Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 15 juin 2018 | Big Dada

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS - L'album du mois JAZZ NEWS
Le chaos. Le relief. L’instabilité. La violence. Le cri. Le débat. Il y a tout ça, et bien plus, dans le jazz d’Onyx Collective qui n’est pas celui des cartes postales et des clubs de fumeurs de cigares. Ce collectif new-yorkais souffle un vent de révolte sur le genre comme certains de leurs aînés le faisaient au siècle dernier. De l'Art Ensemble Of Chicago aux Lounge Lizards de John Lurie, on cerne vite dans quel terreau la graine Onyx Collective a poussé. Proches de Nick Hakim, Princess Nokia et Dev Hynes alias Blood Orange, repérés aux côtés d'Ibeyi ou en tournée avec le saxophoniste Kamasi Washington, les membres de cette insaisissable formation (elle peut se produire dans un sous-sol, sur le toit d’un hôtel pour un cocktail lounge ou devant une boutique dans la rue) sont l’un des secrets les mieux gardés de la scène jazz américaine contemporaine.Après une série de maxis étonnants, ils publient un véritable premier album intitulé Lower East Suite Part Three. Un disque en forme d’hommage à la Grosse Pomme et au défi permanent de vivre dans la métropole face à la gentrification et la hausse sans fin des loyers. C’est dans ce contexte que le leader d’Onyx Collective, le saxophoniste et parfois chanteur Isaiah Barr, a conçu ce trip agité, en compagnie de ses complices Austin Williamson à la batterie, Walter Stinson à la contrebasse, Spencer Murphy à la basse et, invité sur quatre titres, le saxophoniste Roy Nathanson qui fut justement un Lounge Lizards durant quatre ans… Un jazz aux frontières du free rappelant fortement l’esprit no wave/postpunk du New York des années 80. Certains quartiers de la ville offraient alors un danger et une instabilité qu’Onyx Collective ressuscite avec intelligence. Le peintre Julian Schnabel était l’un des acteurs de ce New York oublié et éradiqué par les Apple Stores et les magasins/lofts de grands couturiers. C’est justement lui qui signe la pochette de cet album. La boucle est bouclée ? © Marc Zisman/Qobuz
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 1 juin 2012 | ESP-Disk

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 4 mars 2013 | Label Bleu

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Belle opportunité qu'a saisi là le contrebassiste Henri Texier d'enregistrer son nouveau quartet de jazz comme il conçoit cette musique, libre de toute contrainte, en club à L'improviste, la célèbre péniche parisienne du quai de l'Oise. Trois des quatre musiciens n'avaient pas joué ensemble depuis quelques temps et l'envie d'en découdre se fait franchement ressentir. Quelle énergie, quelle complicité ! Les compositions sont signées Texier, père et fils. Henri et Sébastien partagent le gout du risque, accompagnés par deux funambules, François Corneloup au saxophone baryton et Louis Moutin à la batterie. Ce dernier jouait pour la première fois cette musique et s'est trouvé à l'honneur puisque deux des compositions sont dédiées à des batteurs, Ô Elvin d'Henri et Song For Paul Motian de Sébastien. Un disque plein d'espoir et de sagesse !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 30 mars 2015 | Abalone Productions

Hi-Res Livret Distinctions Choc Jazzman
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 1 janvier 2004 | hatOLOGY

Distinctions Top du mois de Jazznews
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 25 août 2014 | nato

Distinctions 4F de Télérama
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 8 décembre 2014 | Abalone Productions

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
CD5,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 12 août 2013 | Nu Bop Records

Distinctions Qobuz Référence
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 3 avril 2014 | Gazul

Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Du jazz le plus libre au plus écrit, en passant par la musique contemporaine, le rock ou la musique bruitante, Frederick Galiay (basse, voix, composition et direction) incarne avec naturel le mot "inclassable". Et pour reprendre une expression trouvé dans la revue Jazz Magazine (Peter Cato), à la basse électrique, "Ce garçon mord le groove". DP@Qobuz
CD8,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 15 février 2019 | ESP Disk'

