Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

23,99 €

Rock - Paru le 5 octobre 1970 | Atlantic Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
En deux albums seulement, la révolution zeppelinienne a dévasté la planète rock. Page et Plant ont secoué le blues électrique comme personne, il est temps de montrer comment leur univers électrique peut évoluer et grandir. Avec Led Zeppelin III,enregistré de mai à août 1970, ils élargissent leur champ de vision, s’ouvrant au folk (Bron-Y-Aur Stomp) et même aux effluves de l’Orient (Friends). A l’arrivée, avec ses autres perles que sont notamment Immigrant Song et Since I’ve Been Loving You, ce troisième opus est un indispensable pour bien cerner le cas de l’un des groupes les plus populaires et influents des années 70. © MZ/Qobuz
27,49 €
23,99 €

Rock - Paru le 5 octobre 1970 | Atlantic Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
En deux albums seulement, la révolution zeppelinienne a dévasté la planète rock. Page et Plant ont secoué le blues électrique comme personne, il est temps de montrer comment leur univers électrique peut évoluer et grandir. Avec Led Zeppelin III,enregistré de mai à août 1970, ils élargissent leur champ de vision, s’ouvrant au folk (Bron-Y-Aur Stomp) et même aux effluves de l’Orient (Friends). A l’arrivée, avec ses autres perles que sont notamment Immigrant Song et Since I’ve Been Loving You, ce troisième opus est un indispensable pour bien cerner le cas de l’un des groupes les plus populaires et influents des années 70. © MZ/Qobuz
14,99 €

Rock - Paru le 5 octobre 1970 | Atlantic Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En deux albums seulement, la révolution zeppelinienne a dévasté la planète rock. Page et Plant ont secoué le blues électrique comme personne, il est temps de montrer comment leur univers électrique peut évoluer et grandir. Avec Led Zeppelin III,enregistré de mai à août 1970, ils élargissent leur champ de vision, s’ouvrant au folk (Bron-Y-Aur Stomp) et même aux effluves de l’Orient (Friends). A l’arrivée, avec ses autres perles que sont notamment Immigrant Song et Since I’ve Been Loving You, ce troisième opus est un indispensable pour bien cerner le cas de l’un des groupes les plus populaires et influents des années 70. © MZ/Qobuz
25,49 €
17,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2014 | Polydor Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
21,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2013 | UMC (Universal Music Catalogue)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2011 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Mythique. Chef d’œuvre. Universel. « Must have »… Les qualificatifs ne manquent pas en 1975 pour souligner le génie concentré dans A Night At The Opera. Encadré une fois de plus par le producteur Roy Thomas Beker, Queen sort ce qui est à l’époque l’album le plus cher jamais produit. En effet, pour réaliser chacune de leurs folies, les membres se sont rendus dans pas moins de… six studios pour enregistrer leurs chansons. Tant pis, rien n’est trop beau pour Queen qui signe avec A Night At The Opera son apogée artistique et créative. Que de recherches mélodiques… Que ce soit sur du rock progressif, du heavy metal, des genres se rapprochant de la comédie musicale britannique ou sur de la pop, Queen cherche toujours  se rapprocher de la perfection et de l’innovation. Aucune note n’est laissée au hasard. Le contexte précédent l’album n’est pourtant pas des plus favorables puisque le groupe s’est séparé de son manager suite à une querelle financière. Freddie Mercury y fait d’ailleurs référence dans l’opening Death On Two Legs (dedicated to…). Album le plus vendu du groupe, A Night At The Opera est ce que Queen a produit de plus ambitieux, de plus merveilleux. © AR/Qobuz
21,99 €

Pop/Rock - Paru le 1 janvier 2011 | Universal Music Division Mercury Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
16,99 €

Pop - Paru le 9 février 1993 | Elektra Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Mercury Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1999 | Spectrum

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Compilation de divers live
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2009 | The CCP Record Company (Pty) Limited

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Morte en 2004 à l'âge de 39 ans, probablement d'une overdose (ayant entraînée une sévère crise d'asthme), Brenda Fassie fut un peu la Billie Holiday du kwaito, ce genre musical né dans les ghettos de Johannesburg , cousin de la house-music et du rap, fait de samples et de synthétiseurs sur lesquels se superpose un flow mi-chanté mi-rappé. Collectionnant les amants, hommes ou femmes, les drogues, la vie de Brenda Fassie est indissociable du kwaito ; toujours excessive, difficilement classable, pas vraiment conventionnelle, mais toujours magnifique dans la démesure et l'irrévérence.Le kwaito comme le soulignèrent très justement les ethnomusicologues Gérald Arnaud et Henri Lecomte est loin d'être une importation du gangsta rap américain, et Amadlozi en tant que peut-être plus grand album de kwaito jamais sorti, illustre avec brio l'éclectisme d'un genre qui se veut sublime dans toutes ses éclosions ; De la ballade splendide et nostalgique de Ngizobuya (« retour » en zoulou) au beat dansant de Monate et Thola Amadlozi. sans oublier l’échantillonnage très house et très funky d'Oxamu. Enfin, Shoot Them Before They Grow (« abattez-les avant qu'ils ne grandissent ») rappelle l'origine contestataire et révolutionnaire du kwaito (« colère » en zoulou). Le style urbain le plus populaire de la jeunesse sud-africaine, est également un des genres contemporains les plus originaux et inventifs de la planète.© René Obe/Qobuz
21,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2006 | Island

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Entre les vignettes soooooo british des Kinks de Ray Davies, le dandysme du Roxy Music des débuts (période For Your Pleasure) et les exubérances d’un Bowie, Pulp apportait sa touche très personnelle à la britpop des 90’s. La bande de Jarvis Cocker osait tous les excès, de la pop disco, 60's, lush, romantique ou carrément espiègle. Croonant comme un Scott Walker décalé ou se transformant en Bob Geldof (période Boomtown Rats) barge, le cerveau de Pulp caresse les mots de sa plume malicieuse et se drape dans des mélodies juste parfaites. Comme sur cet éclectique cinquième album, impeccable reflet de ce kaléidoscope sur lequel le groupe de Sheffield touche à tout et surtout au sublime sur Common People, chef-d’œuvre d’ironie… © Marc Zisman/Qobuz
7,99 €

Rock - Paru le 5 septembre 2005 | Parlophone UK

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
21,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2004 | Polydor

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2004 | Universal Music Spain S.L.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
18,99 €

Variété internationale - Paru le 20 février 2004 | Columbia - Legacy

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
24,49 €

Pop - Paru le 28 février 2003 | Parlophone France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
9,99 €

Pop - Paru le 6 août 1990 | Parlophone UK

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Pop - Paru le 28 octobre 2002 | Parlophone France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
10,99 €

Pop - Paru le 1 décembre 1969 | UMC (Universal Music Catalogue)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz