Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES37,49 €
CD24,99 €

Concertos pour violon - Paru le 24 janvier 2020 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Héritier de ce que l’on considère à juste titre comme une « école belge du violon », dont l’essor remonte au début du XIXe siècle, Eugène Ysaÿe fut un virtuose admiré de tous ses contemporains. Aujourd’hui, c’est une facette moins connue de son immense activité, celle de compositeur, que l’on redécouvre. Il aborda de très nombreux genres ; ce sont ici ses compositions concertantes, dont les deux mouvements de concerto pour violon sont enregistrés pour la première fois, et sa musique de chambre qui sont mises à l’honneur. Défenseur de la musique de son temps, Ysaÿe fut aussi le créateur, le dédicataire, voire le commanditaire de très nombreuses compositions, dont les plus célèbres sont réunies ici. Ce passionnant coffret produit par la Chapelle Musicale Reine Élisabeth illustre bien l’activité de cette importante institution musicale ; il réunit les maîtres* et les jeunes solistes* qui y ont reçu leur formation, avec la contribution de deux orchestres belges de réputation internationale. © Fuga Libera« 5 CD de tubes et de raretés : le violoniste, chef et compositeur belge Eugène Ysaÿe est célébré par la crème des interprètes d'aujourd'hui et de demain. Un hommage somptueux, rendu à Bruxelles, en tous points exemplaire. » (Diapason, février 2020 / Jean-Michel Molkhou) * Violin : Yossif Ivanov - Nikita Boriso-Glebsky - Tedi Papavrami - Maria Milstein - Lorenzo Gatto - Renaud Capuçon - Júlia Pusker - Augustin Dumay - Elina Buksha - Hyeon Jin Jane Cho - Kerson Leong Orchestre Philharmonique Royal de Liège - Jean-Jacques Kantorow, François-Xavier Roth, Christian Arming, conductors Brussels Philharmonic - Stéphane Denève, conductor Quatuor Hermès Viola : Hélène Desaint - Miguel da Silva Cello : Gary Hoffman - Astrig Siranossian - Henri Demarquette - Danilo Squitieri Piano : Jean-Claude Vanden Eynden - Julien Libeer - Jonathan Fournel 
HI-RES8,99 €
CD6,99 €

Violon solo - Paru le 6 mai 2014 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2014 | Musique en Wallonie

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Ce n’est pas parce qu’Eugène Ysaÿe fut un célébrissime violoniste doublé d’un excellent compositeur qu’il faut s’imaginer qu’il ne composa quasiment que pour le violon, comme par exemple Paganini. Pour preuve cet enregistrement d’œuvres concertantes pour violoncelle, duo violon-violoncelle ou quatuor à cordes et orchestre. Soit dit en passant, on lui doit même un opéra, en dialecte wallon s’il vous plaît : Piére li houyeû, c’est dire qu’il ne se cantonna pas à son biniou personnel. Le plus wallon des orchestres mondiaux, L’orchestre philharmonique de Liège, dirigé par le discret et d’autant plus efficace Jean-Jacques Kantorow, prête ses amples accents à cette musique à la fois romantique, tout en rendant hommage à ses propres solistes. Ainsi, ce sont le premier violoncelle solo Thibault Lavrenov, les premiers solistes violonistes Emilie Bélaud et Olivier Giot, ainsi que le Quatuor Ardente (composé de musiciens de l’Orchestre) qui se voient confier la quasi-totalité des parties solistes. Il est grand temps de sortir Ysaÿe du carcan de « violoniste-compositeur » dans lequel il est trop souvent relégué, pour lui restituer sa place de musicien majeur de son temps, y compris en tant que compositeur moderne du début du XXe siècle. Oui, moderne, car l’on ne peut pas manquer les accents du premier Schönberg, celui de la Nuit transfigurée, ou du premier Berg, dans ces œuvres rares et flamboyantes. (MT)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 20 mai 2016 | Musique en Wallonie

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Depuis plus de cinq cent cinquante ans que Villon a demandé où sont les neiges d’antan, voici enfin la réponse discographique : en Wallonie, chez Ysaÿe ! C’est vers le tournant du siècle qu’il commença à écrire sa demi-douzaine de poèmes pour violon et orchestre, dont Neiges d’antan de 1914. Le compositeur précise : « La forme ‘poème’ m’a toujours attiré, elle est plus favorable à l’émotion, elle n’est astreinte à aucune de ces restrictions qu’oblige la forme consacrée du concert ; elle peut être dramatique et lyrique, elle est par essence romantique et impressionniste ; elle pleure et chante, elle est ombre et lumière et de prisme changeant ; elle est libre et n’a besoin que de son titre pour guider le compositeur, lui faire peindre des sentiments, des images, de l’abstrait sans canevas littéraire ; c’est, en un mot, le tableau peint sans modèle. » Impressionniste, dit Ysaÿe, mais son langage s’approche quand même plus de celui d’un Fauré tardif, d’un Chausson (lui-même auteur d’un célèbre Poème avec violon solo, qu’il dédia d’ailleurs à Ysaÿe qui en assura la création), que d’un Debussy. Quand bien même les Poèmes les plus tardifs d’Ysaÿe datent largement de l’entre-deux guerres ! Poésie, liberté, nostalgie, ce sont là de petits bijoux qu’il faut absolument écouter. Les parties solistes sont tenues par Svetlin Roussev et Amaury Coeytaux, l’Orchestre Philharmonique de Liège est dirigée avec inspiration par Jean-Jacques Kantorow. Enregistré en novembre 2015 à la Philharmonie de Liège. © SM/Qobuz« [...] Cette publication est utile en nous montrant que l'art d'Ysaÿe ne se limite pas aux relativement célèbres Sonates pour violon seul. Amaury Coeytaux et Svetlin Roussev, tous deux super-solistes de l'Orchestre philharmonique de Radio-France, se sont partagé le programme, le second jouant Extase, Divertimento et Neiges d'antan. Ils ressentent également la nature de cette musique, chargée d'affectivité et de climats complexes, mais l'expriment avec clarté et simplicité. [...] L'orchestre philharmonique royal de Liège évolue en terrain connu et Jean-Jacques Kantorow en tire le meilleur.» (Classica, juillet 2016 / Jacques Bonnaure)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2012 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Musique de chambre - Paru le 22 avril 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio
Il est étonnant que les Sonates pour violon solo d’Eugène Ysaÿe ne s’imposent pas plus au concert, car elles offriraient une magnifique alternative aux sempiternelles Sonates et Partitas que les violonistes jouent sans relâche en bis, sans la moindre imagination. Bien sûr Ysaÿe n’est pas Bach, mais les œuvres du grand violoniste belge explorent toutes les difficultés de l’instrument qu’elles soient virtuoses ou expressives. C’est ce dernier aspect que souligne avec art Tedi Papavrami. Sous ses doigts, cette musique devient particulièrement séduisante, voire fascinante. FH " Tedi Papavrami délivre un disque éblouissant, marqué par une liberté totale faisant oublier les pyrotechnies nichées au creux de chaque mesure." (Classica / Sylvain Gasser)
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Universal Music Italia srL.

Hi-Res
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 janvier 2018 | Ars Produktion

Livret
« Ysaÿe… aussi », aurait pu chanter Fernandel, puisque Ysaÿe a suivi l’exemple de quelques illustres prédécesseurs – Bach, Telemann, Tartini, Paganini, Hindemith – en écrivant, lui aussi, quelques grandes œuvres pour le violon solo. Ses Six Sonates Op. 27 de 1923 datent de son ultime maturité, puisqu’il affichait alors soixante-cinq printemps. Chacune d’entre elles est dédiée à un grand virtuose d’alors : Joseph Szigeti, Jacques Thibaud (dont le premier mouvement, Obsession est un sommet de citations détournées et déformées de Bach et Paganini, un régal), George Enescu, Fritz Kreisler, Mathieu Crickboom, and Manuel Quiroga. Loin d’être un ensemble d’aimables pièces virtuoses et creuses, ce sont là de véritables moments d’ébouriffante modernité dans lesquels le compositeur emprunte à tout ce qui est alors nouveau, y compris l’atonalisme, les quart de tons, les gammes par ton, ainsi que le nec plus ultra des techniques d’archet héritées de tous les grands solistes d’alors. Dans la lignée de quelques illustres prédécesseurs discographiques, le violoniste Stefan Tarara (lauréat du fameux Concours Enesco de Bucarestet du non moins fameux Concours Wieniawski en Pologne) se lance dans l’intégrale de ces six intrigants chefs-d’œuvre qui jettent sur Ysaÿe un jour bien différent que celui qu’on croit être, à savoir un simple virtuose-compositeur-qui-écrit-à-sa-propre-gloire. D’autant qu’il écrivit là à la gloire de six jeunes collègues qui devaient représenter la relève ! © SM/Qobuz
CD6,99 €

Classique - Paru le 5 février 2004 | Naxos

CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1982 | Nimbus Records

HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 13 mai 2014 | Avie Records

Hi-Res Livret
CD3,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2009 | Denon

CD6,99 €

Musique de chambre - Paru le 27 octobre 2009 | Naxos

Distinctions 5 de Diapason
Sonate pour 2 violons, op.posth - Trio à cordes "Le Chimay", op.posth - Sonate pour violoncelle seul, op.28 / Henning Kraggerud & Bård Monsen, violons - Lars Anders Tomter, alto - Ole-Eirik Ree, violoncelle
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2020 | UNIVERSAL MUSIC LLC

Hi-Res
CD9,99 €

Divers - Paru le 19 avril 2011 | Etcetera

CD14,99 €

Classique - Paru le 13 septembre 2004 | ECM New Series

Sonates pour violon seul 1 à 6, op. 27 / Thomas Zehetmair, violon
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 1999 | BIS

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Violon solo - Paru le 20 octobre 2017 | Solo Musica

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 étoiles de Classica
« [...] Sergey Malov saisit d'emblée par sa maîtrise instrumentale et son souffle ravageur. Dans ces pages à la dimension autant spirituelle que virtuose et adaptées aux tempéraments d'illustres dédicataires eux-mêmes violonistes (Szigeti, Thibaud, Enesco, Kreisler [...]), Ysaÿe puise fondamentalement son inspiration dans les Sonates et Partitas de Bach ou les vingt-quatre Caprices de Paganini. [...] L'inventivité, la perfection instrumentale (finale de la Sonate n° 2), mais aussi l'expressivité du timbre, la gradation des couleurs et la souplesse du bras font oublier le caractère parfois spectaculaire d'une conception radicale renforcée par une prise de son un rien agressive. Quoiqu'il en soit, ce CD, par sa liberté de ton, apporte un regard personnel et passionnant sur cette musique aux multiples facettes.» (Classica, février 2018 / Michel Le Naour)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 avril 2011 | Genuin

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio