Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD8,99 €

Musiques du monde - Paru le 4 octobre 2019 | Strut

Certains diggers, ces dénicheurs de perles de vinyle oubliées, se contentent de piller, entre autres, le passé musical africain pour l’offrir à des amateurs de vieux sons à tendance exotiques, sans trop s’inquiéter de la santé morale, physique et financière des auteurs. D’autres, plus courageux, remettent en selle de vieux musiciens à la gloire passée mais au talent intact. C’est le cas du saxophoniste américain, installé à Berlin, Ben Abarbanel-Wolff. Profondément épris de musique ghanéenne, il a œuvré au retour du multi-instrumentiste et arrangeur Ebo Taylor et signe aujourd’hui, avec Kwame Yeboah et son groupe Kwashibu Area Band, la production du second album de Pat Thomas de la décennie. Près de soixante ans après ses débuts, à 72 ans, Pat Thomas chante comme un jeune homme, la voix est claire, la diction précise et le groove contagieux. Derrière lui, guitares, cuivres, claviers, basse et percussions mènent un bal joyeux au cœur du highlife, cette musique syncrétique qui servit d’exemple à l’afrobeat nigérian. Cet album y est fidèle dans l’esprit, mais moderne dans la forme. Anciennes, telle la reprise de son tube afro-disco Yamona, ou nouvelles, dans leur majorité, ses chansons sont des paraboles qui reflètent une sagesse intemporelle parfaitement en phase avec l’époque. Onfa Nkosi Hwee, qui ouvre les réjouissances, fustige la vacuité de l’esbroufe sur les réseaux sociaux. Le titre de l’album est éloquent et sincère : Obiaa, ! signifie “bienvenue” et qui que vous soyez, vous serez bien accueilli de la première à la dernière note. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz
CD0,99 €

Musiques du monde - Paru le 24 juillet 2019 | Strut

CD7,99 €

Afrique - Paru le 27 avril 1976 | Mr Bongo

CD8,99 €

Blues - Paru le 9 avril 2013 | Wolf Records

CD0,99 €

Électronique - Paru le 10 juillet 2015 | Strut