Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 20 novembre 2020 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama
Nouvelle livraison de Pierre Hantaï qui s'éloigne momentanément de son cher Scarlatti, nouveau bijou ! Le claveciniste français ouvre ce récital magistralement enregistré en janvier 2020 à Haarlem (Pays-Bas) par l’équipe de Nicolas Bartholomée et dédié à quatre suites de Georg Friedrich Haendel par l'une des moins connues, la HWV 426, la première issue du Livre I de 1720. Immédiatement, ses doigts immergent cet univers hétéroclite, cosmopolite, ou l’Italie voisine sans heurts avec la France, dans un soleil resplendissant. Une nouvelle fois, l’art des phrasés éblouit autant que la science que déploie le digne héritier de Gustav Leonhardt à saisir la diversité des caractères comme à peindre des décors aux éclairages changeants. La Suite en fa majeur, HWV 427 est ici un miracle. Bouleversant Adagio initial, d’une plénitude mélancolique inouïe, où « l’art de toucher le clavecin », de chanter, de faire resplendir la polyphonie est porté haut. À tel point que le mouvement perpétuel de l’Allegro qui suit pourra initialement vous faire sursauter, Pierre Hantaï y est étonnant de régularité métrique, même dans les reprises, plus ornementées. Pourtant, les lignes ne sonnent jamais strictes, et à force regardent du côté de la chorégraphie, reproduisant sans doute les lignes d’une Gavotte imaginaire : sensation inoubliable ! Le second Adagio est une sorte de prélude, avant une Fugue claironnante, pas si lointaine ici des fugues les plus joyeuses du Clavier bien tempéré de J. S. Bach. Le centre du récital présente l’ample et plutôt sombre Suite en ré mineur, HWV 428 ; au début, les traditionnels Präludium, Allemande, Courante, puis soudain un Air long, au thème déployé avec tendresse, et se transformant en un monde étrange de divagations « harmoniques », comme improvisées, lancées telles des fusées par le claveciniste - une œuvre à part entière que cet Air et Variations. À tous niveaux, un récital enchanteur, à thésauriser, qui donnera à beaucoup l'occasion d'aimer à nouveau les Suites pour clavecin de Haendel. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
A partir de :
HI-RES10,79 €17,99 €(40%)
CD7,19 €11,99 €(40%)

Classique - Paru le 14 août 2020 | PentaTone

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Opéra - Paru le 26 juin 2020 | SDG

Hi-Res Livret
Opéra ou oratorio ? La question reste sans réponse depuis la création désastreuse de Semele à Covent Garden en 1744. Attaqué par les pourfendeurs de l’opéra autant que par les dévots l’accusant de transformer les théâtres en temples en y jouant ses oratorios, Haendel n’a plus la cote dans la capitale britannique. Ce faisant, il renoue avec la mythologie grecque à travers Ovide et ses librettistes dans une œuvre destinée à satisfaire les deux camps. Semele renferme de très grandes pages dont, fait rarissime à l’époque, un splendide quatuor au premier acte. Mais l’échec est complet et la nouvelle œuvre tiendra l’affiche pendant quatre petites soirées seulement. John Eliot Gardiner avait réalisé un premier enregistrement de Semele à l’orée des années 1980 pour le label Erato, avec plus ou moins de bonheur. Il a remis l’œuvre sur le métier en 2019 pour une série de concerts donnés à Paris, Barcelone, Milan (Scala), Rome et à Londres où fut enregistrée cette nouvelle version le 2 mai 2019. Gardiner remet en quelque sorte les pendules à l’heure avec cet enregistrement rendant pleinement justice à cette œuvre hybride grâce à d’excellents solistes, à commencer par la soprano Louise Alder dans le rôle-titre. On admire sa grande sensibilité, une riche palette de couleurs vocales et une expressivité touchante. Les protagonistes qui l’entourent, la mezzo-soprano Lucile Richardot, le ténor Hugo Hymas, le contre-ténor Carlo Vistoli, la basse Gianluca Buratto et quelques solistes sortant du chœur, complètent une distribution cohérente et sans faille. Inlassable découvreur de voix nouvelles, Sir John Eliot Gardiner insuffle un bel élan à cette œuvre au destin malheureux. Le Monteverdi Choir et les English Baroque Soloists sont toujours aussi étincelants. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,58 €35,96 €(40%)
CD14,38 €23,96 €(40%)

