Catégories :

Les albums

HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2020 | Cypres

Hi-Res Livret
"D’ombres…" Ce programme s’inscrit dans la continuité du premier disque consacré aux Études de Debussy, qui avait révélé la jeune pianiste Elodie Vignon auprès du public. Dutilleux entretient avec Debussy un lien étroit au niveau de son approche sensorielle de la musique. Composée juste après la Seconde Guerre mondiale, sa Sonate pour piano nous rappelle, sous certains aspects, Pour le piano de Claude Debussy, également composé au lendemain d’une autre Grande guerre. La composition des Trois Préludes, s’étalant sur une quinzaine d’années, témoigne du désir du compositeur de faire évoluer son style et sa syntaxe, en la rendant moins linéaire et traditionnelle. Claude Ledoux surgit de l’ombre et nous livre une œuvre désireuse de traduire le monde dans lequel nous vivons, un monde de silence et de surgissements sonores en perpétuelle transformation. © Cyprès
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 décembre 2019 | Music Manager

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 décembre 2019 | Music Manager

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 novembre 2019 | Gutman Records

Hi-Res
CD6,99 €

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Warner Classics

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 août 2019 | IBS Classical

Hi-Res Livret
CD5,49 €

Classique - Paru le 21 juin 2019 | Warner Classics

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 12 avril 2019 | Cedille

Hi-Res
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Piano solo - Paru le 5 avril 2019 | Eloquentia

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 25 janvier 2019 | RUBICON

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 9 janvier 2019 | Royal Concertgebouw Orchestra

Hi-Res
CD12,49 €

Classique - Paru le 5 décembre 2018 | WM Japan

HI-RES10,79 €17,99 €(40%)
CD7,19 €11,99 €(40%)

Concertos pour violoncelle - Paru le 2 novembre 2018 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Prise de Son d'Exception - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Ce sont de bien singuliers destins croisés que ceux du Concerto pour violoncelle de Lutosławski et Tout un monde lointain (également un concerto pour violoncelle) de Dutilleux. Tous deux furent commandés par Rostropovitch ; tous deux furent commencés en 1967, tous deux créés par le commanditaire en 1970. Tous deux furent créés « à l’Ouest », Londres pour l’un, Aix-en-Provence pour l’autre, et c’est là que les choses se gâtaient pour Rostropovitch, tombé en disgrâce officielle auprès de la dictature soviétique de Brejnev. Lorsque le soliste quitta définitivement l’URSS en 1974, le Concerto de Lutosławski subit d’ailleurs le même sort « à l’Est » et ne fut plus guère donné pendant bien longtemps. Bien que les deux ouvrages soient exactement contemporains, et les deux compositeurs aussi, la différence entre l’un et l’autre ne pourrait pas être plus considérable. Là où le Concerto de Lutosławski semble décrire un certain chaos, avec une partie soliste qui pourrait presque passer pour une sorte de Don Quichotte se battant contre l’orchestre, Tout un monde lointain baigne dans une lumière fantastique où le violoncelle fait figure de « primus inter pares » avec l’orchestre. Deux visions si différentes, ici défendues avec la même ardeur par le violoncelliste Johannes Moser qui les a travaillés et joués maintes et maintes fois, pour en donner cet enregistrement dont chaque inflexion est mûrement réfléchie. © SM/Qobuz
HI-RES7,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2018 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Musique symphonique - Paru le 14 septembre 2018 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’est un compagnonnage de plus de cinquante années qui a lié le chef et le compositeur né à Angers, mais originaire de Douai, dans la Flandre française non loin de Lille, depuis que Jean-Claude Casadesus a découvert Métaboles, lors de leur première audition à Paris en 1965. Ce fut pour le jeune chef une véritable révélation et c’est tout naturellement Henri Dutilleux que Casadesus choisit pour le tout premier enregistrement qu’il réalise avec l’Orchestre de Lille en 1977, consacré la Première Symphonie pour le label Forlane. C’est tout aussi symboliquement que le chef réenregistre cette œuvre au soir de sa carrière, en 2016, pour le présent album enregistré à l’auditorium du Nouveau Siècle de Lille, publié par Naxos aux côtés de ces fameuses Métaboles de 1965 qui furent le départ d’une belle amitié. Ce second enregistrement de la Première Symphonie vient remettre les pendules à l’heure d’une œuvre peu considérée par son auteur mais qui représente pourtant un jalon important dans son évolution. Créée publiquement en 1952 au Festival d’Aix-en-Provence sous la direction de Jean Martinon (après avoir été enregistrée à la Radio française par Roger Desormière), cette symphonie, s’il elle hésite encore à trouver un langage personnel, est d’une grande limpidité couronnée par un finale puissant à la Honegger avec une motricité qui n’est pas sans évoquer Albert Roussel. Aussitôt dirigée, et commentée, par Ernest Ansermet qui y voit « l’œuvre d’un musicien consommé, d’une très grande sûreté de métier et d’un esprit indépendant », elle s’inscrit dans le courant du renouveau symphonique français de l’entre-deux guerres. Quant aux Métaboles, écrites pour George Szell et son Orchestre et Cleveland, voilà longtemps qu’elles ont conquis le monde, et cette nouvelle belle version de Jean-Claude Casadesus montre combien cette œuvre est devenue aujourd’hui un classique du répertoire symphonique. © François Hudry/Qobuz
HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 10 septembre 2018 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 juillet 2018 | Claudio Records

CD8,09 €

Classique - Paru le 29 juin 2018 | Brilliant Classics

Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 31 mai 2018 | Gutman Records

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 avril 2018 | Claves Records

Hi-Res Livret
Les oeuvres gravées sur cet enregistrement, à l’évidente exception du solo de Philippe Hersant, ont été écrites entre 1930 et 1956. A la suite du disque que nous avons consacré, Marc et moi, à la mémoire du compositeur juif Pavel Haas, assassiné par les nazis, nous avons voulu creuser encore ce moment de l’histoire et aborder des compositeurs suisses et français, évidemment épargnés, mais aussi impliqués dans ce moment si particulier. Olivier Messiaen à son retour du Stalag, est nommé professeur au Conservatoire de Paris en 1942. Henri Dutilleux compose alors ses premières oeuvres marquées par la captivité de son frère et la poésie du résistant Jean Cassou alias Jean Noir. Pierre Sancan remporte le prix de Rome en 1943 et Frank Martin, qui vient de signer avec les prestigieuses éditions viennoises Universal en 1940, produit certaines de ses oeuvres majeures dans cette même période, dont Le Conte de Cendrillon en 1941. Il rencontre aussi en 1943 à Genève le merveilleux pianiste roumain Dinu Lipatti qui deviendra un ami fidèle et le dédicataire de ses Huit préludes. © Claves Records

Le genre

Opéra dans le magazine