Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | CPO

Livret
Voilà un enregistrement rafraîchissant, proposant un bouquet d’une douzaine d’ouvertures d’Offenbach évitant soigneusement les plus célèbres, ce qui nous procure une agréable sensation de découverte à l’égard d’un compositeur connu et enregistré. Qui peut en effet prétendre connaître Les Bavards, Les Bergers, Monsieur et Madame Denis ou encore Le Roi Carotte. Des titres qui en disent long sur l’incroyable prolixité de cet amuseur de bourgeois que fut Jacques Offenbach. Composées une fois que le compositeur a terminé son œuvre, toutes ces pièces sont du style « ouverture pot-pourri ». Elles reprennent, en les mixant, les thèmes développés ensuite par les chanteurs et qui exercent souvent la fonction de rengaine pour l’auditeur. Peu de compositeurs ont échappé à la règle, à l’exception notable de Mozart dont les ouvertures sont le plus souvent des morceaux à part entière, ou de Beethoven qui, après avoir composé trois ouvertures pour son unique opéra, écrit celle de Fidelio qui n’anticipe aucun thème entendu plus tard. Après la satire sociale représentée par une série d’œuvres prenant en compte la situation contemporaine et brocardant la politique et les mœurs, Offenbach doit se réorienter après l’effondrement du Second Empire. C’est alors qu’il écrit des fantaisies et des opéras-comiques, et ce jusqu’à ses derniers chefs-d’œuvre. Cet album propose donc un panorama de tous les styles d’Offenbach, dans une invention débridée, où s’entrechoquent le plagiat, la parodie, l’esprit de la danse et un sens inné de la mélodie. © François Hudry/Qobuz
16,99 €
14,49 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
16,99 €
14,49 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res
17,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Warner Classics

29,99 €

Opéra - Paru le 8 mars 2019 | Orfeo

2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 12 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res
7,99 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Menuetto Classics

23,99 €
15,99 €

Classique - À paraître le 14 juin 2019 | Bru Zane

Hi-Res Livret
15,99 €
13,49 €

Concertos pour violoncelle - Paru le 15 février 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Il commence sourdement par une marche rappelant curieusement celle du premier acte de Fidelio (Beethoven) annonçant la venue du sinistre Pizarro, une facétie qui ne fait que préparer la venue du soliste dans ce curieux Concerto militaire pour violoncelle de Jacques Offenbach, révélé en 2009 par l’enregistrement de Jérôme Pernoo pour Archiv Produktion. Aujourd’hui, c’est un de ses cadets de presque vingt ans qui enregistre à son tour cette œuvre créée à Paris en 1847 par son auteur au violoncelle, présentée ici dans une reconstitution minutieuse due à Jean-Christophe Keck, le spécialiste incontesté du compositeur allemand. Une œuvre éprouvante pour le soliste, par sa virtuosité comme pour sa durée exceptionnelle – plus de quarante minutes de musique. Champion de l’hybridation musicale et du « cross-over » avant l’heure, le pianiste Friedrich Gulda étouffait dans le costume étriqué du musicien classique. Ouvert au jazz et à toutes sortes de musiques, il écrivit un concerto, véritable révélation de ce disque, pour le violoncelliste Heinrich Schiff en 1980. Composé pour un ensemble hétéroclite de musiciens, il mélange le big band, la fanfare de village et l’orchestre classique, recourant à l’amplification pour dégager la voix peu sonore du violoncelle. Il en résulte une partition déroutante qui mêle le jazz, la valse (Gulda est Viennois, ne l’oublions pas), les Ländler ou un paisible « ranz des vaches » avec les Alpes, suisses, bavaroises ou autrichiennes en toile de fond. Au final, voilà un album délicieusement iconoclaste et aussi ébouriffant que la chevelure en bataille d’Edgar Moreau, qui a l’air de s’amuser beaucoup. C’est le benjamin des nombreux violoncellistes français d’aujourd’hui, qui, s’ils ne forment pas une « école » à proprement parler, perpétuent l’attrait que cet instrument a toujours eu en France depuis le temps où il a supplanté la viole de gambe. Triés sur le volet, les musiciens de l’ensemble Les Forces Majeures sont menés avec précision et humour par Raphaël Merlin. © François Hudry/Qobuz
33,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2001 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
11,49 €

Classique - Paru le 22 mai 2007 | Warner Classics International

24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1972 | Decca Music Group Ltd.

14,99 €

Classique - Paru le 5 mars 2010 | Warner Classics

34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1992 | Decca Music Group Ltd.

Livret
14,99 €

Classique - Paru le 25 mai 2009 | Warner Classics

Le compositeur

Jacques Offenbach dans le magazine
  • Jean-Christophe Keck, une rencontre-podcast
    Jean-Christophe Keck, une rencontre-podcast Offenbach et moi. Ou comment Jean-Christophe Keck consacre l’essentiel de sa vie à l’auteur de La Grande-Duchesse de Gérolstein. Le musicien aux multiples casquettes raconte cette passion avec inte...
  • La Belle Hélène, star de cinéma à l'Opéra du Rhin
    La Belle Hélène, star de cinéma à l'Opéra du Rhin Actuellement, à Strasbourg puis à Mulhouse et Colmar en janvier, l’Opéra National du Rhin propose La Belle Hélène de Jacques Offenbach. A la baguette, Claude Schnitzler et à la mise en scène, Maria...
  • Gaîté lyrique : adieu l’opérette, bonjour le numérique !
    Gaîté lyrique : adieu l’opérette, bonjour le numérique ! En mars 2011, la Gaîté lyrique, qui fut notamment le temple parisien de l'opérette, se convertira à la culture numérique…
  • Une Belle Hélène signée Savary à Marseille
    Une Belle Hélène signée Savary à Marseille Du 21 au 31 décembre, Jérôme Savary met en scène La Belle Hélène d’Offenbach à l’Opéra de Marseille avec Mireille Delunsch.
  • La Grande Duchesse von Otter
    La Grande Duchesse von Otter La mezzo-soprano Anne Sofie von Otter sera La Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach, le 11 janvier à Pleyel avec l’Orchestre de Chambre de Bâle dirigé par Hervé Niquet.
  • Préparez Noël avec Offenbach !
    Préparez Noël avec Offenbach ! Grande soirée Offenbach le 19 décembre à Pleyel avec l’Orchestre National d'Île-de-France dirigé par Jean-Christophe Keck.
  • Les Azuriales Opera Festival
    Les Azuriales Opera Festival Les Azuriales Opera Festival
 04 93 56 51 41 www.azuriales-opera.com}} 18 et 26 août Cap Ferrat, Villa Ephrussi de Rothschild, 20h : Offenbach, Orphée aux enfers. J. Kim, C. Clark, N. Ransley, P. Birchall, D. Stephenson, Bryan Evans MBE, W / Morris. 20 et 28 août Cap Ferrat, Villa Ephru...
  • Les Brigands s’attaquent à Chaville
    Les Brigands s’attaquent à Chaville Du 16 au 24 mai, l'opérette Les Brigands d’Offenbach s’installe au Théâtre de l’Atrium de Chaville grâce à l’association Accords Majeurs.
  • Offenbach fait son cirque
    Offenbach fait son cirque Grâce au Chœur et à l’Orchestre de l’Académie de Musique sous la direction de Jean-Philippe Sarcos, les 28 et 29 mars et le 1er avril, au Cirque d'Hiver à Paris, la création Offenbach en fête fera ...