Catégories :

Les albums

HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Jazz - Paru le 13 juillet 2012 | ECM

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica - Indispensable JAZZ NEWS - Hi-Res Audio - Stereophile: Recording of the Month
Archive inédite, ce double album est un véritable document historique présentant le concert complet et jamais publié du quartet de Keith Jarrett, plus connu sous le nom de Quartet Européen ou Belonging, enregistré en concert en avril 1979 au Nakano Sun Plaza de Tokyo. Les thèmes présentés ce soir là : Personal Mountains, Innocence, So Tender, Oasis, Chant of the Soil, Prism et New Dance sont des compositions de Jarrett. Cet album à la beauté sauvage regorge de moments d’improvisation exceptionnels, de vagues soudaines d’énergie et de passages très lyriques. Les échanges entre Jan Garbarek et Keith Jarrett sont de haut vol et la rythmique composée par Palle Danielsson et Jon Christensen puissante et enchanteresse. Sleeper, nouvellement mixé à Oslo (24 bit/96 kHz), sort de son sommeil auréolé de toute sa gloire !
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Jazz - Paru le 28 novembre 2014 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz - Indispensable JAZZ NEWS
Cinq années séparent l’enregistrement de The Astounding Eyes Of Rita de ce Souvenance. Cinq années chamboulées par un événement majeur dans la vie d’Anouar Brahem et de sa Tunisie natale : la révolution de jasmin. S’il n’est pas directement la lecture par le maître du oud de ces événements, ce nouvel album en dégage les effluves, en hume l’essence… Un moyen sans doute pour Anouar Brahem de s’interroger sur le rôle du réel dans sa musique. De par sa longueur (un double album) et son instrumentarium atypique (un grand orchestre est de la partie et le oud est souvent en retrait comme rarement chez Brahem), Souvenance est un disque à part. Une ample et vaste tenture comme en apesanteur. Le musicien tunisien se fait ici metteur en son, compositeur d’une vraie-fausse musique de film dans laquelle on s’abandonne avec bonheur. Et comme à l’accoutumée avec Anouar Brahem, impossible d’étiqueter ce sublime ovni. Sublime, oui. © MD/Qobuz
HI-RES23,49 €
CD16,49 €

Jazz - Paru le 19 janvier 2018 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 3F de Télérama - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Comme tous les grands souffleurs, John Surman possède un son identifiable dès la première respiration. Un son qui s’est aussi bien nourri de la culture de sa terre natale britannique (le folklore local est une des composantes de sa musique) que de celle d’autres contrées. Le saxophoniste et clarinettiste a ainsi croisé la route du pianiste Nelson Ayres – bien connu des fans de jazz brésilien pour son travail avec Airto Moreira et Milton Nascimento – lors d’une tournée en Amérique du Sud. Et c’est à Oslo qu’il a rencontré le vibraphoniste américano-norvégien Rob Waring, expatrié en Scandinavie. Avec Invisible Threads, les trois hommes sont réunis pour jouer un programme composé principalement de pièces originales de Surman, enregistrées à Oslo en juillet 2017, sous la direction artistique de Monsieur ECM, Manfred Eicher. Un programme comme une ode aux mélodies qui transcendent les idiomes. Une fois de plus, John Surman déroule des narrations belles et singulières. Des parcelles de joie intérieure, presque mélancoliques, au cœur desquelles les improvisations se boivent comme de divins élixirs. Ce jazz est évidemment autre. Et comme le saxophoniste est un locataire d'ECM depuis des décennies, il est aussi l’un des artisans du son du label munichois. Et aujourd'hui plus que jamais. © MD/Qobuz« [...] La musique est diaphane, évocatrice de limbes irisés, constamment lyrique, comme issue d'un au-delà dont il connaît seul l'emplacement et avec lequel il tisse de fabuleux "liens invisibles". Et tout semble simple, naturel, coulant de source claire, comme sans préparation, respirant avec aisance, bruissant de souffles loquaces mais sans vertiges, dont l'effet durable n'est pas seulement musical, mais chaleureusement poétique.» (Classica, mars 2018 / Jean-Pierre Jackson)« [...] c’est une musique humble et recueillie qui compose cet album, son vingt-cinquième pour le label ECM. [...] On s’étonne de découvrir tant de verve et d’enfance inentamées chez ce Britannique de 73 ans qui n’a jamais renoncé à affiner sa sensibilité. » (Télérama, janvier 2018 / Louis-Julien Nicolaou)
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 13 juin 2014 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Indispensable JAZZ NEWS
Un album très attendu compte tenu de l'excellence du premier, Jasmine, qui réunissait Keith Jarrett et Charlie Haden qui n'avaient plus joué ensemble depuis les années 70. Le pianiste, heureux et fier de cet enregistrement, écrira les notes de pochettes : « Invitez votre femme ou votre mari ou votre amant tard dans la nuit, asseyez-vous et écoutez. Ce sont de splendides chansons d'amour, jouées par des musiciens qui essaient de communiquer leur pur message. J'espère que vous pourrez l'entendre comme nous l'avons entendu. » La séance d’enregistrement de Jasmine, (le disque est sorti en 2010 mais l'enregistrement - trois jours et trois nuits soit plus de dix heures de musique - date de 2007) dans le studio de Keith Jarrett, fût tellement riche et créative qu’un second album pouvait en découler : c'est ce Last Dance. Heureux sont ceux qui découvrent ce nouvel opus du génial improvisateur et de son vieux compagnon de route. © JMP/Qobuz
CD21,99 €

Jazz - Paru le 3 février 2012 | ECM

Distinctions Pianiste Maestro - Choc de Classica
D’une spontanéité rare, Rio rend compte de la totalité d’un concert donné au Theatro Municipal de Rio de Janeiro le 11 avril 2011. La musique qui émerge ici sur le vif possède une intensité lyrique hors du commun qui se décline en quinze courtes pièces. Elle offre également de grandes qualités introspectives, embarquant l’auditeur dans un voyage intime et unique dès les premières mesures... Un énième indispensable du maître Jarrett.
CD14,99 €

Jazz - Paru le 25 novembre 2011 | ECM

Distinctions Choc de Classica - Qobuz Référence
Cette œuvre, Stefano Battaglia ne l’a guère sculptée à la légère… Avec The River Of Anyder, le trio du pianiste italien a puisé dans la sophistication du langage musical contemporain pour signer des thèmes intemporels, comme écrits il y a des siècles… Marchant sur les traces de ses influences (Paul Bley, Keith Jarrett, Bill Evans), le Milanais déploie surtout un style empreint d’un grand lyrisme et d’une maitrise de haut niveau. Superbe. © MD/Qobuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 8 juin 2012 | ECM

Distinctions Choc de Classica - Sélection JAZZ NEWS
John Surman est un musicien exceptionnellement polyvalent qui fait preuve d’incroyables prouesses instrumentales souvent illustrées dans des contextes différents. C'est cependant dans ses albums solo que l'on peut avoir le meilleur aperçu de sa faculté de création mélodique. (On se rappelle, entre autres, le disque « Private City », enregistré sur ECM en 1987, qui reste l’un des best sellers du catalogue ECM). Saltash Bells qui se place dans cette veine, tire son inspiration des souvenirs d’enfance du saxophoniste et plus spécifiquement de lieux situés dans la région de l’Ouest britannique et des sons qui s’y rattachent. Pour exemples, la chanson-titre se réfère aux échos de cloche de l'église Saltash retentissant dans la vallée de la Tamar River, à la frontière du Cornouailles et du Devon ; Whistman’s wood, quant à lui, évoque la mystérieuse forêt pétrifiée de Dartmoor. Un album de souvenirs anciens qui nourrissent une musique nouvelle. © Qobuz
CD41,99 €

Jazz - Paru le 4 novembre 2016 | ECM

Livret Distinctions Choc de Classica
Le rapport que Keith Jarrett entretient avec l’enregistrement en général, et l’objet disque en particulier, est assez fascinant. Le pianiste d’Allentown possède une discographique pantagruélique alternant entre albums studios et live, d’hier comme d’aujourd’hui, n’hésitant jamais à ressortir de ses archives des captations anciennes pour mieux cerner l’évolution de son parcours. C’est le cas de A Multitude Of Angels qui parait en novembre 2016 et réunit sur quatre disques des enregistrements extraits de quatre concerts donnés en Italie en octobre 1996 à Modène, Ferrare, Turin et Gênes. Une publication qui s’inscrit donc dans la chronologie de ses nombreux enregistrements live en solo, juste après l’album La Scala paru en 1995. A Multitude Of Angels marque en ce sens la fin de la première période des grands concerts solo du pianiste, documentée par ECM dans les coffrets Bremen-Lausanne et Sun Bear Concerts. Durant cette période, la musique extraordinairement spontanée du pianiste américain, d’une totale liberté dans ses développements, donnait l’impression de pouvoir embarquer l’improvisateur dans un nombre infini de directions. « Ce furent les derniers concerts que j’ai donnés sans interruption entre chaque set, explique Jarrett dans les notes du livret. Le jazz y est omniprésent en parallèle de ma profonde proximité avec la musique classique (moderne et ancienne, Ives et Bach). » Le Jarrett de ces concerts transalpins qui paraissent vingt ans après leur enregistrement offre ainsi une forme de lyrisme rare comme des introspections beaucoup plus cérébrales. Et son agilité comme sa virtuosité lui permettent ainsi d’alterner sans que l’on perde le fil du propos, ni la trame narrative qu’il déroule. Fascinant. © MD/Qobuz
CD14,99 €

