Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES10,50 €20,99 €(50%)
CD7,00 €13,99 €(50%)

Classique - Paru le 14 octobre 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Avec ce nouvel enregistrement intégral des Concerti Grossi de Corelli, Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti, fondé en 2006, se hissent tout en haut d'une discographie pourtant bien fournie. Il faut dire que la violoniste était à bonne école en travaillant avec Chiara Banchini à la Schola Cantorum de Bâle et au sein du regretté Ensemble 415. Chiara Banchini a déjà enregistré ce célèbre recueil en 1992, avant l'arrivée d'Amandine Beyer au sein du groupe, avec une certaine sensation, car, avec son collègue Jesper Christensen au continuo, elle restituait pour la première fois les grands orchestre baroques que l'on pouvait entendre à Rome à l’époque de Corelli. Le propos d'Amandine Beyer, n'est pas le même puisqu'elle joue en effectif restreint, mais avec des dynamiques extrêmement bien cernées, des tempi vifs et une très riche palette expressive. Elle rend ainsi à cette musique d'apparat un climat et des affects propres à toucher l'auditeur d'aujourd'hui. FH« Bien avant leur publication en 1714, les concerti grossi de Corelli révolutionnent l'esthétique orchestrale italienne et s'imposent comme la référence du genre. Leur écriture à la fois dépouillée, brillante et contrastée, semble avoir été pensée sur mesure pour Amandine Beyer et son ensemble Gli Incogniti. La reine du violon baroque explore à chaque instant de nouveaux chemins, entre poésie, fantaisie généreuse et geste dansant, transcendés par une fabuleuse maîtrise technique. » (Diapason / Olivier Fourès)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 2 novembre 2018 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 5 étoiles de Classica
Les Concertos Op. 6 de Corelli furent sa dernière œuvre publiée (1714, en l’occurrence), ce qui ne signifie pas nécessairement que les douze concertos constituant le recueil soient tous de la dernière maturité du compositeur – en ce temps, on rassemblait parfois des œuvres de très diverses époques. Voici présentés six des douze concertos du recueil, précédés de la Sinfonia pour Santa Beatrice d'Este ; le choix s’est porté surtout sur les concertos « d’église », lent-rapide-lent-rapide, qui diffèrent des concertos « de chambre » dont le format reprend plutôt celui des suites de danse. Pour mémoire, l’Op. 6 comporte huit des premiers (dont le célèbre Concerto pour la nuit de Noël, qui n’est pas donné ici) et quatre des seconds.Le présent enregistrement signé du Freiburger Barockorchester, mené par Gottfried von der Goltz, diffère radicalement de bien des enregistrements précédents sur un point fondamental : oui, la partition éditée ne fait mention que de cordes, mais on sait qu’à l’époque de Corelli, il était d’usage d’étoffer les orchestres de divers vents et continuos. Les listes d’effectifs, les feuilles de paye même, qui nous sont parvenus de ce début du XVIIIe siècle attestent qu’on rajoutait des hautbois, des bassons, des cuivres même, et c’est précisément ce qui est ici reproduit. La sonorité d’ensemble y gagne bien sûr en richesse ; par contre, il est évident que le concertino, autrement dit les trois solistes, restent uniquement deux violons et violoncelle. C’est l’orchestre seul qui se symphonise ! De bien troublantes sonorités pour qui était habitué à des enregistrements plus traditionnels, y compris dans la sphère baroque. © SM/Qobuz
CD4,00 €9,99 €(60%)

Classique - Paru le 28 novembre 2013 | Bayard Musique

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 23 septembre 2013 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2015 | OUR Recordings

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Hi-Res
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 juin 2010 | harmonia mundi

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La référence moderne de ces concertos ! Dans un son absolument magnifique, Chiara Banchini et ses collègues livrent desinterprétations toutes chargées d'électricité dans les mouvements rapides, et dans les mouvements lents d'une largeur d'expressionfastueuse et méditative. Merveilles d'intonation, beauté des timbres... Ainsi défendues, ces œuvres n'ont jamais été aussimodernes ! (YR)
CD14,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Pan Classics

Livret
Le célèbre Op. 5 de Corelli, avec ses douze sonates dont la fameuse dernière « La Follia », fut publié exactement le 1 janvier 1700 : une évidente déclaration de modernité de la part du compositeur. Certes, il gardait encore les formes déjà éprouvées : six Sonates d’église pour commencer – de véritables sonates en trio – puis six Sonates de chambre pour terminer – empruntant les formes anciennes de danses : courante, menuet, allemande, gavotte, sarabande, etc. Enfin, non, ce ne sont pas les six dernières, puisque la toute dernière susmentionnée n’est autre que cette génialissime série de variations sur le thème de la « Folie d’Espagne ». Dans son Op. 5, Corelli semble explorer de fond en comble tout ce qui se pouvait alors faire au violon, autant en termes techniques que du point de vie de l’architecture compositionnelle. La violoniste Lina Tur Bonet est accompagnée par tout un aréopage d’instrumentistes en guise de continuo – histoire de diversifier les sonorités selon le contenu musical : théorbe, archiluth, harpe, clavecin, orgue, violoncelle ou guitare, autrement dit l’ensemble Musica Alchemica. © SM/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 13 avril 2010 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
CD9,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2007 | Bayard Musique

CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 novembre 2006 | Arts Productions Ltd

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1988 | Deutsche Grammophon Classics

CD17,99 €

Classique - Paru le 21 décembre 2012 | harmonia mundi

CD6,99 €

Classique - Paru le 17 août 2005 | harmonia mundi

CD9,99 €

Classique - Paru le 10 février 2016 | Passacaille

Distinctions Diapason d'or
Le second volume que consacre le violoniste Enrico Onofri aux Sonates de Corelli de l’Opus 5 publié en l’an 1700 (l’œuvre complet de Corelli, du moins ce qui nous est parvenu, ne comporte que cinq recueils de douze sonates et un recueil de douze concertos grossos), en l’occurrence les numéros 2, 4, 6, 8, 11 et 12. C’est le douzième concerto qui exploite le célébrissime thème des « Folies d’Espagne », un thème dont l’histoire remonte à la fin du XVe siècle et qui a attiré les compositeurs dès l’époque baroque avec, outre Corelli, Marais, Scarlatti, Vivaldi, Haendel, Bach père et fils, puis jusques et y compris au XXe siècle, Rachmaninov et quelques autres. Il faut avouer que le thème permet d’innombrables variations, et Corelli s’en donne à cœur joie. Enrico Onofri, un habitué du Concentus Musicus d’Harnoncourt, de la Capella Reial de Jordi Savall, du Concerto Italiano d’Alessandrini, est ici accompagné par quelques comparses du Giardino Armonico, un ensemble baroque à la fondation duquel il a participé en 1985, et dont il est le violoniste principal. Vivacité, esprit, art du contraste et de la surprise, voilà ce que vous découvrirez en même temps que ces six superbes sonates, le sommet de l’art de Corelli que toute l’Europe de l’époque admirait. © SM/Qobuz« Le grain doux, flûté dans l'aigu, du violon d'Onofri, et un diapason particulièrement bas, comme à Rome au temps de Corelli, distinguent une lecture subjective et sensuelle. [...] Imaginarium mérite bien son nom. Mais surtout, le beau son d'Enrico Onofri nous subjugue par le travail soigné sur la pression et la vitesse de l'archet, par ses respirations naturelles et la fermeté d'un discours bien charpenté [...] » (Diapason, octobre 2016 / Roger-Claude Travers)
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 18 janvier 2019 | Arcana

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
CD8,09 €

Classique - Paru le 1 avril 2006 | Brilliant Classics

CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 septembre 2014 | Glossa

Distinctions 5 de Diapason
La belle et riche sonorité du violon d'Enrico Gatti et ses tempi tranquilles toujours réfléchis sont une constante dans son interprétation de la musique de Corelli que l'on retrouve dans ce nouvel enregistrement pour Glossa consacré, outre à quelques belles sonates tardives à découvrir, aux Sonates « Assise » pour violon — douze sonates de chambre pour violon et violoncelle solo dont on pense qu’elles ont été écrites avant son opus 101 publié en 1681 et probablement quand le compositeur était encore à Bologne donc très jeune (vingt ans).Si Corelli demeure dans l’histoire de la musique comme l’un des compositeurs les plus influents de la musique instrumentale et un professeur de grande renommée, sa production reste très limitée (seulement six opus). Toutes les sonates enregistrées ici — qui figurent dans un manuscrit du monastère franciscain d’Asisse — sont restées douteuses jusqu'à maintenant alors qu'elles présentent pourtant des caractéristiques propres au style bolognais du 17e siècle ainsi que des éléments typiques du style corellien, suffisamment marqués pour être sûrs de pouvoir en accorder la paternité à Corelli, selon l’avis d'Enrico Gatti et de Guido Olivieri (l’auteur du texte du livret). (GG)