Les albums

21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 26 février 2016 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Le groupe de Manu Katché inclut ici deux musiciens norvégiens qui avaient tous deux fait leurs débuts sur ECM dans les années 80 au sein du groupe Masqualero : le trompettiste Nils Petter Molvaer et le saxophoniste Tore Brunborg. L'Anglais Jim Watson, apporte à la fois une touche minimaliste et lyrique au piano et un son dense et intense à l'orgue. C'est à partir d'arrangements souvent inspirés de modules rythmiques que le batteur influe la direction musicale de l'ensemble. Son jeu de batterie reconnaissable, propulsif et au groove relaxe, porte littéralement ses partenaires. © JMP/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 8 janvier 2016 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Sélection JAZZ NEWS
L’album Wisteria du pianiste Steve Kuhn fait référence à un thème d'Art Farmer. Au début des années 60, Kuhn et Steve Swallow ont tous deux joué dans le groupe du grand trompettiste/bugletiste. Depuis, ces deux musiciens ont partagé beaucoup d’expériences et d’enregistrements : Swallow a joué sur le Trance de Kuhn; Kuhn sur les disques Home et So There de Swallow. De son côté, Joey Barron a participé aux albums de Kuhn Remembering Tomorrow et au plus récent et magnifique Mostly Coltrane. Sagesse et nostalgie imprègnent donc Wisteria qui revisite quelques thèmes entendus sur l’album orchestral Promises Kept de Kuhn. Aux côtés des ballades poignantes, figurent également du hard bop, A Likely Story, deux thèmes de Swallow, Dark Glasses et Good Looking, un thème de Carla Bley, Permanent Wave aux résonances gospel et le thème brésilien Romance de Dory Caymmi… © JMP/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Jazz - Paru le 16 juin 2015 | Blue Note (BLU)

Hi-Res Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Avec son concept de Black Radio et les deux albums qui ont suivi, Robert Glasper a livré d’impressionnantes orgies de groove où s’entrechoquent jazz, R&B, rap, soul, funk et pop. Enregistré live aux mythiques studios Capitol, Covered en livre de nombreux titres phares en version entièrement acoustique. Epaulé par ses fidèles complices, le bassiste Vicente Archer et le batteur Damion Reid déjà présents sur ses albums Blue Note Canvas ( 2005) et In My Element (2007), le pianiste texan passe évidemment par d’autres chemins. Celui des standards ( Stella By Starlight) mais aussi celui de la reprise inattendue (Reckoner de Radiohead ou Barangrill de Joni Mitchell). A l’arrivée, un disque « retour aux sources ». Révélation du piano soul de ces dix dernières années, Glasper n’a pas épaulé Mos Def, Erykah Badu, J Dilla, Meshell, Kanye West, Common ou Q-Tip pour rien… Avec lui, la nu soul trouve l’ambassadeur smooth à souhait, clavier de velours et mélodiste suprême. Mais pas un simple tapoteur doué. Non, un pianiste, un vrai de vrai ! Qui connaît son McCoy Tyner sur le bout des ongles. Qui croise le fer avec Christian McBride, Terence Blanchard et Roy Hargrove… Surtout, Robert Glasper mène ses aventures plurielles, jazz ou hip hop, avec une insolente facilité. Mélodiste et instrumentiste hors pair, son toucher aérien en fait l'une des personnalités les plus recherchées. Son atout ? Avoir assimilé tout le spectre moderne du jazz, de son idole Herbie Hancock à Roy Hargrove, pour le mixer à ses influences contemporaines. © MZ/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Jazz - Paru le 5 juin 2015 | Okeh

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Installé à New York depuis 2012, James Brandon Lewis publie avec Days Of Freeman son troisième album. Un disque charnière pour le saxophoniste américain puisqu’il délaisse ici ses habituels complices – le bassiste Luke Stewart et le batteur Dominic Fragman – pour s’entourer du grand bassiste assez atypique Jamaaladeen Tacuma, mais aussi du batteur Rudy Royston, du chanteur et narrateur Pearl Lewis, du rappeur Supernatural et du DJ HPrizm d’Antipop Consortium. Tout en gardant son style, son son, son identité musicale, celui qui fut l’élève de Charlie Haden, Wadada Leo Smith, Dave Douglas, Joshua Redman et Matthew Shipp construit avec ce troisième album une œuvre tendant des ponts entre jazz et sémantique rap. Nourri par tous les sons qui ont bercé son enfance à Buffalo dans l’Etat de New York, Days Of Freeman reste bel et bien un disque de jazz et non de hip hop mais la structure de ses compositions est on ne peut plus urbaine et revendicatrice. On le déguste ainsi comme on déambulerait dans les rues d’un New York coloré où tout peut arriver. © CM/Qobuz
15,99 €
11,49 €

Jazz - Paru le 1 juin 2015 | La Buissonne

Hi-Res Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Emmené par le très inspiré et malheureusement trop peu médiatisé Bruno Angelini, ce quartet signe ici un disque d’une rare beauté. Un trip s’adossant notamment contre trois relectures de pièces signées Paul Motian, Steve Swallow et Wayne Shorter et que le pianiste marseillais et ses trois complices – le contrebassiste Claude Tchamitchian, le violoniste Régis Huby et le batteur Edward Perraud – revisitent avec un certain raffinement dans l’improvisation. Ces Instant Sharings portent non seulement bien leur nom mais éblouissent surtout dans cette puissante complicité qui unit les quatre musiciens. Chaque thème est une invitation au voyage, une errance sur des terres musicales sans étiquettes. Le lyrisme du violon d’Huby fait qu’on ne sait jamais si tout ceci est du jazz mais peu importe, la beauté et l’inspiration n’ont besoin d’aucun passeport pour exister… Un superbe disque de jazz chambriste qui devient de plus en plus essentiel au fil des écoutes. © MD/Qobuz
26,99 €
19,49 €

Jazz - Paru le 1 juin 2015 | Decca (UMO)

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS
Melody Gardot entre dans sa 30e année avec l’album qui, sans doute, lui ressemble le plus. Non pas que les brillants essais passés de l’Américaine n’étaient guère en phase avec sa personnalité musicale mais elle affirme qu’avec ce Currency Of Man, elle a enfin écrit, enregistré et travaillé avec l’esprit de Philadelphie, la ville où elle a grandi, là où le groove n’est pas le même qu’ailleurs… C’est une Melody Gardot très soul’n’blues qui s’offre ici. Les cuivres sont de sortie et les influences sont moins monolithiques que sur le sublime mais très rétro My One And Only Thrill ou sur le tout aussi séduisant The Absence et ses influences bossa, tango et fado. La palette de tannins de cette cuvée 2015 surprend de prime abord. Puis le charme agit pour, à l’arrivée, rafler la mise. Comme à son habitude sans jamais trancher entre jazz, soul, blues et pop, la Gardot se faufile entre les styles et chante toujours aussi divinement bien. A noter que cette Deluxe Edition baptisée The Artist’s Cut propose cinq superbes thèmes supplémentaires, notamment un court et bel interlude de piano solo intitulé After The Rain. © MD/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 juin 2015 | Decca (UMO)

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS
Melody Gardot entre dans sa 30e année avec l’album qui, sans doute, lui ressemble le plus. Non pas que les brillants essais passés de l’Américaine n’étaient guère en phase avec sa personnalité musicale mais elle affirme qu’avec ce Currency Of Man, elle a enfin écrit, enregistré et travaillé avec l’esprit de Philadelphie, la ville où elle a grandi, là où le groove n’est pas le même qu’ailleurs… C’est une Melody Gardot très soul’n’blues qui s’offre ici. Les cuivres sont de sortie et les influences sont moins monolithiques que sur le sublime mais très rétro My One And Only Thrill ou sur le tout aussi séduisant The Absence et ses influences bossa, tango et fado. La palette de tannins de cette cuvée 2015 surprend de prime abord. Puis le charme agit pour, à l’arrivée, rafler la mise. Comme à son habitude sans jamais trancher entre jazz, soul, blues et pop, la Gardot se faufile entre les styles et chante toujours aussi divinement bien. © MD/Qobuz
17,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 26 mai 2015 | Nonesuch

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
En 2011, le trio Bad Plus avait invité le saxophoniste Joshua Redman pour une semaine de concerts au Blue Note de New York. L’affaire fut artistiquement si fructueuse et bluffante que les quatre hommes s’enfermèrent en studio pour accoucher de ce The Bad Plus Joshua Redman qui parait chez Nonesuch. D’un côté, un trio soudé comme jamais, composé du pianiste Ethan Iverson, du contrebassiste Reid Anderson et du batteur David King, œuvrant depuis près de deux décennies sur le ring d’un jazz à l’uppercut. De l’autre, un souffleur virtuose ayant croisé le fer avec des épées telles que Brian Blade, Christian McBride, Brad Mehldau et Pat Metheny. A l’arrivée, l’association de ce beau monde est tout sauf un coup marketing et les quatre musiciens développent ici un langage commun époustouflant. L’album est également passionnant dans son écriture, tant le niveau des neuf compositions réunies impressionne. © MD/Qobuz
15,49 €21,49 €
10,99 €14,99 €

Jazz - Paru le 8 mai 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
S’il est avare d’interviews, on ne pourra jamais reprocher à Keith Jarrett de l’être en publications discographiques… Avec Creation, le pianiste d’Allentown propose une sélection personnelle de musique enregistrée tout au long de l’année 2014, lors de ses concerts improvisés au Japon, au Canada et en Europe. Si dans le passé ses témoignages solo reflétaient le processus d'improvisation évoluant au fil d'une soirée, cette fois-ci Jarrett choisit de concentrer les moments les plus révélateurs de six concerts donnés à Tokyo, Toronto, Paris et Rome. Avec cette «nouvelle» approche, il livre ici le tout dernier état de sa création musicale spontanée et prouve une fois de plus qu’il est un musicien en constante évolution. Passionnant. © CM/Qobuz " L'extrême concentration du pianiste y impose peu à peu celle, indispensable, de l'auditeur, envoûté par de longues suites d'accords où l'on pense irrésistiblement à Scriabine, par de superbes développements issus d'une cellule mélodique ou harmonique initiale dont la logique et l'inventivité fascinent. Mais ce qui réjouit le plus profondément, c'est qu'une musique aussi aventureuse et exigeante puisse naître en situation de concert, qu'il existe un public dans le monde entier pour en partager les silences et les vertiges, l'incroyable austérité et l'absence de toute plaisante concession." (Classica, mai 2015 / Jean-Pierre Jackson)
15,99 €
11,49 €

Jazz - Paru le 4 mai 2015 | jazz&people

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
A la tête d’un quartet de choc, le pianiste Laurent Coq et le saxophoniste Walter Smith III célèbrent la fougue et l’audace du marquis de Lafayette, combattant de la liberté et symbole de l’amitié franco-américaine. Une suite pour quartet en dix mouvements, portée par un souffle épique et un engagement musical de tous les instants. Cette Lafayette Suite retrace en musique les péripéties de Lafayette et son engagement au service de ses idéaux des Lumières, du moment où il prit conscience de la lutte des insurgés américains jusqu'à la victoire décisive de la bataille de Yorktown qui permit aux États-Unis d'accéder à leur indépendance. Il fait s'enchaîner tour à tour les compositions de Coq et de Smith dans une véritable continuité d'inspiration. Le jazz actuel dans ce qu’il a de plus inventif et de plus audacieux par des musiciens intègres, virtuoses et viscéralement habités par leur art. © CM/Qobuz
14,99 €

Jazz - Paru le 17 avril 2015 | Deutsche Grammophon ECM

Distinctions Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 17 avril 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Depuis plus de trois décennies, Tim Berne est de ces actifs empêcheurs de tourner en rond. De ces jazzmen (?) osant tout, chamboulant tout. Aux commandes de son groupe Snakeoil, le saxophoniste new-yorkais et ses complices signent un troisième album pour ECM. Avec You’ve Been Watching Me qui parait au printemps 2015, le groupe a embarqué avec lui un cinquième acolyte en la personne du guitariste Ryan Ferreira. Au programme de leur belle entreprise de déstabilisation, de la déstabilisation donc mais aussi de la construction, de la déconstruction, du mélodique, de l’anti-mélodique, bref un grand casse-tête savoureux louant la liberté mais s’attachant toujours à ne jamais laisser l’auditeur en plan. Du jazz contemporain pour la tête mais aussi pour le corps ! © CM/Qobuz
14,99 €

Jazz - Paru le 17 avril 2015 | Deutsche Grammophon ECM

Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Depuis plus de trois décennies, Tim Berne est de ces actifs empêcheurs de tourner en rond. De ces jazzmen (?) osant tout, chamboulant tout. Aux commandes de son groupe Snakeoil, le saxophoniste new-yorkais et ses complices signent un troisième album pour ECM. Avec You’ve Been Watching Me qui parait au printemps 2015, le groupe a embarqué avec lui un cinquième acolyte en la personne du guitariste Ryan Ferreira. Au programme de leur belle entreprise de déstabilisation, de la déstabilisation donc mais aussi de la construction, de la déconstruction, du mélodique, de l’anti-mélodique, bref un grand casse-tête savoureux louant la liberté mais s’attachant toujours à ne jamais laisser l’auditeur en plan. Du jazz contemporain pour la tête mais aussi pour le corps ! © CM/Qobuz
14,49 €

Jazz - Paru le 10 avril 2015 | Okeh

Distinctions Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
Les 4 parties de A Love Supreme de Coltrane reprennent vie grâce au Branford Marsalis Quartet, qui s’essaye à l’exercice de l’imitation imparfaite ; il s’agit bien là de reproduire rigoureusement les notes, comme un peintre reproduirait rigoureusement la réalité, tout en apposant sa propre signature en bas du tableau, signe de son interprétation personnelle du modèle. A la manière d’une symphonie, le quartet du saxophoniste américain apporte une autre conception du jazz à travers ce décalquage, et ainsi une autre forme de reconnaissance, car quels sont les musiciens de jazz encore capables de jouer A Love Supreme de Coltrane ? © LR/Qobuz
15,99 €
11,49 €

