Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

23,49 €
20,49 €

Rock - Paru le 1 décembre 2017 | Rhino - Warner Bros.

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Best New Reissue
Après un premier opus assez magique de country alternative bien pêchue (A.M.) mais conçu au moment de la séparation turbulente de son groupe Uncle Tupelo, Jeff Tweedy prend cette fois son temps pour accoucher du second album de Wilco. Déjà, l’œuvre est ambitieuse car double. Un format qui, mêlé à ses ressemblances musicales, fera écrire à pas mal de journalistes au moment de la sortie du disque en octobre 1996 que Tweedy signe ici son Exile On Main Street. Comme pour le chef d’œuvre des Rolling Stones, l’éclectisme est de mise avec du rock’n’roll basic, du bluegrass, du country rock, du psychédélisme, du folk et de la soul moite. Avec des guitares lâchées en liberté, de la pedal steel, des cuivres et tout un instrumentarium illimité, le Wilco de Being There tisse une impressionnante toile entre les Stones de l’âge d’or, les Replacements, les Beatles et le Big Star de l’album Third. Alternant ballades et tempêtes électriques, Tweedy montre surtout qu’avec une base finalement assez classique et intemporelle, il rafle la mise avec ses chansons grandioses et ses compositions à l’architecture renversante…Cette Deluxe Edition remastérisée propose, en plus de l’album original, quinze bonus inédits incluant notamment des versions alternatives d’I Got You et Say You Miss Me ainsi qu’un live enregistré le 12 novembre 1996 au Troubadour de Los Angeles et une session pour la station de radio de Santa Monica KCRW captée le lendemain. © MZ/Qobuz
16,99 €

Punk - New Wave - Paru le 20 août 2002 | Rhino - Warner Bros.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
20,49 €
17,49 €

Pop - Paru le 8 octobre 1980 | Rhino - Warner Bros.

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
En embarquant avec eux Brian Eno, les Talking Heads jouent gros en cette aube des années 80. Mais le bluffant post-punk-funk rigide des New-yorkais trouve chez le musicien et producteur avant-gardiste britannique matière à faire évoluer leur rock atypique. Et rythmes ethniques, guitares minimalistes, basses élastiques et percussions extra-terrestres copulent ici avec génie. Egalement de la partie, le guitariste Adrian Belew, le trompettiste Jon Hassell et la chanteuse Nona Hendryx apportent leur pierre à cet édifice de funk blanc produit avec génie par Eno. © MZ/Qobuz
17,49 €

Pop - Paru le 22 septembre 2008 | Rhino - Warner Bros.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Punk - New Wave - Paru le 4 mai 1984 | Rhino - Warner Bros.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Dans la grande et éclectique famille new wave de l’aube des années 80, Echo & The Bunnymen imposa sa propre voix, bien différente de celles des Cure, U2, Simple Minds et autres Psychedelic Furs. Une singularité due en partie à la voix torturée de son charismatique chanteur-crooner Ian McCulloch. Après des premiers albums assez sombres, les Bunnymen assument progressivement leur attirance pour les grandes mélodies et les instrumentations plus riches. Ocean Rain est un peu le sommet de cette mutation. Tout au long de ce quatrième album paru au printemps 1984, le rock éthéré du quartet de Liverpool doit tant à la nonchalante grandiloquence du génial Scott Walker qu’à la poésie des Doors ou des Byrds voire à la tourmente de Joy Divison… Grâce à sa production ultra-léchée et ses arrangements de soie, les talents de compositeur de McCulloch et l’impressionnisme de la guitare de Will Sergeant sont comme magnifiés. Le lyrisme d’Ocean Rain n’est surtout jamais mièvre. Drapé dans les cordes de violons de bon goût, le disque atteint son paroxysme avec The Killing Moon, longue ballade crépusculaire à écouter en boucle… © Marc Zisman/Qobuz