Classique - Paru le 16 octobre 2020 | PentaTone

Hi-Res Livret
Adoré des Anglais depuis sa création, Le Messie de Haendel est resté une pièce maîtresse du répertoire britannique sans jamais connaître d’éclipse. On l’a chanté à toutes les sauces et avec tous les effectifs possibles. Le gigantisme l’a souvent emporté avec des exécutions avoisinant les mille musiciens et chanteurs. C’est en assistant à l’une d’elles que Haydn eut l’idée d’écrire son propre oratorio, Die Schöpfung (« La Création »). Enregistrée en janvier 2020 dans la fameuse église Jesus-Christus de Berlin où ont été réalisés tant d’enregistrements légendaires, cette nouvelle version restitue la taille « raisonnable » de sa création en 1742 à Dublin. Le fabuleux RIAS-Kammerchor et l’Akademie für Alte Musik de Berlin se sont adjoints pour l’occasion un excellent quatuor de chanteurs anglais composé de Julia Doyle (soprano), Tim Mead (contre-ténor), Thomas Hobbs (ténor) et Roderick Williams (basse). Après leurs trois parutions consacrées aux Concerti grossi de Haendel, l’Akademie für Alte Musik de Berlin continue de s’investir dans la musique du plus anglais des compositeurs allemands. Juste retour des choses, c’est le chef de chœur anglais Justin Doyle qui dirige le RIAS-Kammerchor depuis 2016 : il donne ici une lecture intime du Messie, à la tête d’un chœur et d’un orchestre superlatifs qui comptent parmi les meilleurs du monde pour interpréter cette musique. Le public berlinois leur a d’ailleurs réservé un véritable triomphe lors du concert du Nouvel An 2020 à la Philharmonie, quelques jours avant cet enregistrement. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Opéra - Paru le 16 octobre 2020 | Aparté

Hi-Res Livret
Élisabeth Duparc, surnommée « La Francesina » – la petite française –, fut l’une des cantatrices phares des dernières œuvres de Haendel. Pour sa voix légère et agile, le maître composa pas moins de douze rôles principaux, aussi prestigieux que Semele, Michal (Saul) ou encore Nitocris (Belshazzar). De sa vie on ne sait rien : ne restent que les œuvres de Haendel pour témoigner de son talent et de son aura. Ils revivent ici par la voix brillante et virtuose de Sophie Junker, accompagnée par Le Concert de l’Hostel Dieu de Franck-Emmanuel Comte : tantôt espiègle ("Myself I shall adore"), tantôt pénétrante ("In sweetest harmony they lived"), la soprano ressuscite son modèle et creuse magnifiquement toutes les nuances du génie handelien. Cet enregistrement rend ainsi hommage à la muse française du plus anglais des compositeurs allemands. © Aparté
A partir de :
CD15,99 €

Classique - Paru le 14 août 2020 | Ricercar

Livret Distinctions 4F de Télérama
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 2 octobre 2020 | Sony Classical

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 avril 2020 | Philharmonia Baroque Productions

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 6 novembre 2020 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret
A partir de :
CD19,99 €

Classique - Paru le 24 juillet 2020 | haenssler CLASSIC

Livret
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 14 octobre 2020 | Lotus Records

Hi-Res
A partir de :
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2020 | Accent

Livret
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 5 juin 2020 | Philharmonia Baroque Productions

Hi-Res
A partir de :
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 9 octobre 2020 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2020 | Perfect Noise

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 avril 2020 | Signum Records

Hi-Res
A partir de :
CD10,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2020 | Coro

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 2 octobre 2020 | Sony Classical

Hi-Res
A partir de :
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 9 octobre 2020 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res
A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2020 | Urania Records

Le compositeur

Georg Friedrich Händel dans le magazine