Jazz - Paru le 6 avril 2015 | jazz&people

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
19,49 €
13,99 €

Jazz - Paru le 31 mars 2015 | Concord Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS - Grammy Awards
Made In Brazil marque un retour musical au pays pour Eliane Elias. C’est en effet la première fois depuis 1981, date de son arrivée aux États-Unis, que la chanteuse-pianiste-compositrice enregistre un album sur sa terre natale. Pour cet événement, la virtuose s’est entourée d’un luxueux casting comptant notamment Take 6, Roberto Menescal, Mark Kibble et Ed Motta et Rob Mathes. A l’arrivée, la grande force d’Elias est de réussir à embarquer l’auditeur dans un Brésil d’une sensualité folle, même lorsque le répertoire est connu (ses interprétations de Jobim sont délicieuses). Une parenthèse hors du temps, hors des modes. © CM/Qobuz
13,99 €

Jazz - Paru le 31 mars 2015 | Concord Jazz

Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
15,99 €
11,49 €

Jazz - Paru le 23 mars 2015 | Jazz Village

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Issu d'un récital entièrement improvisé dans une petite église du Cantal, cet album est avant toute chose le fruit d'une rencontre entre deux musiciens épris de liberté. Joué dans le monde entier, Karol Beffa est un compositeur contemporain à part. Électron libre des musiques actuelles, Raphaël Imbert est pour sa part célébré au-delà de la sphère jazz. Les deux virtuoses atypiques étaient comme fait pour croiser le fer. Ils ont spontanément conçu ce duo au sein duquel l'improvisation devient une impérieuse nécessité. © CM/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 6 mars 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Ce quatrième album de Savina Yannatou pour ECM est une impressionnante évocation de la ville d’origine de son groupe, ancré dans son histoire riche et complexe. Décrite autrefois comme la Jérusalem des Balkans, Thessalonique fut le fief de multiples cultures, religions et communautés ethniques. Grecs, Juifs, Turcs, Bulgares, Serbes, Arméniens et Macédoniens se partageaient la diversité de cette ville. La grande chanteuse athénienne leur offre à tous ici sa voix, réussissant même à inclure une chanson irlandaise ! Aux côtés de Yannatou, l’ensemble Primavera en Salonico fait évidemment des merveilles. Un disque ressemblant à une carte postale d’antan postée aujourd’hui et un album de photos aux teintes sépias… © CM/Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 6 mars 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Le nouveau projet nippo-suédois d’Anders Jormin marque le retour au bercail ECM de la voix et du violon de Lena Willemark et présente le maître du koto Karin Nakagawa. La tradition classique japonaise et la sonorité si singulière du koto trouve un partenaire idéal et original dans les improvisations de contrebasse muscle de Jormin. Un matériau idéal pour les poèmes chantés de Willemark prononcés en dialecte Älvdals. Un voyage qui ne ressemble à aucun autre. © CM/Qobuz

Le genre

Jazz manouche dans le magazine
  • Django et Stéphane, c'était Hot !
    Django et Stéphane, c'était Hot ! Une grande exposition consacrée à Django Reinhardt s'ouvre à la Cité de la musique...
  • Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières
    Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières Jusqu’au 23 janvier 2013, la Cité de la Musique à Paris propose une exposition consacrée à Django Reinhardt et réalisée par Vincent Bessières. Déjà commissaire de l’exposition We Want Miles, il évo...
  • Festival Django Reinhardt, la passion jazz !
    Festival Django Reinhardt, la passion jazz ! La 33e édition du Festival de jazz Django Reinhardt a eu lieu du 27 juin au 1er juillet, avec au programme le Trio Rosenberg, Sonny Amati Schmitt Quartet et Gonzala Bergara parmi d'autres. Un grand...
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Brady Winterstein, furie manouche au Sunset
    Brady Winterstein, furie manouche au Sunset Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.
  • Brady à la folie !
    Brady à la folie ! A 17 ans, Brady Winterstein assure déjà la relève de la guitare jazz manouche…
  • Les doigts virtuoses
    Les doigts virtuoses Les 25 et 26 janvier, les Doigts de l’Homme sont aux Duc des Lombards à Paris dans le cadre du festival French Quarter...
  • Django, ressuscité à Samois
    Django, ressuscité à Samois Du 23 au 27 juin, 26 concerts célèbreront le maître de la guitare manouche, Django Reinhardt, dont on fête cette année le centenaire de la naissance, à Samois sur Seine.
  • Une place pour Django
    Une place pour Django A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, une place du 18e arrondissement de Paris portera le nom du grand guitariste manouche.
  • Un Noël manouche à Pleyel
    Un Noël manouche à Pleyel Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.