Les albums

7,50 €
5,00 €

Bandes originales de films - Paru le 19 février 2019 | HM Chapel Music

Hi-Res
1,19 €

Bandes originales de films - Paru le 16 décembre 2018 | Geek Music

1,19 €

Bandes originales de films - Paru le 16 décembre 2018 | Geek Music

1,19 €

Bandes originales de films - Paru le 24 octobre 2018 | Geek Music

1,19 €
0,79 €

Bandes originales de films - Paru le 27 septembre 2018 | H.M. Chapel Music

Hi-Res
1,29 €

Bandes originales de films - Paru le 4 septembre 2018 | M.Z.Records

2,29 €

Bandes originales de films - Paru le 13 juillet 2018 | Warner Classics

2,99 €
2,29 €

Bandes originales de films - Paru le 13 juillet 2018 | Warner Classics

Hi-Res
21,49 €
14,99 €

Bandes originales de films - Paru le 4 mai 2018 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
Le London Symphony Orchestra (LSO) est naturellement célèbre pour ses grands enregistrements de musique classique, mais c’est aussi l’une des formations favorites des compositeurs de musique de film, au premier rang desquels se trouve John Williams. C’est grâce au succès international de Star Wars en 1977 que cette particularité du LSO s’est renforcée. On ne sera donc pas surpris d’entendre les cuivres étincelants du thème principal du film de George Lucas dès l’ouverture de cet album comprenant des enregistrements totalement inédits des grands succès de Williams pour des longs-métrages de Steven Spielberg, Richard Donner et Chris Columbus. Pour mettre à bien cette entreprise ambitieuse, c’est avec vigueur, subtilité et chaleur que le chef d’orchestre Gavin Greenaway dirige les 86 musiciens du LSO dans les fameux Studios Air, fondés par Georges Martin en 1969. A côté des thèmes principaux iconiques des Dents de la mer ou de E.T. l’extraterrestre, ainsi que des suites symphoniques majestueuses d’Indiana Jones ou Jurassic Park, l’auditeur aura l’agréable surprise d’entendre deux nouveautés tirées de deux succès des années 1990 et 2000 : d’une part un arrangement poignant du thème de La Liste de Schindler pour violoncelle, et d’autre part, une relecture envoûtante du Hedwig’s Theme provenant de Harry Potter à l’école des sorciers. ©Nicolas Magenham/Qobuz
0,79 €

Bandes originales de films - Paru le 30 mars 2018 | H.M. Chapel Music

0,99 €

Bandes originales de films - Paru le 29 mars 2018 | H.M. Chapel Music

0,79 €

Bandes originales de films - Paru le 27 mars 2018 | H.M. Chapel Music

18,99 €
15,99 €

Bandes originales de films - Paru le 22 décembre 2017 | Sony Classical

Hi-Res
La sortie d’un nouveau film de Steven Spielberg est toujours un événement, ainsi que sa BO, généralement signée John Williams. Les Dents de la mer, E.T. l’extraterrestre, Indiana Jones, La Liste de Schindler… on ne compte plus les mélodies mémorables sorties de la tête du compositeur, qui, par ailleurs, est aussi l’auteur des musiques de Superman, Star Wars, et même du dernier film d’Alfred Hitchcock, Complot de famille. En résumé, c’est un monument vivant ! The Post rentre dans une catégorie qui n’est pas le genre de prédilection de John Williams (le thriller politique), même s’il a composé la BO de Nixon d’Oliver Stone en 1995, dont on retrouve d’ailleurs quelques accents dans le film de Spielberg. Les sentiments de mystère et de paranoïa que le cinéaste distille tout le long du film sont accentués par des cellules mélodiques tendues et répétitives (The Presses roll). Autre tendance de cette partition : les admirateurs de John Williams retrouveront les couleurs musicales douillettes typiques du compositeur, celles d’une Amérique quelque peu idéalisée. Ce sont dans les morceaux The Court’s decision and end credits et Mother and daughter que cette tendance est la plus flagrante. La douceur inhérente à la cellule familiale (thème cher à Spielberg) est traduite par divers passages remplis de solennité réconfortante, interprétés par le hautbois et le piano. Enfin, la BO de The Post comprend quelques morceaux au parfum jazzy, évocateurs du John Williams des débuts. Même si, ces quarante dernières années, il a eu moins l’occasion de se frotter à ce genre dans son travail pour le cinéma, rappelons qu’il a commencé sa carrière comme pianiste de jazz. A travers les morceaux The oak room, 1971 et Two martini lunch, le compositeur du Privé de Robert Altman fait un petit retour au source, lequel constitue sans doute l’un des aspects les plus émouvants de la musique de The Post. A 85 ans, John Williams jette un regard en arrière, mais il le fait avec discrétion, au détour de quelques musiques de source apparemment anodines. ©NM/Qobuz  
1,69 €

Bandes originales de films - Paru le 18 novembre 2017 | Side B Music

1,69 €

Bandes originales de films - Paru le 17 novembre 2017 | Side B Music

1,69 €

Bandes originales de films - Paru le 10 novembre 2017 | Side B Music

1,69 €

Bandes originales de films - Paru le 10 novembre 2017 | Side B Music

17,99 €

Bandes originales de films - Paru le 7 juillet 2017 | Varese Sarabande

Livret
14,99 €
9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 19 mai 2017 | BSO Classics

Hi-Res
1,19 €

Bandes originales de films - Paru le 11 mai 2017 | Geek Music

Le genre

Bandes originales de films dans le magazine