Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1969 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1965 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1957 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 11 janvier 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Tour à tour exalté ou profondément dépressif comme tous les êtres bipolaires, Hugo Wolf a donné de grands et précieux chefs-d’œuvre au domaine du lied avec ses grands cycles, notamment cet Italienisches Liederbuch, à deux voix, qui représente la quintessence de son art. 46 lieder qui parlent d’amour avec les sensibilités croisées d’un homme et d’une femme, au cours de dialogues entre amoureux sur un ton ironique et galant ou bien passionné. Composés sur des textes de Paul Heyse inspirés de poèmes anonymes toscans, on y trouve des ballades et, surtout, des rispetti (compliments), petits couplets de huit vers d’un caractère populaire. La traduction en allemand défigure singulièrement la légèreté italienne originale, d’autant qu’Hugo Wolf ne cherche pas à « faire italien » dans ses compositions. « Un cœur chaud je vous l’assure, bat dans les petites poitrines de mes plus jeunes enfants méridionaux qui, en dépit de tout, ne peuvent nier leur origine allemande. Oui, leurs cœurs battent en allemand, même si le soleil brille en italien », avoue-t-il à un ami. Cette collection italienne est constituée, comme l’écrit Stéphane Goldet, de « petites comédies de l’amour, moments d’impatience ou de dépit ; souhaits et mises en garde, plaintes et récriminations, revendications ou redditions sans conditions ». Capté en concert à la Philharmonie de Hesse le 18 février 2018, ce nouvel enregistrement se place sans peine aux côtés des enregistrements mythiques, comme celui de Schwarzkopf et Fischer-Dieskau ; il deviendra sans aucun doute une nouvelle version de référence. S’il était légitime de se faire du souci pour la voix de Jonas Kaufmann, on constate ici qu’elle a repris toute sa force et ses mille et une nuances miraculeuses. Sa partenaire Diana Damrau est radieuse, avec un chant qui épouse les divers états d’âme d’une jeune fille inquiète et parfois rouée. Mais ce dialogue au sommet ne serait rien sans le piano subtil et raffiné d'Helmut Deutsch qui donne à ses miniatures un soutien irrésistible. © François Hudry/Qobuz
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | Warner Classics

Hi-Res
CD14,99 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 1 janvier 1959 | Decca

Distinctions Diapason d'or
« Le discours très direct de Seefried et les raffinements inouïs de Fischer-Dieskau signent une version inégalée du recueil de Wolf. Merveille ! [...] Quant à Fischer-Dieskau, [...] un de ses plus grands disques assurément, et avec quelle partenaire en miroir !» (Diapason, février 2020 / Jean-Philippep Grosperrin)
HI-RES11,54 €16,49 €(30%)
CD7,69 €10,99 €(30%)

Classique - Paru le 12 mai 2011 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Depuis sa fondation en 2004, le Quatuor Alfama a fait une belle percée par sa subtilité, son élégance et son dynamisme. Les musiciens de cet ensemble nous proposent ici une promenade sensible et intelligente dans le répertoire de pages de quatuor « orphelines », c'est-à-dire des pages isolées au sein de la production de grands noms, de Mendelssohn à Britten, en passant par Sibelius, Webern, etc.), et qui se signalent par leur importance historique. Passionnant !
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2010 | Challenge Classics

Hi-Res Livret
CD10,99 €

Classique - Paru le 19 août 2002 | Globe

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 21 juin 2019 | Sony Classical

Hi-Res
CD6,99 €

Quatuors - Paru le 26 juin 2007 | Naxos

Livret
Berg : Quartuor à cordes, op.3 & Suite Lyrique pour quatuor à cordes - Wolf : Sérénade italienne pour quatuor à cordes / Quatuor à cordes de Nouvelle-Zélande
CD4,99 €9,99 €(50%)

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Orfeo

CD4,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 juillet 2012 | VMS Musical Treasures

HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 24 février 2016 | Myrios Classics

Hi-Res Livret
Amours déçues, désespérées, unilatérales, inavouées ou encore sublimées, voilà un terreau fertile de l’esprit romantique qui se nourrissait volontiers de ces déchirements du cœur. Des poèmes dont les compositeurs se sont sitôt saisis, à commencer par Beethoven et son cycle An die ferne Geliebte (« A la bien-aimée lointaine ») de 1816, six poèmes assez sombres soulignant fort bien l’état d’esprit dans lequel pouvait alors se trouver le compositeur, muré dans sa surdité doublée d’une situation financière délicate… Plus plaisants, voire facétieux, sont les Quatre tempéraments devant la perte de la bien-aimée de Carl Maria von Weber – même année, 1816 ; on y découvre la manière dont le flegmatique, le bilieux, le sanguin et le mélancolique se dépatouillent tant bien que mal de la rupture amoureuse. Plusieurs décennies plus tard, Hugo Wolf et Richard Strauss abordent le sujet, dans un esprit d’émotions extrêmes : contrôlées et théâtrales dans le cas de Strauss, plus sauvages et échevelées pour Wolf. Le ténor allemand Julian Prégardien se saisit de tous ces répertoires pourtant fort différents avec égal bonheur, du haut de sa voix à la fois tendre et fougueuse. © SM/Qobuz
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 14 septembre 2009 | Wigmore Hall Live

Wolfgang Holzmair, baryton - Imogen Cooper, piano
CD8,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 26 mai 2014 | harmonia mundi

Distinctions Choc de Classica
CD19,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 1 janvier 2002 | Ondine

Livret