Les albums

2,99 €
2,49 €

Jazz - Paru le 10 avril 2015 | Okeh

Hi-Res Distinctions Sélection JAZZ NEWS
L’incroyable chanteuse de jazz Dee Dee Bridgewater est de retour avec un album mélangeant des chansons traditionnelles de la Nouvelles Orléans et des compositions originales qu’elle a concocté pour l’occasion. Dee Dee’s Feathers est un brillant hommage à la ville iconique du jazz et marque le triste 10e anniversaire de l’ouragan Katrina qui a profondément marqué l’Etat de la Louisiane. C’est à Esplanade Studio, une vieille église de la Nouvelles Orléans transformée en studio d’enregistrement que Dee Dee a choisi d’immortaliser cet opus. Accompagnée par des talentueux musiciens tels que Dr John, Bill Summers et le New Orleans Jazz Orchestra (NOJO), la chanteuse transporte l’auditeur dans un monde de swing et de douceur qui ne laisse pas indifférent. © LG/Qobuz
4,99 €

Jazz - Paru le 6 mars 2014 | Label MCO

Distinctions Sélection JAZZ NEWS
8,99 €
5,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 avril 2012 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz - CHOC de JAZZmagazine-jazzman - Sélection JAZZ NEWS
Après avoir reçu la Victoire du Jazz en 2009, la quartet d'Emile Parisien revient chez laborie Jazz, avec un nouvel album intitulé Chien-Guêpe. Chien-guêpe marque une étape importante de cet horizon musical vers lequel le quartet se dirige : celui d’une musique où l’énergie, la conviction sublime la technique et l’utilisation savante des procédés et les mélanges de genres, pour parvenir à l'évidence et la limpidité. C’est grâce à cette sincérité que le groupe a toujours su capter l’attention d’un public de plus en plus large, pour faire sauter de nouvelles barrières et franchir de nouvelles frontières. Dieu, s’il existe, a bien brossé ces quatre là… attention talent !
8,99 €
5,99 €

Jazz contemporain - Paru le 18 mai 2015 | Gaya Music Production

Hi-Res Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Pour son premier album comme leader, Rémi Vignolo s’est solidement entouré. Christophe Panzani, Pierre Perchaud, Tony Paeleman, Julien Herné, Olivier Temime et Magic Malik sont là pour accompagner le batteur/bassiste qui avait jusqu’ici brillé sur les albums des autres, de Claude Nougaro à Biréli Lagrene, en passant par Jacky Terrasson, Richard Galliano, Aldo Romano, Charles Aznavour, Michel Legrand, Baptiste Trotignon, Enrico Pierranunzi, Bojan Z et bien d’autres. Avec Death Of An Angry Man, Vignolo impose vraiment son nom puisqu’il signe six des sept compositions, s’amusant pour la dernière à reprendre Air Balloon de Lili Allen ! Dans les oreilles, la fiesta est totale. Ce jazz à l’énergie rock alterne entre fusion électrique et furieuse et séquences nettement plus boisées. C’est cette balance parfaite entre ballades habitées et embardées infernales qui impressionnent. Dans tous les contextes, Vignolo et ses complices insufflent beaucoup de créativité. Dans les mélodies comme dans les improvisations, tout ce beau monde ne cesse de créer de la musique totale. Un vrai régal de jazz contemporain. © CM/Qobuz
10,49 €
6,99 €

Jazz - Paru le 24 avril 2014 | Gaya Music Production

Hi-Res Livret Distinctions TSF - Choc de Classica - Sélection JAZZ NEWS
Le frère de la saxophoniste Sophie Alour est un des trompettistes qui comptent désormais dans la jazzosphère, excellent lecteur, excellent soliste, il est de toutes les aventures orchestrées. Son premier album était donc très attendu et les plus impatients ne seront pas déçus. Pour ce W.I.L.L.I.W.A.W de facture classique, Julien Alour a réuni pour ce disque un quintet traditionnel : lui à la trompette et au bugle, François Theberge au saxophone ténor, Adrien Chicot au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Jean-Pierre Arnaud à la batterie. Toutes les compositions et les arrangements sont du leader. Tant qu'au titre, W.I.L.L.I.W.A.W, c'est le nom d'un vent turbulent et imprévisible qui descend par rafales des sommets glacés dans les régions extrêmes des Amériques. La musique est mélodique sans renier pour autant le swing et la niaque de ses ainés.
6,99 €

Jazz - Paru le 24 octobre 2013 | Space Time Records

Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Pour les 25 ans de Jazz en tête, festival dont il est le créateur à Clermont-Ferrand, le producteur Xavier Felgerolles s’est offert, en ouverture, une soirée où il présentait une belle alliance entre classique et jazz : la fusion entre le sextet du trompettiste Bill Mobley, un de ses protégés, et les musiciens de l'Orchestre d'Auvergne. Une belle rencontre en publique qui venait couronner une intensive semaine de répétition. Au répertoire, des compositions signées Miles Davis, Donald Brown ou de lui-même, Xavier Felgerolles, et enregistré sur son label, Space Time Records.
14,99 €
9,99 €

Jazz vocal - Paru le 9 octobre 2014 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Pour son premier album sous son nom, Lisa Simone a choisi un répertoire personnel, constitué essentiellement de ses propres compositions, de quelques standards et une seule reprise de sa mère, Nina Simone, Ain't Got No. Une belle manière d'enfin exister pleinement en tant que chanteuse et quitter ce terrible fardeau de "fille de…". Entourée d'Hervé Samb à la guitare (et aux arrangements), Reggie Washington à la contrebasse et Sonny Troupé à la batterie, Lisa Simone fait preuve d'un réel talent. Une voix sure et puissante, une interprétation emprunte d'émotion (Child In Me, une des chansons préférées de sa mère, All Is Well qui a donné son nom à l'album) et un sens du show (mais il faut l'entendre en live pour cela) assurera un bel avenir à cette artiste attachante qui a régulièrement été saluée de critiques élogieuses aux Etats-Unis où elle remporta plusieurs prix comme meilleure actrice de comédie musicale (en 1995, 1998 et 2002). De retour en France où elle a choisi de s'installer (dans la maison provençale où sa mère termina sa vie), Lisa Simone enregistre pour un label français Laborie Jazz Records. © JMP/Qobuz
9,99 €

Jazz vocal - Paru le 19 novembre 2012 | Bonsaï Music

Distinctions Sélection FIP - Sélection JAZZ NEWS
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 février 2013 | Laborie Jazz

Livret Distinctions TSF - Le Choix de France Musique - So Jazz - Sélection JAZZ NEWS
Dans le sillage de Michel Pilz, Ernie Hammes ou Roby Glod, la scène luxembourgeoise semble pousser les frontières. Pascal Schumacher, Maxime Bender entre autres sont là pour témoigner de cette effervescence dans l’écriture, la composition et une expression sur scène des plus passionnantes. Parmi ces musiciens, le pianiste Michel Reis, le contrebassiste Marc Demuth et le batteur Paul Wiltgen ont su prendre le temps de la réflexion, de l’apprentissage et de l’ouverture sur ce monde. Michel Reis résidant aux Etats Unis, Paul Wiltgen navigant entre Portugal, Espagne et Marc Demuth dans le reste de l’Europe, ce Trio déjà complice depuis 1998 tient à s’affirmer aujourd’hui comme une des formations les plus originales.
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 23 avril 2012 | L'Autre Distribution

Distinctions 4F de Télérama - Qobuz Référence - Sélection JAZZ NEWS
Electro le jour, jazz la nuit ? Le cas Laurent de Wilde est heureusement plus complexe que ça… Pour son nouvel album, le Parisien opte pour le trio piano/basse/batterie, sa formule fétiche qu’il n’avait pas enregistrée depuis six ans déjà. Passionnant de voir comment le pianiste intègre, en filigrane, dans cette configuration « traditionnelle », ses récentes escapades electro pures et dures. D’étonnantes textures au cœur desquelles s’immiscent même des effluves de musiques africaines (une étonnante reprise de Fela).
16,99 €
14,49 €

Jazz vocal - Paru le 16 mars 2015 | Legacy Recordings

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
De nombreuses chanteuses actuelles pensent prolonger l’héritage de Billie Holiday, Ella Fitzgerald et Sarah Vaughan grâce à des voix au velours rassurant, des organes sans callosité et au bout du compte totalement dispensables. Cassandra Wilson, elle, s’est toujours installée ailleurs. Déjà, la grande dame du Mississippi n’a jamais chanté QUE du jazz, relisant des pièces signées Bob Dylan, Neil Young, Hank Williams, Antonio Carlos Jobim, Joni Mitchell, Robert Johnson, Paul McCartney, Stevie Wonder, U2 ou Charley Patton. Elle embarque la note bleue sur des sentiers rarement foulés, osant des escapades blues, country, soul, gospel, funk ou folk… A l’heure où Billie Holiday souffle virtuellement ses cent bougies, Cassandra Wilson propose ici un hommage. Son hommage. Plus à l’esprit qu’incarnait celle qu’on surnommait Lady Day qu’à sa voix ou son répertoire. Sur ce sublime Coming Forth By Day, sa voix rauque et ample comme sa nonchalance singulière hantent des standards pourtant mille fois entendus comme You Go To My Head, All Of Me, These Foolish Things, Strange Fruit ou I'll Be Seing You. Enregistré à Los Angeles avec Nick Launay (grand producteur britannique notamment de Nick Cave depuis une dizaine d’années), l’album accueille plusieurs épées (venues plutôt du rock que du jazz d’ailleurs) comme T-Bone Burnett à la guitare, Nick Zinner des Yeah Yeah Yeahs, le grand Van Dyke Parks aux arrangements pour cordes, le jeune saxophoniste Robby Marshall (dans la rôle de Lester Young) et même la rythmique des Bad Seeds de Nick Cave avec le batteur Thomas Wydler et le bassiste Martyn P. Casey. Tous lui ont confectionné un superbe manteau de notes. Une symphonie mélancolique et grandiose bien contemporaine et ne jouant jamais la facilité de la carte du sépia sonore. Les cordes sont superbement chloroformées. Le piano comme la rythmique semblent échappés d’un cabaret fantôme. Et entre les chaises, Cassandra Wilson slalome en chantant les amours perdus, les déceptions et le mal de vivre avec une classe dantesque. Un disque miraculeux. © MZ/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Jazz vocal - Paru le 16 janvier 2015 | Masterworks

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Comme à l’accoutumée, Kat Edmonson ne veut pas vraiment trancher. Les capacités vocales de la jeune Texane sont telles qu’elle peut enfiler une robe jazz, une veste pop, un gilet soul, un pull folk, un déshabillé bossa ou un t-shirt rock avec la même grâce, la même facilité… Comme Peggy Lee, Nancy Sinatra ou Dusty Springfield en d’autres temps ou Norah Jones voire Amy Winehouse plus près de nous, la chanteuse slalome entre les genres sur un Big Picture de haute volée. Les fans de crooneries, de blue eyed soul, d’easy listening et de soft jazz trouveront chez Kat Edmonson tout ce dont ils rêvent : une voix sensuelle et souple, une instrumentation raffinée, des mélodies à tomber, bref une classe assez imparable. Sur Oh My Love, Edmonson se prélasse dans un océan de violons du meilleur goût, avec Crying elle ose une sucrerie façon Carpenters, le temps d’All The Way elle réussit un contrepied country folk des plus minimaliste, bref chaque recoin de son disque est un espace de délicatesse pop angélique et belle. © CM/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Jazz vocal - Paru le 17 avril 2015 | Okeh

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Sélection JAZZ NEWS
L’incroyable chanteuse de jazz Dee Dee Bridgewater est de retour avec un album mélangeant des chansons traditionnelles de la Nouvelles Orléans et des compositions originales qu’elle a concocté pour l’occasion. Dee Dee’s Feathers est un brillant hommage à la ville iconique du jazz et marque le triste 10e anniversaire de l’ouragan Katrina qui a profondément marqué l’Etat de la Louisiane.C’est à Esplanade Studio, une vieille église de la Nouvelles Orléans transformée en studio d’enregistrement que Dee Dee a choisi d’immortaliser cet opus. Accompagnée par des talentueux musiciens tels que Dr John, Bill Summers et le New Orleans Jazz Orchestra (NOJO), la chanteuse transporte l’auditeur dans un monde de swing et de douceur qui ne laisse pas indifférent. © LG/Qobuz
14,39 €
10,79 €

