Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1991 | Virgin EMI

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Après ...And Justice for All, Metallica décide qu'une simplification et une restructuration de sa musique sont de mise. C'est là une idée qui semble raisonnable du point de vue musical, mais qui offre aussi une occasion de commercialiser la musique du groupe, et Metallica atteint les deux objectifs. Les meilleures chansons sont plus mélodiques et spontanées, les grooves écrasants, épurés de "Enter Sandman", "Sad But True" et "Wherever I May Roam" restent fidèles aux compositions habituelles tandis que la production claire, professionnelle signée Bob Rock rend leur musique plus accessible. "The Unforgiven" et "Nothing Else Matters" évitent les riffs de guitare ardents qui ont toujours ponctué les ballades du groupe. Metallica est un bon album, mais on ne peut pas dire qu'il soit excellent. Ses meilleurs moments se sont emparés à juste titre de la couronne du heavy metal, mais son approche augurait également une déclin de créativité. ~ Steve Huey
13,99 €
21

Pop - Paru le 24 janvier 2011 | XL

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Sélection du Mercury Prize
Il y a Amy, il y a Duffy et il y a… Adele ! Avec son deuxième album, 21, cette étonnante ambassadrice de la nouvelle soul britannique confirme tout le bien qu’on pensait de son style, de sa voix et de sa personnalité, plus forte que jamais. Du groove du vrai !
17,49 €
14,99 €

Pop - Paru le 4 juin 2012 | Parlophone UK

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En cette année 1972, avec l'album Ziggy Stardust, tout bascule ! Déluge de guitares glam, naissance des doubles (ici Ziggy, plus tard le Thin White Duke, Halloween Jack et autres Aladdin Sane) et outrance à gogo, le Bowie le plus mythique est au cœur de cet album concept on ne peut plus précurseur. Ce mutant de Ziggy, reflet parfait de son époque, choque musicalement et visuellement. Un délire qui suinte même de la plume du dandy Bowie qui érige ici une tour de Babel où Oscar Wilde, la science-fiction, Vince Taylor et tout un tas d’idoles et d’idées s’entrechoquent. L’androgynie se ressent même dans ce rock’n’roll très électrique, sexuel et mégalo au possible (Moonage Daydream). Surtout, The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars offre des chansons renversantes comme Starman, Ziggy Stardust, Rock’n’Roll Suicide ou bien encore Suffragette City qui préfigure le punk. © MZ/Qobuz
19,49 €
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2012 | Universal Music Group International

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Sur ce chef d’œuvre de 1970, Cat Stevens peaufine son folk raffiné, l'habillant de piano ici, et de violons là. Une musique propre à l'Angleterre de l'aube des années 70 et dont plusieurs chansons se retrouveront d'ailleurs sur les bandes originales de divers films comme Harold et Maude d'Hal Ashby et Deep End de Jerzy Skolimowski. Un must. © MD/Qobuz
9,99 €

Pop - Paru le 15 octobre 2000 | Parlophone France

Distinctions Victoire de la musique - Discothèque Idéale Qobuz
Henri Salvador est né en 1917 à Cayenne, en Guyane française. Il étudie la musique à Paris et joue un jour avec Django Reinhardt. Son son est une combinaison de cabaret parisien, de bossa nova brésilienne et d’influences des Antilles françaises. Cet album bien particulier illustre à la perfection le vaste éventail de ses inspirations. Sa voix suave diffuse une ambiance soyeuse et sensuelle évoquant de douces brises tropicales. Il arbore également dans ses paroles un grand sens de l’humour qui l’a rendu célèbre en France et sur sa terre natale. L’accompagnement instrumental, tout au long de l’album, est très discret, mais exceptionnel dans sa manière d’évoquer l’ambiance créée par sa voix. Chambre avec Vue remporte les Victoires de la Musique de l’an 2000 en France. Une introduction chaudement recommandée à cet artiste prolifique. ~ Mark Romano
21,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | UMC (Universal Music Catalogue)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le vrai one hit wonder comme on dit chez les Anglo-Saxons… Un album et puis rideau ! Un disque de l’automne 1990 porté par l’un des singles les plus parfaits de toute l’histoire de la pop music : There She Goes. Sur les brisées de leurs illustres aînés sixties (Kinks, Beatles, Small Faces), les La’s enchainent les merveilles pop sculptées à la guitare mordante ou cristalline, aux refrains catchy à souhait et aux arrangements d’une pureté folle. Mais ces augustes parentés n’ont rien de pesant ici, la bande de Lee Mavers ne faisant jamais dans la taxidermie. Car comme leurs concitoyens Oasis, Jam, Smiths et autres Blur, les La’s ont su digérer les préceptes des anciens pour les adapter à leur époque. © MZ/Qobuz
17,49 €
14,99 €

Pop - Paru le 25 septembre 2015 | Parlophone UK

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Même s’il traversa plusieurs décennies, David Bowie culminera artistiquement pour l'essentiel durant les années 70 et 80. En 1971, avec cet Hunky Dory, l’ancien mod David Jones désormais David Bowie assume totalement ses ambitions bigarrées et met surtout l’accent sur la complexité et la pluralité de son style : look androgyne, attitudes scandaleuse, arrangements complexes, pratique intense de la métaphore et vénération pour les grandes icones de la marge (Warhol et Dylan sont ouvertement cités). Musicalement, la richesse est déjà de mise avec d’étonnantes mélodies, un feu d’artifice de guitares signé Mick Ronson (Queen Bitch), une omniprésence du piano (Oh ! You Pretty Things, Life On Mars ?) et des cordes assez léchées (Quicksand). Un éclectisme fracassant. © MZ/Qobuz
17,49 €
14,99 €

Pop - Paru le 19 juin 1984 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'avènement 1999 coïncide pour Prince avec de nombreux accrochages avec son entourage. Le paroxysme étant atteint avec le départ à la guitare de Dez Dickerson remplacé par Wendy Melvoin. Prince repart au turbin et cogite sur un projet plus mégalo qu'un double album : un film quasi-auto-biographique ! Sur la sellette, son management est chargé de lui décrocher une toile au plus vite. La division cinématographique de Warner est guerre enthousiaste et veut des garanties. Prince et sa famille grandissante (The Revolution, The Time, Vanity 6) se produisent régulièrement au club le First Avenue et passent le reste de leur temps enfermés dans un immense entrepôt à répéter et à suivre des cours d'art dramatique et de danse pour préparer le passage sur grand écran. Prince va jusqu'à faire transférer son propre studio dans ce dépôt industriel pour mettre en boite la musique de sa prochaine folie. Il installe également un studio mobile devant le First Avenue où il enregistre en live d'autres titres. Finalement, les studios Warner sortent le carnet de chèque pour ce qui sera sûrement l'un des plus mauvais film qu'ils aient produit jusqu'ici, un navet qui donnera pourtant une délirante B.O. : Purple Rain décroche la première place des charts R&B et pop. Let's Go Crazy, When Doves Cry, Take Me With U, Purple Rain et I Would Die 4 U sont autant de tubes princiers qui monopoliseront les ondes en 1984 et 1985. Son funk rock décadent de macro en chemise à jabot séduit la planète toute entière. Une fois de plus, le musicien réussit à fusionner ses diverses marottes tel un nouveau Sly Stone. Mélodies pop à la Beatles, guitares hendrixiennes et rythmiques au groove funky à souhait, Purple Rain propose surtout une modernisation totale de ces valeurs musicales fondamentales. © MD/Qobuz
16,99 €

Pop - Paru le 16 juillet 1980 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
19,49 €

Pop - Paru le 1 janvier 2007 | Casablanca Records - Island UK

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Pop - Paru le 30 janvier 2007 | Rhino - Warner Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1986, l’album Parade est tracté par un infernal hit minimaliste : Kiss. Le nom de Rogers Nelson conserve une fois encore le haut de l'affiche et la famille princière tourne à travers le monde. Une famille en crise lorsque Prince dissout son groupe The Revolution pour s'enfermer dans son studio de Paisley Park afin de concocter seul sa neuvième prophétie qui sort en avril 1987 : Sign O The Times. Wendy à la guitare, Lisa au sitar et à la flûte et Sheila E aux percussions sont les uniques invités de la nouvelle féerie du maître de Minneapolis. Son funk se minimalise grandement pour atteindre un concentré efficace (The Ballad Of Dorothy Parker, Sign O The Times, Starfish And Coffee), et opte rarement pour la soul d'entant (Slow Love). Son cerveau est en fusion et les idées se ramassent à la pelle à l'image de The Cross, hallucination sly stonienne aux saveurs arabisantes. Toujours aussi moderne plusieurs décennies après sa sortie, ce double album souligne à nouveau l'envergure du talent de ce révolutionnaire solitaire… © MZ/Qobuz
16,99 €

Pop - Paru le 6 juin 1994 | EastWest U.K.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
20,49 €
17,49 €

Pop - Paru le 3 avril 2006 | Rhino - Elektra

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Paru en décembre 1976, ce cinquième album des Eagles restera comme leur plus grand succès. Emmené par son tubesque single éponyme, Hotel California marquera un tournant dans la carrière du groupe américain. Bernie Leadon, le plus country de la bande, a quitté le navire et Joe Walsh entre ici en jeu. De son côté, Don Henley semble lui aussi prendre davantage le contrôle des affaires. En résulte un disque plus mainstream que ses prédécesseurs et qui trouve surtout un son en cinémascope à la hauteur de ses chansons. Tout est XXL ici ! La production, les solos, les mélodies, tout ! Chef d’œuvre de classic rock aux cambrures FM, voilà surtout un album qui traverse les décennies et fait toujours autant lever les foules. Glenn Frey, Don Felder, Joe Walsh, Randy Meisner et Don Henley ne retrouveront jamais une complicité et une efficacité aussi impressionnantes. © CM/Qobuz
15,99 €
13,49 €

Pop - Paru le 1 juillet 1990 | Parlophone UK

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Formé à la fin des années 60 au Royaume-Uni, les Jethro Tull ont rapidement vu leur popularité grandir à travers le monde notamment grâce à des singles comme Stand Up en 1969. Leur longue carrière a été témoin de leurs nombreux changements de style incluant du blues, de la folk et surtout du rock progressif pour lequel ils sont plus largement reconnus. C’est surtout leur quatrième album, Aqualung, qui leur a permis de laisser une trace indélébile dans l’histoire du rock : considéré comme un album-concept ayant pour thème central la religion, le disque fut enregistré aux studios Island Records de Londres est reste à ce jour le plus grand succès du groupe. Offrant un subtil mélange entre hard rock et mélodies folk, le tout recouvert par la voix de Ian Anderson proférant des textes sur la foi et la religion, Aqualung reste l’un des albums les plus cérébral ayant atteint un tel auditoire. © LG/Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1998 | A&M

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,49 €

Pop - Paru le 2 juin 1998 | Warner Records - Maverick

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Madonna a recruté le talentueux producteur de musique électronique William Orbit pour travailler sur Ray of Light. Contrairement à des artistes de longue date qui ont tenté de se mettre à la musique électronique, Madonna a toujours donné dans la dance. On n'est donc pas choqué de l'entendre chanter sur des breakbeats, de la musique électronique palpitante et des beats trip-hop tranchants. Pourtant, il est quelque peu surprenant de constater à quel point ça marche bien. C'est grâce à l'approche subtile de Madonna et William Orbit. Ils ont ralenti les beats, apprivoisé les excentricités de l'electronica et gardé son talent pour les mélodies pop, pour livrer le premier album pop mainstream qui réussit à intégrer de la musique électronique. Les textures sont aguichantes et les chansons ont une forte base mélodique, qu'il s'agisse de l'entêtant titre éponyme, le titre d'ouverture méditatif "Substitute for Love" ou la ballade "Frozen". ~ Stephen Thomas Erlewine
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1970 | Universal-Island Records Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2003 | A&M

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec Message In A Bottle et Walking On The Moon, le trio emmené par Sting fait danser la planète entière avec son aliage de rock à l'énergie punk et à la rythmique lorgnant vers le reggae. Tout l'art de cette recette alors inédite est dans ce deuxième album de Police paru en 1979 et qui se bonifie au fil des années... © CM/Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2011 | Petrol Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
14,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 2008 | Def Jam Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz