas toujours reliés entre eux. Il convient d’écouter le Concerto avec grand soin, le réécouter sans doute, pour en goûter à la fois la modernité et la volonté de garder les pieds ancrés dans le passé. Markus Becker (qui avait enregistré une intégrale des œuvres pour piano solo de Reger voici une vingtaine d’années) complète l’ouvrage avec les Épisodes écrits la même année que le Concerto, mais dans un langage quasi miniaturiste – comme quoi tout Reger n’est pas frappé de gigantisme, puisque ces pièces durent trois ou quatre minutes chacune. Le compositeur y retrouve le chemin de ses grands modèles que sont l’ultime Brahms et l’ultime Beethoven, celui des Bagatelles. © SM/Qobuz
HI-RES3,60 €17,99 €(80%)
CD2,40 €11,99 €(80%)

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | HORTUS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] L’interprétation doit beaucoup de son majestueux lyrisme à une intelligence prodigieuse de la registration, la plus subtile que nous ayons jamais entendue dans cette musique, en dépit d’une prise de son un rien lointaine. Certes, le souci du détail continue de prédominer [...] : typique, ce più mosso de la Sonate n° 1 que le Français traduit paradoxalement par une soudaine retenue du tempo. Mais on ne pourra s’empêcher d’aimer ce Reger réfléchi, concentré, presque introverti [...] » (Diapason, février 2019 / Paul de Louit)
CD8,09 €

Classique - Paru le 20 octobre 2018 | iM Claudio Colombo

CD19,99 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | CPO

Livret
Considérez que l’œuvre d’orgue de Max Reger compte quelque trente ouvrages d’ampleur très diverse, remplissent quelque quinze albums. Le célèbre organiste allemand Gerhard Weinberger (qui avait achevé en 2009 une intégrale de l’orgue de Bach très remarquée) en est au cinquième volume de ce qui semble être une intégrale en progression. L’une des particularités en est qu’il présente les œuvres sans trop se tenir à l’ordre chronologique, et que les collections ou recueils sont parfois distribués sur plusieurs albums plutôt que d’être donnés toujours dans leur intégralité à la queue-leu-leu. Il en résulte une immense variété d’architectures, de langages et de couleurs de l’instrument. L’autre particularité de l’enregistrement est que Weinberger joue des instruments contemporains de Reger, en l’occurrence l’orgue Sauer de l’église Saint-Michel de Leipzig (1901-1904), restauré en son état de naissance après quelques décennies d’avaries et d’avanies ; ainsi que l’orgue Furtwängler & Hammer (1899) de Saint-Nicolas à Lüneburg, lui aussi restitué à son état d’origine. Tous deux représentent parfaitement les goûts et les couleurs du romantisme tardif germanique, fort éloigné de l’orgue symphonique français à la Cavaillé-Coll par exemple. © SM/Qobuz
CD21,99 €

Classique - Paru le 29 juin 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
CD21,99 €

Classique - Paru le 29 juin 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
CD11,49 €

Classique - Paru le 11 mai 2018 | Menuetto Classics

CD19,99 €

Classique - Paru le 6 octobre 2017 | CPO

Livret Distinctions Diapason d'or
« Gravé après deux ans de pause, ce quatrième tome, pour le coup, nous estomaque. La virtuosité est toujours là, plus que jamais époustouflante, avec la fièvre rhapsodique. [...] Ici, sur des instruments d’époque aux timbres caractéristiquement intenses et plantureux, l’interprète relève le gant. Ecoutez un peu cette Fantaisie symphonique et venez me dire qu’il n’y a pas là quelque chose d’une ivresse sacrée. Cette ivresse, nous l’avions déjà par éclats dans les précédents volumes, et surtout le premier. La nouveauté de ce quatrième, c’est qu’elle est réfléchie et mise en coupe réglée. Elle respire. [...] » (Diapason, novembre 2017 / Paul de Louit)
CD9,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2017 | Lars Hagström

HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique de chambre - Paru le 22 septembre 2017 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
Pauvre Reger ! Avec sa silhouette bouboule, son expression maussade, les apparences ont pris le pas sur sa musique que bien des commentateurs voient comme bouboule et maussade. Que nenni ! Oui, Reger était un fervent champion de la musique absolue, il suivait les traditions de Beethoven et Brahms qu’il enrichissait d’harmonies wagnériennes et de contrepoint hérité de Bach ; certaines de ses œuvres sont denses et complexes. Mais ce n’est pas le cas de la musique de chambre – le genre qui représente la majeure partie de son œuvre, soit dit en passant –, qui représente une sorte de condensé de son développement stylistique. Et à la différence de ses quatuors, de conception quasiment symphonique, les Trios Op. 77b et Op. 141b semblent bien moins symbolistes-expressifs que classicistes-historiques. Leur caractère confiant, souvent même joyeux (donc ni bouboule, ni maussade), semblent empreint de simplicité – une simple apparence, en réalité – tout en restant fermement ancrés dans le langage du compositeur. Lui-même expliquait à son éditeur que cette musique n’était « absolument pas non-regerienne », même si les caractéristiques regeriennes (modulations complexes, ruptures rythmiques, riche conception contrapuntique pour chaque instrument) sont par nécessité soumises au nombre réduit d’instruments, et ne se font pas jour d’emblée. Reger cherchait une « nouvelle simplicité », clairement décelable dans une lettre de 1904 : « ce qui manque à la musique d’aujourd’hui, c’est un Mozart ! ». C’est sans doute l’esprit mozartien qui l’inspira dans sa « musique de chambre miniature » qu’est le Trio à cordes Op. 141b de 1915. La même année il créait son Quatuor avec piano, dont la critique loua les « glorieuses sonorités » et les thèmes « vocaux, vifs et accrocheurs ». Le Trio Op. 77b, lui, semble directement inspiré par le Divertimento K. 563 de Mozart et les Trios Op. 9 de Beethoven – on sait que Reger aimait à entrer en dialogue avec les œuvres antérieures du répertoire. La violoniste Franziska Pietsch est rejointe, dans son ensemble Trio Lirico, par de brillants collègues, qui donnent vie à cette musique si méritante et si négligée. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Piano solo - Paru le 25 août 2017 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 juillet 2017 | Chandos

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 24 février 2017 | Rondeau

Livret
« [...] Trois pièces d’orgue ponctuent un disque où, pour l’essentiel, Ulrich Böhme accompagne la mezzo-soprano Susanne Langner. Cette voix ravissante trouve la simplicité qui convient à de modestes chants spirituels derrière lesquels Reger, dans une partie d’orgue de trois fois rien, distille la quintessence de son génie harmonique : une prière de tous les jours magnifiée avec une économie de moyens qu’on ne lui associe pas. Sur son orgue Sauer qui fut celui de Karl Straube — l’interprète d’élection de Reger — l’organiste de Saint-Thomas de Leipzig communique à la Fantaisie sur Ein feste Burg, Op. 27 et à la Fantaisie et fugue sur B.A.C.H., Op. 46 un dynamisme à couper le souffle. Encore une grande version de ces œuvres majeures qui présage, espérons-le, d’autres Reger du même interprète sur le même orgue. » (Diapason, mars 2017 / Paul de Louit)
CD4,79 €7,99 €(40%)

Classique - Paru le 1 janvier 1996 | Herald

CD9,99 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Signum Records

CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 26 août 2016 | CPO

Livret

Le genre

Opéra dans le magazine