Jazz - Paru le 25 avril 2014 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Suite logique à Kubic's Monk dans lequel Pierrick Pedron s'attaquait au répertoire de Thelonious Monk dans la formule o combien risqué du trio sax-contrebasse-batterie (Thomas Bramerie à la contrebasse et Franck Agulhon à la batterie), Kubic's Cure s'intéresse au répertoire de Cure. Double prise de risque : formule ardue et répertoire déconcertant pour le public du jazz. Avec quelques invités bien vus (Médéric Collignon à la trompette, Thomas De Pourquery au vocal et Ghamri Boubaker à la flûte algérienne et au zorna algérien) le résultat est une musique enthousiasmante, dynamique, intelligente et gaie. Pierrick Pedron ne s'est jamais caché d'aimer autant le jazz que la pop et navigue de l'un à l'autre avec un même bonheur. Kubic's Cure est particulièrement réussi !
14,39 €
10,79 €

Jazz - Paru le 27 mars 2015 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 février 2013 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions Sélection FIP - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
A la suite de son 1er album éponyme qui s'est révélé être l'un des plus gros succès jazz France et en Europe en 2012, Shai Maestro nous propose une série de nouvelles compositions illustrant un univers des plus riches et des plus enthousiasmants, fruit d'un travail en profondeur où l'émotion demeure le vecteur essentiel de la musique. Entouré, soudé, lié avec Jorge Roeder et Ziv Ravitz, Shai Maestro Trio se révèle à chaque concert comme l'un des plus étonnants et des plus généreux pianistes sur scène, associant un public toujours plus nombreux en attente d'un pur moment de bonheur partagé. Depuis 2012, cette formation aura effectué plus d'une centaine de concerts dont les festivals de Nice, Marciac, La Villette... et traversé plus de 25 pays.
13,49 €
8,99 €

Jazz - Paru le 26 janvier 2015 | Editions Milan Music

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
La rencontre est double. Le répertoire d’Edith Piaf et de Gus Viseur revisité par deux artistes emblématiques de la scène jazz. C'est sous le double signe de la Môme et de l'un des premiers accordéonistes de jazz, que Richard Galliano et Sylvain Luc orchestrent leurs retrouvailles. Plus de vingt ans après leur collaboration au sein du trio Galliano-Lassus, le guitariste bayonnais et l'accordéoniste cannois font swinguer avec raffinement un répertoire centenaire. Avec délicatesse, dans l'écoute mutuelle, en se lançant des défis et sans compétitions ni surenchère ou poudre aux yeux, leur corps à corps est d’autant plus impressionnant et nécessaire que certains thèmes (La Foule, L’Hymne à l’amour, La Vie en rose, Je ne regrette rien...) nous sont presque trop connus. La magie de cet album est justement là. Dans la capacité qu’ont Sylvain Luc et Richard Galliano à s’accaparer ces chansons, sans les maltraiter ni, à l’opposé, les laisser dans une quelconque naphtaline. Brillant et émouvant. © CM/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz - Paru le 9 octobre 2012 | Naive

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Depuis quinze ans, son alchimie est parfaite entre jazz, soul, pop, funk et hip-hop, véritable tarte à la crème habituellement indigeste chez ses confrères/consœurs. Le cœur de son nouveau projet n’est autre que l’immense Nina Simone, chanteuse jazz et soul totalement inclassable, charismatique comme nulle autre, dont elle revisite le répertoire avec une classe et un groove inouï. La bassiste souligne par la grâce d’une poignée de classiques toute la fragilité de son aînée, toute la complexité de ce personnage, sa spiritualité qui rime avec intemporalité. Comme une conversation de l’au-delà entre deux figures majeures de la Great Black Music.
8,99 €

Jazz - Paru le 3 mars 2014 | naïve Jazz

Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
L'amusement, la jubilation, le plaisir de se travestir, de se déguiser ont présidé à la naissance de ce cinquième opus Shaker. Sur ce disque Sophie Alour rassemble des compositions originales d'époques différentes de sa vie. Les unes comme Shaker ou Joke ont été écrites pour Rhoda Scott, ils sont un clin d’œil aux années 60, années charnières pour les débuts du funk (Jimmy Smith, Lonnie Smith...). D'autres au contraire sont d'une facture plus rock, elles ont été conçues pour une instrumentation différente, trio basse, batterie, sax ou quartet avec piano et se retrouvent détournées, magnifiées par cette nouvelle orchestration et notamment par l'orgue, couleur débordante, volontiers criarde, aux allures de dandy moderne. Ce disque mené tambour battant, se révèle plein de gaieté, d'autodérision et de références aux grandes épopées du jazz. Pour cette aventure, Alour s'est entourée de deux compères, Frédéric Nardin à l'orgue et Frédéric Pasqua à la batterie. Fédéric Pasqua s'est illustré sur le précédent disque La géographie des rêves tandis que Frédéric Nardin est une nouvelle recrue dans son univers, tous deux se révèlent être des compagnons de jeu de tout premier ordre pour ce nouveau projet. Par ailleurs, Sophie Alour accorde ici une grande place au soprano et ajoute ainsi une nouvelle couleur à son expressivité.
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 15 septembre 2012 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc Jazz Magazine - Choc Jazzman de l'année - Hi-Res Audio - Sélection JAZZ NEWS
Daniel Humair (néé en 1938), conisdéré comme l'un des meilleurs batteurs du monde, a joué avec les plus grands (Chet Baker, Eric Dolphy, Martial Solal, Stéphane Grappelli, Lee Konitz...). Nom de légende dans l’histoire du Jazz, il nous livre à 74 ans l’une de ses plus belles rencontres au sommet, avec un quartet composé de Emile Parisien (sax), Jérôme Regard (cb) et Vincent Peirani à l'accordéon. Un échange magique entre les musiciens, et une joie de transmettre simple et évidente pour plaisir d'écoute inégalé.« …J’ai, à chaque prestation de ce nouveau groupe, une sensation de bien être, de jubilation, de complicité, l’impression d’avoir fait un pas en avant et je n’ai qu’une envie : vite recommencer et me remettre encore en question. » Daniel Humair

Le genre

Jazz manouche dans le magazine
  • Django et Stéphane, c'était Hot !
    Django et Stéphane, c'était Hot ! Une grande exposition consacrée à Django Reinhardt s'ouvre à la Cité de la musique...
  • Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières
    Il était une fois Django Reinhardt, par Vincent Bessières Jusqu’au 23 janvier 2013, la Cité de la Musique à Paris propose une exposition consacrée à Django Reinhardt et réalisée par Vincent Bessières. Déjà commissaire de l’exposition We Want Miles, il évo...
  • Festival Django Reinhardt, la passion jazz !
    Festival Django Reinhardt, la passion jazz ! La 33e édition du Festival de jazz Django Reinhardt a eu lieu du 27 juin au 1er juillet, avec au programme le Trio Rosenberg, Sonny Amati Schmitt Quartet et Gonzala Bergara parmi d'autres. Un grand...
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Brady Winterstein, furie manouche au Sunset
    Brady Winterstein, furie manouche au Sunset Le 21 janvier, Brady Winterstein, jeune prodige de la guitare jazz manouche, est en trio à Paris au Sunset. GAGNEZ DES PLACES AVEC QOBUZ EN VOUS RENDANT SUR LA PAGE FACEBOOK DE QOBUZ.
  • Brady à la folie !
    Brady à la folie ! A 17 ans, Brady Winterstein assure déjà la relève de la guitare jazz manouche…
  • Les doigts virtuoses
    Les doigts virtuoses Les 25 et 26 janvier, les Doigts de l’Homme sont aux Duc des Lombards à Paris dans le cadre du festival French Quarter...
  • Django, ressuscité à Samois
    Django, ressuscité à Samois Du 23 au 27 juin, 26 concerts célèbreront le maître de la guitare manouche, Django Reinhardt, dont on fête cette année le centenaire de la naissance, à Samois sur Seine.
  • Une place pour Django
    Une place pour Django A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, une place du 18e arrondissement de Paris portera le nom du grand guitariste manouche.
  • Un Noël manouche à Pleyel
    Un Noël manouche à Pleyel Le 23 décembre, Biréli Lagrène, Swan Berger et Caravan Palace se produiront à Paris, Salle Pleyel, pour une grande soirée manouche.