Le free et le jazz d’avant-garde sont des genres fourre-tout dans lesquels Matthew Shipp a creusé son trou. Depuis l’aube des années 90, le pianiste installé à New York a surtout cherché et trouvé SA voix. Car, comme il l’a toujours répété, « en vivant dans mon époque, je ne peux pas être John Coltrane ou Sun Ra. Je dois développer quelque chose de neuf, en phase avec le monde d'aujourd'hui. » Certains n’ont cessé de le décrire comme le fils spirituel de Cecil Taylor. Une filiation réductrice, Shipp jouant avec les textures et les tonalités différemment de son aîné. Comme chez ses consœurs ingérables Marilyn Crispell et Myra Melford, son piano s’abreuve à diverses sources, n’est pas exclusivement percussif et lorgne parfois Bud Powell, Andrew Hill ou Herbie Nichols… Il le prouve une fois de plus sur cet album en trio avec le contrebassiste Michael Bisio et le batteur Newman Taylor Baker. Enregistré en une seule prise en juillet 2018, Signature est un impeccable rodeo trip improvisé. Une zone de turbulences d’une heure dans laquelle tout s’envole alors que les trois pilotes maintiennent solidement le cap. D’ailleurs, Shipp et sa rythmique racontent ici tant de choses qu’une seule écoute ne suffit guère à tout savourer. © Marc Zisman/Qobuz
CD14,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 13 novembre 2007 | ECM

CD6,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 25 janvier 2019 | Wah Wah 45s

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 8 novembre 2019 | Gondwana Records

Hi-Res
CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 12 janvier 2009 | hatOLOGY

CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 11 octobre 2010 | hatOLOGY

CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 20 janvier 2007 | hatOLOGY

CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 4 janvier 1999 | hatOLOGY

CD9,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 5 février 2007 | hatOLOGY

CD8,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 5 février 2016 | Just Looking Productions

Livret
CD6,99 €

Free jazz & Avant-garde - Paru le 1 janvier 2011 | Archieball

Le genre

Jazz manouche dans le magazine
  • Django et Stéphane, c'était Hot !
    Django et Stéphane, c'était Hot ! Une grande exposition consacrée à Django Reinhardt s'ouvre à la Cité de la musique...
  • Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières
    Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières Jusqu’au 23 janvier 2013, la Cité de la Musique à Paris propose une exposition consacrée à Django Reinhardt et réalisée par Vincent Bessières. Déjà commissaire de l’exposition We Want Miles, il évo...
  • Festival Django Reinhardt, la passion jazz !
    Festival Django Reinhardt, la passion jazz ! La 33e édition du Festival de jazz Django Reinhardt a eu lieu du 27 juin au 1er juillet, avec au programme le Trio Rosenberg, Sonny Amati Schmitt Quartet et Gonzala Bergara parmi d'autres. Un grand...
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Brady Winterstein, furie manouche au Sunset
    Brady Winterstein, furie manouche au Sunset Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.
  • Brady à la folie !
    Brady à la folie ! A 17 ans, Brady Winterstein assure déjà la relève de la guitare jazz manouche…
  • Les doigts virtuoses
    Les doigts virtuoses Les 25 et 26 janvier, les Doigts de l’Homme sont aux Duc des Lombards à Paris dans le cadre du festival French Quarter...
  • Django, ressuscité à Samois
    Django, ressuscité à Samois Du 23 au 27 juin, 26 concerts célèbreront le maître de la guitare manouche, Django Reinhardt, dont on fête cette année le centenaire de la naissance, à Samois sur Seine.
  • Une place pour Django
    Une place pour Django A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, une place du 18e arrondissement de Paris portera le nom du grand guitariste manouche.
  • Un Noël manouche à Pleyel
    Un Noël manouche à Pleyel Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.