Catégories :

Les albums

HI-RES33,78 €
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 25 janvier 2011 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Diapason découverte - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Entouré d'une équipe de grand talent, dominée par les subtiles prestations de Cyril Auvity et Céline Scheen, Christophe Rousset à la tête de ses Talens Lyriques nous invite à la redécouverte d'une tragédie lyrique de Lully, Bellérophon, crée le 31 janvier 1679. Une révélation !
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 septembre 2017 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
Aucun opéra de Haendel n’est aussi énigmatique que Silla. Ce quatrième opéra londonien fut composé en 1713 ; et là s’arrête toute certitude sur le sujet ! L’autographe et les partitions manuscrites sont incomplets et nous n’avons pas d’information sur une quelconque représentation contemporaine. Les premiers spécialistes de Haendel tentèrent de trouver une explication et partagèrent finalement l’avis que Silla avait été écrit pour une représentation privée chez le comte de Burlington qui était alors le mécène du compositeur. Puis, en 1969, la découverte d’un glossaire de juin 1713 établit la date possible d’une première représentation. L’inclusion d’une extravagante dédicace au duc D’Aumont, ambassadeur de France récemment nommé, suggère la possibilité d’une représentation organisée par ou pour le duc. Ce qui pourrait expliquer non seulement l’absence d’une traduction anglaise dans le glossaire, fait unique s’agissant des opéras londoniens de Haendel, mais encore la brièveté relative de l’œuvre. Mais certains problèmes demeurent non résolus. D’Aumont étant une personnalité de la vie londonienne, il semble très peu probable qu’une telle initiative ait pu être ignorée par la presse de Londres ou oubliée par D’Aumont dans ses propres écrits. Silla a-t-il été joué en 1713 ? Le verdict ne doit pas encore être rendu. D’autres questions se posent quand il s’agit de l’opéra proprement dit, en particulier sur le choix du sujet. C’est en effet l’un des rares opéras historiques de Haendel concerné par la fin de la vie de Lucius Cornelius Sulla relatée par Plutarque : s’étant emparé de Rome, ce consul devenu despote absolu assassina ses adversaires avant une retraite aussi soudaine qu’invraisemblable dans sa villa de campagne pour se dédier à ses loisirs. Il est difficile d’imaginer que cette trame puisse convenir à un opéra probablement pensé comme une pièce d’occasion commémorative d’un événement quelconque : les spécialistes se sont démenés pour trouver des réponses et certains tentèrent de découvrir un contexte allégorique. Outre le thème, la qualité et le sens du livret ont aussi fait l’objet de critiques virulentes. Elle s’inspire significativement des cantates italiennes de la jeunesse du compositeur et il est intéressant de souligner que, du point de vue du style, la musique remonte dans une certaine mesure à son opéra historique antérieur, Agrippina. Bien que les absurdités du livret en fassent un candidat peu susceptible de recouvrer une place dans le grand répertoire lyrique, Silla contient suffisamment de beautés musicales. Rappelons aussi qu’Haendel tenait son ouvrage en estime suffisante pour en recycler une part considérable dans son opéra suivant, Amadigi di Gaula. © SM/Qobuz
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 16 novembre 2018 | Dynamic

Distinctions 5 de Diapason
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 7 septembre 2018 | CPO

Livret Distinctions 5 de Diapason
Raisonnablement célèbre encore de nos jours dans la sphère germanique, Franz Lachner nous a laissé huit symphonies, beaucoup de musique de chambre, nombre de lieder, et quatre opéras qui sont encore parfois joués. De son vivant, malgré tout, il fut surtout reconnu comme chef d’orchestre : d’abord à Vienne, puis Mannheim, enfin Kapellmeister royal à Munich de 1836 à 1865 – quand la gloire de Hans von Bülow vint mettre un terme à sa carrière de chef. De son vivant déjà (surtout vers la fin de sa très longue vie, qui s’étendit de 1803 à 1890), on le taxait d’un certain conservatisme dans ses compositions, et cet opéra Catarina Cornaro en effet n’est pas sans rappeler Weber, Schubert ou Mendelssohn – ce qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on sait que l’œuvre date de 1841 ! Dès sa création à Munich, l’ouvrage connut un immense succès ; son écriture dramaturgique et orchestrale s’approche considérablement du Grand opéra à la française – Meyerbeer, Halévy, le Rossini des opéras parisiens – tandis que le langage musical reste obstinément classique et très schubertien, curieuse juxtaposition. Dès 1903, l’œuvre tomba dans l’oubli le plus total et injustifié, jusqu’à ce qu’on sorte le manuscrit des archives pour cette création moderne, dont voici l’enregistrement complet. Une véritable redécouverte d’un opéra romantique allemand de la grande tradition. © SM/Qobuz
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 5 octobre 2010 | Da Capo

Livret
Christian Elsner (Idomeneo), Kristina Hammarström (Idamante), Henriette Bonde-Hansen (Ilia), Raffaella Milanesi (Elettra), Christoph Strehl (Arbace)... - Richard Lewis, clavecin - The Danish Radio Sinfonietta - Adam Fischer, direction
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mai 2015 | Myto Historical

Distinctions 4 étoiles de Classica
Max Lorenz (Siegfried), Hermann Uhde (Gunther), Gustav Neidlinger (Alberich), Josef Greindl (Hagen), Astrid Varnay (Brünnhilde), Martha Mödl (Gutrune)... - Chœur & Orchestre du Festival de Bayreuth - Joseph Keilberth, direction
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 5 avril 2019 | CapriccioNR

Hi-Res Distinctions Diapason d'or
« Salzbourg avait déjà repris Le Procès en 1988, dans une version de concert. Trente ans après, pour le centenaire de la naissance de Gottfried von Einem, le festival confiait l’œuvre à HK Gruber, toujours en concert, et prouvait qu’elle n’a rien perdu de son attrait. [...] Ce live salzbourgeois s’ajoute donc à celui de la création, édité par Orfeo. Böhm s’inscrivait dans la tradition de l’opéra allemand et créait une atmosphère de tension parfois oppressante. Plus objectif, d’une grande clarté, plus rapide et moins prompt à l’épanchement lyrique, Gruber se rapproche davantage de Stravinsky et de Weill. [...] la nouvelle affiche est magnifique, menée par le Josef K. de Michael Laurenz, timbre acéré, jamais gêné par les tensions du rôle [...] les autres excellent à faire tourner la machine infernale, tel le magnifique Jochen Schmeckenbecher, à la fois Inspecteur, Prêtre, Fabricant et Passant. Gruber nous offre la version moderne du Procès. » (Diapason, juillet-août 2019 / Didier Van Moere)
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 13 novembre 2007 | Opera d'Oro

CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 18 mai 2018 | Oehms Classics

Livret Distinctions 5 de Diapason
« Honneur donc à l’Opéra de Francfort, qui a osé reprendre la comédie romantique de Flotow à l’automne 2016, et à Oehms qui en publie la captation sur le vif. D’un bout à l’autre, homogénéité, musicalité et finesse d’incarnation distinguent un parfait travail de troupe, où Martha bénéficie d’autant de soins qu’un grand Mozart. [...] la merveille de cet enregistrement : l’orchestre de Sebastian Weigle, qui embrasse comme personne tous les aspects de cet univers. [...] le chœur est impeccable. [...] » (Diapason, janvier 2019 / Jean-Philippe Grosperrin)
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 8 août 2006 | Opera d'Oro

CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 2015 | Myto Historical

Opéra en 3 actes / Otto Wiener (Hans Sachs), Josef Greindl (Veit Pogner), Rudolf Schock (Walther von Stolzing), Gerhard Stolze (David), Elisabeth Grümmer (Eva)... - Ch. & Orch. der Bayreuther Festspiele - Erich Leinsdorf, direction
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 3 juin 2014 | CPO

Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
Mutilé par le compositeur et critique musical belge François-Joseph Fetis qui lui donna à tort le titre inapproprié de L'Africaine (puisque l'action se déroule au Portugal et aux Indes), l'opéra renaît de ses cendres sous le nom de Vasco de Gama — attribué par le compositeur lui-même — grâce à la belle initiative de l'Opéra de Chemnitz de produire la version originale de Meyerbeer. Donnée une dizaine de soirée au Théâtre de Chemnitz, ce nouveau Vasco de Gama enregistré en mars 2013 par la Radio allemande a rencontré son public malgré sa rareté, un certain nombre de spectateurs n’hésitant pas à revenir plusieurs fois. Souhaitons que cette réussite puisse marquer le début d’une authentique renaissance d’un compositeur sous-estimé. (GG)
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 24 octobre 2016 | Melodiya

CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 19 mars 2009 | Archipel - Walhall

Erna Schlüter (Leonore) - Julius Patzak (Florestan) - Ferdinand Frantz (Pizarro) - Lisa Della Casa (Marzelline) - Wiener Philharmoniker & Chœur du Wiener Staatsoper - Wilhelm Furtwängler, direction / Enregistré au Festival de Salzbourg en 1948
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 mars 2015 | Myto Historical

Distinctions 5 de Diapason
Paul Schöffler (Hans Sachs), Friedrich Dalberg (Veit Pogner), Erich Kunz (Sixtus Beckmesser), Ludwig Suthaus (Walter von Stolzing) - Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele - Hermann Abendroth, direction
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 12 février 2016 | Myto Historical

Livret
B. Nilsson (Isolde), W. Windgassen (Tristan), G. Hoffman (Brangäne), J. Greindl (König Marke)... - Chor und Orchester der Bayreuther Festspiele - Wolfgang Sawallisch, direction
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 avril 2011 | Music and Arts Programs of America

CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 19 mars 2009 | Archipel - Walhall

CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 3 janvier 2012 | Oehms Classics

Ce nouvel enregistrement de la Walkyrie met à l'honneur les deux stars que sont Susan Bullock (Brünnhilde) et Eva-Maria Westbroeck(Sieglinde), deux chanteuses au rayonnement exceptionnel. L'orchestre de l'Opéra de Hambourg sous la direction de Sebastian Weigle, joue dans un style transparent chargé de tension dramatique, qui sert magnifiquement une distribution vocale impeccable. On retrouve la palette de couleurs et d'émotions de la représentation, qui souleva un tonnerre d'applaudissements. Une réussite !
CD19,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 octobre 2009 | Coviello Classics

Livret
Opéra en 3 actes / Lars Moller (Alessandro) – Marie-Belle Sandis (Poro) – Cornelia Ptassek (Cleofide) – I. Kupke (Erissena) – K. Göres (Gandarte) – G. Schneider (Timagene) - Orchestra of the Mannheim National Theatre - Tito Ceccherini, direction

Le genre

Opéra dans le magazine