Catégories :

Les albums

CD19,99 €

Opéra - Paru le 30 juillet 2013 | CapriccioNR

Livret
La réception de Der Ferne Klang fut un succès sensationnel lors de sa création le 18 août 1912 à Francfort. Les opéras de Franz Schreker ont souvent été joués un nombre de fois supérieur à ceux de Richard Strauss dans les premières décennies du vingtième siècle. À partir de 1932, de violentes attaques politiques émanant du régime nazi l'ont forcé à se retirer de ses fonctions de directeur de l'école de Berlin et ses opéras sont rapidement tombés dans l'oubli, restant aujourd'hui encore injustement négligés.
CD19,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 1991 | CapriccioNR

CD19,99 €

Opéra - Paru le 30 juillet 2013 | CapriccioNR

Livret
"Notre-Dame" évoque immédiatement le nom de Quasimodo et l'univers du Bossu de Notre-Dame, nouvelle dans laquelle Victor Hugo dresse un portrait du Paris du dix-neuvième siècle, avec la Cathédrale Notre-Dame comme personnage principal. L'opéra de Franz Schmidt est dominé par le personnage d'Esmeralda, centre d'attention de quatre personnages masculins : Phoebus, Gringoire, L'Archidiacre, et Quasimodo. Par ses effets dévastateurs sur les hommes, Esmaralda rappelle Lulu, femme-enfant innocente et destructrice, 30 ans avant l'opéra éponyme d'Alban Berg.
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 25 mars 2016 | Accentus Music

Hi-Res Livret
CD19,99 €

Ballets - Paru le 7 février 2012 | CapriccioNR

Livret
La musique d'Aram Khatchaturian, fortement ancrée dans la tradition du Caucase (Azerbaïdjan, Géorgie), frappe directement l'oreille par son immédiateté et son rythme entraînant. Son ballet Spartacus en trois actes, complété en 1952 et créé au Kirov en 1956, est sa dernière grande oeuvre, et a connu plusieurs chorégraphies successives, dont celle de Yuri Grigorovich qui connut un grand succès en 1968 au Bolchoi. C'est cette dernière version qui fournit le modèle du fastueux enregistrement dirigé par Michail Jurowski.
CD19,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 1 août 2010 | CapriccioNR

CD19,99 €

Classique - Paru le 1 août 2010 | CapriccioNR

CD19,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | CapriccioNR

CD19,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 1989 | CapriccioNR

CD19,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | CapriccioNR

CD19,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 2005 | CapriccioNR

CD19,99 €

Ballets - Paru le 1 janvier 1998 | CapriccioNR

CD21,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Deutsche Grammophon (DG)

HI-RES28,99 €
CD20,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 6 juillet 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
Enregistré en juillet 2017 dans le somptueux Festspielhaus de Baden-Baden, cette Clémence de Titus fait suite aux albums déjà parus dans la série des Mozart avec Nézet-Séguin, l’Orchestre de Chambre d’Europe et le ténor Rolando Villazón qui est le seul chanteur à être de toutes ces productions. Il va sans dire que le propos musical est ciselé à l’extrême, qu’aucun des chanteurs ne se permet la moindre liberté non seulement avec la partition, mais aussi avec le style – bannis les intempestifs italianismes que sont glissades, points d’orgue personnels, contre-ut de cirque, ornementations parasites, roucoulandos, sanglots – de sorte que l’on peut avancer, sans trop se tromper, que c’est là une des plus pures et belles interprétations de cet ouvrage. On rappellera que c’est le tout dernier opéra de Mozart, créé deux mois avant sa disparition ; et que les récitatifs sont de la plume du fidèle Sussmayr, celui-là même qui « finira » le Requiem. À cette même époque, Mozart terminait aussi La Flûte enchantée et n’avait que quelques semaines pour achever l’ouvrage ; et pourtant, quelle perfection dans le discours des airs, ensembles et chœurs ! Alors que le sujet devait sans doute ne pas férocement intéresser le compositeur, en particulier depuis son explosive collaboration avec Da Ponte. Mais dans une telle interprétation, le sujet seria et un brin suranné « passe », et avec les honneurs qui plus est. © SM/Qobuz
HI-RES24,99 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 15 octobre 2015 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Vous cherchez une version décoiffante de l’opéra le plus décoiffant de Mozart, L’Enlèvement au sérail ? Ne cherchez plus, la voici, par René Jacobs et l’Akademie für Alte Musik de Berlin et un superbe plateau de chanteurs – qui savent aussi donner de la voix pour les dialogues, ici restitués dans leur intégralité, et surtout sans cet insupportable ton d’opérette de la tradition germanique. La musique des janissaires qu’imagina Mozart, trop souvent lissée et rendue proprette dans les interprétations habituelles, est donnée dans la joyeuse férocité originelle qui avait dû surprendre bien des auditeurs viennois de 1782, tandis que les personnages solidement campés alternent entre hautaine fierté, bouffonne fanfaronnade, tendre désarroi, bref, ce qui fait l’invraisemblable richesse de cette extravagante partition. Jacobs mène sa troupe avec délectation, gageons que l’auditeur fera de cette nouvelle version sa version de référence. © SM/QobuzStupéfiant de modernité. Créé en 1782 à Vienne, L’Enlèvement au sérail fut un succès public et professionnel sans précédent pour Mozart. Triomphe éclatant qui n’était pas un hasard : une musique faisant la part belle à l’exotisme et un livret célébrant les idées des Lumières, à contre-courant des préjugés du temps sur l’empire ottoman. Plaidant pour un opéra national en allemand, Mozart y fit la part belle à des dialogues souvent coupés, mais tous rétablis ici et ranimés dans le respect d’un texte qui en souligne toute la stupéfiante modernité.
CD17,99 €

Classique - Paru le 12 avril 2013 | harmonia mundi

HI-RES24,99 €
CD17,99 €

Oratorios profanes - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Marlis Petersen, soprano - Werner Güra, ténor - Dietrich Henschel, baryton - RIAS-Kammerchor - Freiburger Barockorchester - René Jacobs, direction
CD17,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2001 | harmonia mundi

Livret
CD17,99 €

Classique - Paru le 2 avril 2008 | harmonia mundi

Le genre

Opéra dans le magazine