Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD9,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1979 | Gatkess

CD9,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 septembre 2005 | Gatkess

CD9,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1982 | Gatkess

Ayant déjà imposé son style avec Le Forgeur de Tempos et Contes de Traviole, Richard Gotainer avait trouvé un public, surpris de découvrir cet étrange turluron presbyte venu de la publicité. Grand manipulateur de mots et de concepts, il avait définitivement trouvé son personnage de Zébulon décalé, dont l’album constitue l’épicentre technique et artistique. Chants Zazous, quintessence de l’œuvre gotainerienne ?Oui et non tant l’univers de l’artiste s’avérera par la suite évolutif et perpétuellement changeant. Il n’empêche que ces Chants Zazous constituaient le démarrage de la carrière « grand public » de Richard Gotainer (les deux précédents albums ayant connu une diffusion plus confidentielle) et marquaient le début de sa médiatisation. Porté par le Disque d’or recueilli par « Le Mambo du décalco » (il en avait déjà reçu l’année précédente pour « Le Sampa », grâce au succès du film de Claude Berri, Le Maître d’école dont il constituait l’un des morceaux les plus notables), l’album dévoilait une grande partie de la palette de talent de l’artiste.Moins foutraque et plus construit que Contes de Traviole, Chants Zazous est à l’image de son auteur : joyeux, talentueux, poétique (si, si !) et un peu déjanté sur les bords. © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2015
CD8,99 €

Chanson francophone - Paru le 1 janvier 1989 | Gatkess

Un acte manqué. S’il ne manque guère de talent, cet album est condamné par l’échec du film dont il consittue la bande originale. Certes, Richard Gotainer n’est pas un mauvais acteur et certaines scènes du film sont franchement réussies (« Le combat de rock » entre Gotainer et Django Edwards fait d’ailleurs un tabac sur les sites d’échanges de vidéos) mais, las ! sur la durée, le métrage de Didier Grousset ne tient pas la route, tant les aventures de Richard et ses Electric Pass Mountains s’engluent dans les affres des gags faciles de la mauvaise comédie typique des années 1980.Musicalement, en revanche, Rendez-vous au Tas de Sable se place sans ambage comme l’un des meilleurs albums de Richard Gotainer, préfigurant presque sa future comédie musicale, La Goutte au Pépère. Totalement cohérents dans leur narration et traversés de fulgurances dignes des meilleures prestations de l’artiste, les titres s’enchaînent avec fluidité et s’écoutent avec bonheur. De « Sarkey s’agite » à « Marylin ou Marylou » en passant par le « Combat de Rock » (au son hard-FM d’autant plus amusant que très daté, le temps passant) et « The Mysterious Electric Crazy Happy End », on retrouve toute la folie ambulante de Richard Gotainer dans un album qui méritait mieux que d’être plombé par un film indigne. © ©Copyright Music Story Benjamin D'Alguerre 2015
CD16,49 €

Musique symphonique - Paru le 25 octobre 2007 | Antes Edition