Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

14,49 €

Metal - Paru le 7 octobre 2014 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsqu’en février 1980, Bon Scott, ivre comme jamais, meurt étouffé dans son vomi, personne ne mise un kopek sur une quelconque suite de l’aventure AC/DC. Pourtant, le gang australo-britannique embauche un remplaçant à leur mythique chanteur. Brian Johnson, échappé du groupe Geordie, relève le défi en imposant un style puissant, éloigné de celui de son prédécesseur en se positionnant vocalement nettement plus dans les aigus. Avec sa mythique pochette noire en deuil, ce Back In Black, acte de naissance du nouvel AC/DC, aligne des compositions imparables, moins blues et soul que sur Highway To Hell et plus en phase avec les canons du hard rock qui connait son heure de gloire à l’aube des années 80. Les cloches de Hells Bells en hommage à Bon Scott, le riff et le solo XXL de Back In Black, l’hymne de stade You Shook Me All Night Long, ce disque offre une belle orgie de rock, de sexe, d’alcool et d’électricité. Ce sera surtout le deuxième album le plus vendu de tous les temps, juste derrière un certain Thriller… © CM/Qobuz
14,49 €

Hard Rock - Paru le 7 octobre 2014 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un classique ! Pas de gras, de superflu ou d’enluminures vaines, non. Du blues, du rock, des guitares, une rythmique lourde et une voix gorgée de soul, cette Highway To Hell qui parait en juillet 1979 est un grand moment de rock’n’roll. Le dernier malheureusement que vivra Bon Scott, chanteur écossais d’AC/DC qui meurt sept mois après sa sortie à seulement 33 ans… Le blues a beau être né dans les champs de coton d’Amérique, c’est de l’autre côté de la planète, au pays des kangourous, que son interprétation la plus surpuissante est née, vers 1973. Car même si AC/DC a toujours été étiqueté hard rock ou métal, c’est bien au blues que la formation australienne doit sa naissance. La bande d’Angus Young livre donc ici un rock dignement hérité des grands bluesmen (John Lee Hooker est d’ailleurs l’idole du guitariste en culotte courte) et de celle des pionniers du rock’n’roll (Chuck Berry en tête). Une musique jouissivement binaire, boostée par une rythmique extra-large portée par la basse de Cliff Williams et la batterie de Phil Rudd et des parties de guitares virtuoses et carnassières signées des frères Young, Angus au lead et Malcolm à la rythmique. Au micro, tel un Rod Stewart énervé, Bon Scott joue la carte du rock mâtiné de la soul music comme personne. Un disque essentiel ne serait-ce que pour son single éponyme. © MD/Qobuz
9,99 €

Rock - Paru le 2 septembre 2014 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Publié au cœur de l’été 1976, le premier album de Boston fait véritablement tâche entre la folie disco et le tremblement de terre punk. Au fil des années, ses ventes seront pourtant telles qu’il finira par intégrer le Top 20 des disques les plus vendus aux Etats-Unis de tous les temps ! Emmené par son tubesque single More Than A Feeling, voilà un superbe traité de pur rock FM, avec solos de guitare à rallonge pilotés par Tom Scholz, chant grandiloquent porté par la voix chamanique de Brad Delp, refrains imparables, production bodybuidée et chœurs prêts à être entonnés dans les stades ! Entre hard rock light et classic rock, Boston se fraie un chemin doré qui fleure bon la fin des seventies. © CM/Qobuz
18,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 novembre 2012 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1992, la fusion entre scansion rap et sonorités metal est assez inédite. Logique donc que ce premier album éponyme de Rage Against The Machine fasse alors l’effet d’une bombe. Si les Néerlandais d’Urban Dance Squad ou les Californiens des Red Hot Chili Peppers avaient déjà plus ou moins mixé ces deux mondes avec une approche funky et festive, la bande de Zack de la Rocha frappe dans un tout autre domaine. Celui de l’engagement politique total, à coups de textes cinglants et chocs, façon Bad Brains. Les titres des chansons suffisent à cerner le programme électoral du gang californien : Township Rebellion, Killing in the Name, Bullet in the Head, Freedom… Un militantisme furieux porté par les riffs assassins de Tom Morello, virtuose alliant les envolées lyriques d’un Jimmy Page aux expérimentations rigides d’Andy Gill de Gang Of Four. Une vraie baffe pour le corps et l’esprit, bien résumée dans la dernière phrase de l’hymne Killing in the Name : « Fuck you, I won't do what you tell me ! » © Max Dembo/Qobuz
14,49 €

Pop/Rock - Paru le 15 mai 2007 | Epic - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz