Catégories :

Les albums

HI-RES18,00 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 10 septembre 2018 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD7,99 €

Pop - Paru le 13 mars 2011 | Proper Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
Deuxième album solo de Nick Lowe paru en juin 1979, Labour Of Lust est un vrai jukebox de pop songs impeccablement ficelées, avec refrains imparables, humour décalé et une très légère touche new wave propre à l’époque. L’ex-Rockpile sait insuffler énergie et vitalité à ses compositions d’apparence basiques, aidé par ses complices du jour, en fait le casting complet de Rockpile : Dave Edmunds, Billy Bremner et Terry Williams ! L’alliage entre power pop et rockabilly light, et l’efficacité de tant de simplicité (en apparence) sont de vrais délices. Intemporel et essentiel. © MD/Qobuz
CD4,99 €

Classique - Paru le 3 septembre 2012 | naïve classique

Distinctions Stereophile: Record To Die For
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 avril 1957 | Verve

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Jazz vocal - Paru le 1 janvier 1999 | Capitol Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence - Stereophile: Record To Die For
Ses fans le savent bien : Nat King Cole était un pianiste de jazz démentiel. Au sommet de sa gloire, il délaissa parfois l’instrument pour enregistrer des albums un brin plus easy listening, certes de grande qualité mais musicalement moins renversant. Enregistré durant l’été 1956 à Hollywood, After Midnight reste un sommet de son art unique en compagnie de son trio. Et derrière son piano, Nat King Cole offre une sorte d’hybride, jazz mais pas trop, qui touchera alors TOUS ses aficionados. Entouré du contrebassiste Charlie Harris, du guitariste John Collins et du batteur Lee Young, il développe son style tout en finesse, chantant magistralement sur des standards comme Just You Just Me ou Caravan, swinguant comme nul autre. Sur certains titres, le saxophoniste Willie Smith, le trompettiste Harry Edison, le violoniste Stuff Smith, le tromboniste Juan Tizol et le percussionniste Jack Costanzo viennent apporter quelques touches de couleur à un disque parfait. © MD/Qobuz
CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Diapason d'or - Stereophile: Record To Die For
Airs de Arne, Handel, Bellini, Rossini, Gounod, Verdi, Mozart, Thomas, Delibes, Meyerbeer, Donizetti / Joan Sutherland, soprano - Chœur & Orch. du Royal Opera House, Covent Garden - Dir. Francesco Molinari-Pradelli
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD13,99 €

Country - Paru le 1 janvier 1994 | American Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
CD9,99 €

Classique - Paru le 5 février 2013 | MinMax

Distinctions Stereophile: Record To Die For
CD9,99 €

Jazz - Paru le 1 juin 2012 | ESP-Disk

Distinctions Stereophile: Record To Die For
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique de chambre - Paru le 15 mai 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
Une fois n'est pas coutume. Joel Frederiksen et ses musiciens ont décidé de remonter le temps jusqu'en... 1974. Cette année-là disparaissait dans sa vingt-septième année Nick Drake, auteur-compositeur-interprète britannique devenu célèbre bien après sa mort. Deux ans auparavant, il avait livré son plus bel album : "Pink Moon", entré dans la légende à la fin des seventies et revisité ici à la manière d'une balade au cœur de l'ère élisabéthaine. Un bien étrange objet musical qui ne manquera pas d'intriguer les fans de Nicholas tout comme ceux de Joel...
CD13,99 €

Électronique - Paru le 12 mars 2012 | 4AD

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks - Stereophile: Record To Die For
Si le terme de "witch house" (house occulte) est souvent utilisé à tort, les parties vocales fluettes et les beats discoïdes de Grimes sont peut-être ce qui se rapprocherait le plus de la définition du genre s'il devait être pris au pied de la lettre. Sur Visions, Claire Boucher développe un son unique ébauché sur Geidi Primes et Halfaxa, sur lesquels ses chansons prenaient leur envol dans l'espace un instant pour mieux attérir sur le dancefloor celui d'après. Sa voix évoquant un spectre d'enfant est toujours présente, mais Boucher a appris à maîtriser son espace et à ménager ses effets, donnant plus d'impact à sa fantaisie éthérée. Les titres les plus entraînants de Grimes sont ses plus inimitables, puisant leurs influences dans la pop des années 80 sans jamais souffrir de la comparaison. Frais et étonnamment accessible malgré ses bizarreries, Visions est simplement envoûtant. ~ Heather Phares
CD83,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions Diapason d'or - Stereophile: Record To Die For
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique concertante - Paru le 9 décembre 2011 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
CD21,99 €

Rock - Paru le 18 novembre 1991 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Stereophile: Record To Die For
U2 publiait en 1991 son 7e album studio, intitulé Achtung Baby, produit par Brian Eno et Daniel Lanois, enregistré sur une période de six mois entre le Studio Hansa à Berlin et Windmill Lane à Dublin en Irlande. Les archives des sessions de cet opus au succès retentissant – il comprend le célèbre One -, comprenaient quelques chansons non publiées, ressuscitées pour cette édition spéciale du vingtième anniversaire : vidéo, remixes, faces-B, un album important de matériel demo et premières versions du track final de la version 1991. Une occasion de redécouvrir un incontournable du rock de ces trente dernières années.
CD16,49 €

Pop - Paru le 23 mai 2011 | Interscope

Distinctions Stereophile: Record To Die For
L'incontournable artiste est de retour avec Born This Way, son troisième album. Résolument dance, mais avec des influences rock, pop ou techno, l'opus a été produit par Red One, Fernando Garribay et White Shadow, jeune DJ issu de Chicago. Le tout, disponible en édition standard ou Deluxe.
CD17,49 €

Blues - Paru le 22 avril 2011 | Columbia - Legacy

Distinctions Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz - Stereophile: Record To Die For
À l’occasion du centenaire, le 8 mai prochain, de la naissance du génie du Delta Blues, Columbia Legacy publie une nouvelle édition des fameux "Complete Recordings" paru en 1990. Au delà de son style unique, l’influence de Robert Johnson sur la musique populaire est énorme et résonne jusque dans les enregistrements de stars actuelles du rock tels Beck ou The White Stripes. Voici donc 42 titres mythiques agrémentés d’'alternate takes' enregistrés en 1936 et 1937 remasterisés par le sorcier du mastering Steve Lasker.
CD13,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2011 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions 4F de Télérama - Pitchfork: Best New Music - Sélection Les Inrocks - Stereophile: Record To Die For - Lauréat du Mercury Prize
Chacun des albums de PJ Harvey est une œuvre unique, à l’intensité rentrée et la verve exacerbée. Et Let England Shake est une pierre supplémentaire à l’édifice de la songwriteuse britannique, l’une des plus grandes poétesses rock’n’roll de notre temps. Epurée, tendue et incisive, PJ Harvey sait découper l’âme avec une précision rare, et mettre en musique ses angoisses. Un disque majeur.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2011 | Proprius

Hi-Res Distinctions Prise de son d'exception - Stereophile: Record To Die For