Catégories :
Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1999 | Capitol Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence - Stereophile: Record To Die For
Ses fans le savent bien : Nat King Cole était un pianiste de jazz démentiel. Au sommet de sa gloire, il délaissa parfois l’instrument pour enregistrer des albums un brin plus easy listening, certes de grande qualité mais musicalement moins renversant. Enregistré durant l’été 1956 à Hollywood, After Midnight reste un sommet de son art unique en compagnie de son trio. Et derrière son piano, Nat King Cole offre une sorte d’hybride, jazz mais pas trop, qui touchera alors TOUS ses aficionados. Entouré du contrebassiste Charlie Harris, du guitariste John Collins et du batteur Lee Young, il développe son style tout en finesse, chantant magistralement sur des standards comme Just You Just Me ou Caravan, swinguant comme nul autre. Sur certains titres, le saxophoniste Willie Smith, le trompettiste Harry Edison, le violoniste Stuff Smith, le tromboniste Juan Tizol et le percussionniste Jack Costanzo viennent apporter quelques touches de couleur à un disque parfait. © MD/Qobuz
CD13,99 €
21

Pop - Paru le 24 janvier 2011 | XL

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
Il y a Amy, il y a Duffy et il y a… Adele ! Avec son deuxième album, 21, cette étonnante ambassadrice de la nouvelle soul britannique confirme tout le bien qu’on pensait de son style, de sa voix et de sa personnalité, plus forte que jamais. Du groove du vrai !
CD9,99 €

Pop - Paru le 15 octobre 2000 | Parlophone (France)

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Henri Salvador est né en 1917 à Cayenne, en Guyane française. Il étudie la musique à Paris et joue un jour avec Django Reinhardt. Son son est une combinaison de cabaret parisien, de bossa nova brésilienne et d’influences des Antilles françaises. Cet album bien particulier illustre à la perfection le vaste éventail de ses inspirations. Sa voix suave diffuse une ambiance soyeuse et sensuelle évoquant de douces brises tropicales. Il arbore également dans ses paroles un grand sens de l’humour qui l’a rendu célèbre en France et sur sa terre natale. L’accompagnement instrumental, tout au long de l’album, est très discret, mais exceptionnel dans sa manière d’évoquer l’ambiance créée par sa voix. Chambre avec Vue remporte les Victoires de la Musique de l’an 2000 en France. Une introduction chaudement recommandée à cet artiste prolifique. ~ Mark Romano
CD9,99 €

Pop - Paru le 24 octobre 2003 | Parlophone France

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Ce troisième album studio de la superstar à part de la chanson française -M- (aka Mathieu Chédid) comporte 15 titres, qui contribuent tous à renforcer la réputation l'artiste, plusieurs fois récompensé, de créateur de chansons rock/jazz/pop vraiment aventureuses et au style international. ~ James Christopher Monger
CD16,99 €

Pop - Paru le 16 juillet 1980 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
HI-RES30,99 €
CD21,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music Group International

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Figure emblématique des années 80, Grace Jones a connu une carrière musicale en dents de scie d'où se détachent nettement Warm Leatherette et ce Nightclubbing, album de toutes les audaces. A nouveau produit par le facétieux Chris Blackwell, patron du label Island, cet opus paru en mai 1981 dispose à son bord de musicien-pointures de l'étoffe de Sly Dunbar et Robbie Shakespeare, ainsi que Wally Badarou aux claviers ou encore Jack Emblow à l'accordéon sur le mythique I've Seen That Face Before (Libertango), pinacle de l'album, magnifiquement "clippé" par Jean-Paul Goude, le compagnon de Miss Jones. Musicalement, le titre du LP (et un des morceaux) est un clin d’œil à l'iguane Iggy Pop, et le célèbre Demolition Man a été écrit par Sting alors encore en charge de Police. Grace reprend et adapte également des morceaux de Flash & The Pan, Harry Wanda, David Bowie, Bill Withers et Marianne Faithfull. Loin de sa période disco des familles, la Jamaïcaine et sa bande signe un album mature, équilibré, hyper produit, et ce, jusqu'à la pochette ultra-culte dont les versions "posters" ornent encore bien des échoppes dans le monde entier... © PPG/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Pop - Paru le 19 octobre 1987 | WM France

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Nougayork est un cri de rage d’un homme blessé et qui ne s’avoue pas vaincu, loin de là. En 1987, Claude Nougaro affirme alors sa pleine puissance dans un album volontairement tonitruant. L’histoire est celle d’un chanteur remercié par son label (Barclay) parce qu’il n’effectue pas assez de ventes. On le considère alors comme passé de mode. Le « Has Been » vend sa maison, s’envole pour New York, avec « pour seul bagage » l'adresse de la veuve de Charles Mingus (il fait d'ailleurs allusion au célèbre musicien dans la chanson Harlem, texte qu'il « pose » sur une composition de Mingus). Sur place, il enregistre ce Nougayork avec des « pointures » de la musique américaine. Parmi eux : le bassiste Mark Egan, le percussionniste Trilok Gurtu, et aussi, entre autres, le bassiste Marcus Miller et Nile Rogers (guitariste et fondateur du groupe Chic). L’album aura un succès commercial tel qu’il relancera et dynamisera la carrière du « poète cathare ». Il obtiendra la Victoire du meilleur album aux Victoires de la Musique 1988 ainsi que celle de l'Artiste interprète masculin de l’année.
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1970 | Polydor

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1963 | Capitol Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Prise de Son d'Exception
Deuxième album studio des Beach Boys, Surfin' U.S.A. parait en mars 1963. Même si les notes de pochettes indiquent Nick Venet comme producteur du disque, le grand manitou de ce chef d’œuvre californien n’est autre que Brian Wilson… Pour la première fois, les Garçons Plagistes doublent leurs voix, rendant l’ensemble encore plus ample et impressionnant. L’album mélange compositions originales entrées dans la légende (avec en tête le titre Surfin U.S.A. mais aussi Shut Down) et reprises de grands classiques instrumentaux de la surf music (le célèbre Misirlou de Dick Dale que Tarantino placera dans Pulp Fiction ou Let’s Go Trippin’ du même Dick Dale). Sans atteindre le génie de Pet Sounds qui paraîtra trois ans plus tard, Surfin' U.S.A. impose déjà l’étendu du talent de musicien total qu’est Brian Wilson alors seulement âgé de 21 ans ! Séquences jouissives de guitares surf, harmonies vocales de haute volée et refrains implacables, l’art des Beach Boys est déjà là. © MD/Qobuz
CD16,99 €

Pop - Paru le 18 mars 2002 | 679 Recordings UK. Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
CD13,49 €

Pop - Paru le 18 août 2003 | Parlophone (France)

Distinctions Lauréat du prix Constantin - Discothèque Idéale Qobuz
Bien calé entre rock et chanson à texte, Cali conjugue l'Amour à tous les temps dès ce premier album paru en 2003. Sur ce disque porté par le tubesque C'est quand le bonheur ?, son style unique l'impose comme un grand… chanteur ou écrivain ? Non loin de Miossec et de Louise Attaque, le Perpignanais est une nouvelle voix des années 2000. De celles et ceux ayant aussi bien grandi au son du rock'n'roll que des voix majeure de la chanson française d'antan. Et cet Amour parfait est l'impeccable fusion entre ces deux entités opposées. © CM/Qobuz
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1998 | Universal Music Division Barclay

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1991 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Réédition exclusivement numérique des enregistrements de 1965-1969 effectués par Juliette Gréco pour le label Polydor / Juliette Gréco, chant - Claude Bolling, direction - Henri Patterson, direction - Alain Goraguer, direction - André Popp, direction - etc.
CD11,49 €

Pop - Paru le 31 octobre 2007 | Parlophone France

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Onzième album du chanteur / Étienne Daho
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1983 | Universal Music Division Mercury Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
CD9,99 €

Pop - Paru le 31 janvier 2002 | Parlophone France

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
CD14,99 €

Pop - Paru le 24 janvier 1998 | Universal Music Division Mercury Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
CD13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1994 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
Du son métal, de la rage punk et des mélodies pop, Therapy ? maîtrise son affaire à coup de riffs carnassiers et impose son originalité alors que le grunge règne sur la planète rock en ce milieu des années 90. Ce Troublegum fait office de lame de fond de guitares, électrisant avec originalité l’année 1994. Cerise sur le gâteau, le trio de Belfast ose une reprise apocalyptique d’Isolation de Joy Division. Impressionnant et puissant. © MD/Qobuz
CD14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2000 | Universal Music Division Mercury Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
CD14,99 €

Pop - Paru le 15 septembre 2003 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Music
En mettant dans le même shaker, du post-punk, du punk-funk, de la new wave et de l’electro-rock, The Rapture plastique le New York du début des années 2000. Paru sur le label DFA, ce premier album de ceux que certains baptiseront les « Strokes disco » est sans doute le plus abouti de la scène dance-punk d’alors. Surtout, le single House Of Jealous Lovers (l’un des plus puissants de cette décennie qui vaut à lui seul l’achat de l’album) porte Echoes à bout de bras. On sent le groove des Talking Heads, l’élasticité de Gang Of Four et une certaine noirceur piquée à Cure dans cette comète de rock électrique tendu comme un string et de groove anguleux. Et ce House Of Jealous Lovers, quelle claque… © MD/Qobuz