Jazz - Paru le 24 août 2012 | ECM

Distinctions Choc de Classica
C’est après la mort de Michael Jackson que le trompettiste italien Enrico Rava a réalisé qu’il était passé, -selon ses termes-, „à côté de l‘un des grands Protagonistes de la musique et de la danse du 20ème siècle, d‘un artiste total et d‘ un génie… Ressentant le besoin d’explorer l’univers de cet artiste, il a donc élaboré ce projet d’un répertoire de Michael Jackson pour grand ensemble, en collaboration avec l’Auditorium et le Parco Della Musica Jazz Lab de Rome. Ce disque est publié à l’occasion des concerts prévus pour les festivals italiens. Les arrangements sont de Mauro Ottolini. Ce disque particulier dans la discographie de Rava vous donnera l’occasion d’entendre le trompettiste un peu plus extraverti qu’à son habitude , sur un répertoire de chansons pops !
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 26 août 2016 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
Créée au festival de Jazz d’Umeå en octobre 2012, Ante Lucem est une puissante suite pour quintet de jazz et orchestra symphonique. Cette œuvre d’Iro Haarla fut enregistrée dans la salle de concert de l’opéra de Norrlands à Umeå. Le présent album qui parait chez ECM résulte à la fois de la première et de sessions en studio effectuées les jours suivants. La grande harpiste et pianiste finlandaise signe ici quatre pièces intimement liées, bien que distinctes, qui reflètent de différentes façons la « lutte entre les ténèbres et la lumière », selon ses mots. On traverse des turbulences avant de croiser des paysages de pure mélancolie. Puis le grand orchestre (le NorrlandsOperan Symphoniorkester dirigé par Jukka Iisakkila) laisse place à des passages plus intimistes. Bref, la palette esthétique de l’œuvre impressionne tant par son ambition que par le niveau d’écriture d’Haarla entourée pour l’occasion du trompettiste Hayden Powell, du saxophoniste Trygve Seim, du contrebassiste Ulf Krokfors et du batteur Mika Kallio. Une œuvre foisonnante. © CM/Qobuz

Le genre

Jazz manouche dans le magazine
  • Django et Stéphane, c'était Hot !
    Django et Stéphane, c'était Hot ! Une grande exposition consacrée à Django Reinhardt s'ouvre à la Cité de la musique...
  • Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières
    Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières Jusqu’au 23 janvier 2013, la Cité de la Musique à Paris propose une exposition consacrée à Django Reinhardt et réalisée par Vincent Bessières. Déjà commissaire de l’exposition We Want Miles, il évo...
  • Festival Django Reinhardt, la passion jazz !
    Festival Django Reinhardt, la passion jazz ! La 33e édition du Festival de jazz Django Reinhardt a eu lieu du 27 juin au 1er juillet, avec au programme le Trio Rosenberg, Sonny Amati Schmitt Quartet et Gonzala Bergara parmi d'autres. Un grand...
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Brady Winterstein, furie manouche au Sunset
    Brady Winterstein, furie manouche au Sunset Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.
  • Brady à la folie !
    Brady à la folie ! A 17 ans, Brady Winterstein assure déjà la relève de la guitare jazz manouche…
  • Les doigts virtuoses
    Les doigts virtuoses Les 25 et 26 janvier, les Doigts de l’Homme sont aux Duc des Lombards à Paris dans le cadre du festival French Quarter...
  • Django, ressuscité à Samois
    Django, ressuscité à Samois Du 23 au 27 juin, 26 concerts célèbreront le maître de la guitare manouche, Django Reinhardt, dont on fête cette année le centenaire de la naissance, à Samois sur Seine.
  • Une place pour Django
    Une place pour Django A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, une place du 18e arrondissement de Paris portera le nom du grand guitariste manouche.
  • Un Noël manouche à Pleyel
    Un Noël manouche à Pleyel Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.