Catégories :

Les albums

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2019 | TACET Musikproduktion

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 18 mai 2018 | MUNCHNER PHILHARMONIKER GBR

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 mai 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« Depuis que, lors de la saison 1919-1920, Arthur Nikisch a fêté ses vingt-cinq ans à la tête du Gewandhaus en programmant les neuf symphonies de Bruckner, la phalange leipzigoise a conservé avec la musique du compositeur autrichien des liens privilégiés. [...] On ne s'étonne plus, à Leipzig, d'une couleur orchestrale aussi chaude et puissante, sans dureté : elle s'accorde parfaitement à la conception très ample de Nelsons. Choisissant la révision tardive de 1889 (à laquelle la plupart de ses confrères préfèrent aujourd'hui les rédactions antérieures), il impose un climat mystérieux et grandiose à l'immense premier mouvement, pris dans un tempo très large. L'intensité tristanesque de l'Adagio comme la férocité du Scherzo sont aussi tout autant habitées, avant de déboucher sur un finale remarquablement construit. [...] (Diapason, juillet-août 2017 / Jean-Claude Hulot)
CD14,49 €

Classique - Paru le 21 août 2015 | RCA Red Seal

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Voici paru le quatrième volume de ce projet d’intégrale discographique des Symphonies de Bruckner par Paavo Järvi et l’Orchestre de la Radio de Francfort, un orchestre dont il est le chef émérite après en avoir été le directeur musical de 2006 à 2013. La quatrième est connue sous le nom de « Romantique », une appellation utilisée par le compositeur lui-même qui concevait toutefois le romantisme comme une expression de la romance médiévale plutôt que comme celle de l’amour échevelé au XIXe siècle. Comme pour tant d’autres symphonies, Bruckner révisa maintes fois sa partition au cours des années, et la genèse de la Quatrième (« des » quatrièmes, pourrait-on presque dire) est même l’une des plus tortueuses. De nos jours, c’est la révision de 1878-80, plutôt que le premier jet de 1874, que l’on joue, et c’est celle qu’a enregistré Paavo Järvi – en direct et en public, mais avec quelques corrections puisées de-ci, de-là parmi les concerts de la série, histoire de gommer d’éventuels atchoums ou bruits de papiers de bonbons –, dans l’admirable acoustique du Vieil Opéra de Francfort, un imposant monument de 1880 entièrement détruit lors de la Seconde guerre mondiale, reconstruit après une initiative populaire, et rouvert cent un ans après sa fondation comme salle de concert plutôt que salle d’opéra. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2015 | Oehms Classics

Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Quel chef ne rêve pas d’enregistrer « sa » Neuvième de Bruckner… Voici donc la réalisation de la « cheffe » australienne Simone Young à la tête de la Philharmonie de Hambourg, dans une captation réalisée en concert. On notera que Young fait appel à la version dite « Nowak », publiée en 1952 ; il faut savoir que la première édition de 1906 comportait maintes « corrections » apportées par l’éditeur qui voyait d’un mauvais œil certaines hardiesses harmoniques de Bruckner. Nowak reproduit le manuscrit original et ne fait que corriger les erreurs évidentes (notes équivoques, dièses ou bémols oubliés etc.). Et bien sûr l’enregistrement offre les trois mouvements achevés par le compositeur, et pas le quatrième dont les diverses réalisations ne seront jamais que des conjectures d’après esquisses à jamais morcelées… © SM/Qobuz

Le genre

Opéra dans le magazine