Catégories :
Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

CD21,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Il y a des disques qui ont véritablement marqué l'interprétation d'une œuvre pour plusieurs générations. Cette Aïda de 1959, somptueusement dirigée par Karajan avec des chanteurs au summum de leur talent, Renata Tebaldi, Giulietta Simionato, Carlo Bergonzi est à connaître de toute urgence et à réécouter sans cesse. Répétons-le, Aïda n'est pas l'opéra pompeux dont certaines pages peuvent se targuer, mais surtout une oeuvre intime du dernier Verdi. FH
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 11 juillet 2014 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
" ... ce Falstaff, on en était privé depuis des lustres, alors que c'est tout simplement le plus cher à notre cœur [...] Sous la baguette plus que jamais sorcière de Bernstein, chaque pupitre des Wiener Philharmoniker s'esclaffe avec un sens du timing et une énergie burlesque qui emporte tout sur son passage. [...] Ce n'est plus un orchestre, c'est un immense éclat de rire. Et le plateau est à l'unisson, en particulier le Sir John de Fischer-Dieskau que l'on n'attendait pas dans ce rôle mais qui y réalise une de ses compositions les plus abouties. [...] Alentour, tous s'en donnent à cœur joie, se laissant griser par les extrémités auxquelles les pousse le chef. [...] Ces retrouvailles nous enivrent " (Diapason, janvier 2015 / Emmanuel Dupuy)
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un véritable tour de force, car cet enregistrement comblera les connaisseurs de beau chant, les passionnés de Verdi et les amateurs de prises de son exceptionnelles. Au pupitre d'un Orchestre Philharmonique de Vienne survolté, Zeus-Karajan déchaîne d'emblée la tempête dans ce qui reste un des plus étonnants débuts de l’histoire de l'opéra. Cela tonne, cela rugit, cela crie dans la rade de Famagouste sur l'île de Chypre. Le reste est à l'avenant et le chef-d'oeuvre de Shakespeare/Verdi vous prend aux tripes pendant deux heures. La tension dramatique de l'ouvrage est soutenue de bout en bout par le chef et par des artistes exceptionnels. Qui osera encore dire que la Tebaldi est inexpressive ? Cet Otello est sans contexte un des plus grands enregistrements de l'histoire du disque. FH
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1976 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A lui seul, l'air d'entrée de Lady Macbeth, "Vieni t'affretta", chanté par l'immense Shirley Verrett rend ce disque immortel ! Mais tout le reste est à l'avenant. Enregistré dans la foulée du spectacle d'anthologie superbement mis en scène par Giorgio Strehler, en 1975 à la Scala de Milan, cet album possède une théâtralité difficile à obtenir en studio. Claudio Abbado dirige avec une souplesse et une éloquence qui donne le vertige. Domingo, Cappuccilli, Ghiaurov sont à leur meilleur. Rarement l'adéquation Shakespeare/Verdi a été captée avec un dramatisme frôlant de si près la perfection. Un enregistrement à emporter sur votre île déserte ou tout au moins dans votre jardin secret. FH
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 février 2008 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Urgence, fièvre, présence obsédante de la mort, on a tout dit à propos de cette très grande version du chef-d'oeuvre de Verdi. Muti impose sa vision théâtrale et sensible, dirigeant avec une autorité incontestable des chanteurs de grande classe. Renata Scotto campe une Violetta pathétique, Alfredo Kraus est à son meilleur et Renato Bruson humanise le personnage du Père Germont victime des préjugés bourgeois de son temps. Une des très grandes versions de cette opéra mille et une fois enregistré à connaître absolument. FH
CD14,99 €

Opéra - Paru le 8 mars 2010 | Warner Classics

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Attribuer le label Discothèque idéale de QOBUZ à un opéra, uniquement pour le chef-d'orchestre est-ce bien raisonnable ? En l'occurrence oui et encore oui. Même si les chanteurs ne déméritent pas dans cet enregistrement (Scotto, Ghiaurov), c'est avant tout le Maestro Muti qui retient ici l'attention dans cette œuvre de jeunesse de Verdi, dont seul le Choeur des Hébreux (Va pensiero) est resté populaire. Riccardo Muti rend cette partition sans cesse passionnante en en faisant ressortir toutes les finesses, et il y en a, aussi bien qu'une indomptable énergie. Tout est théâtral à souhait sous cette baguette ardente et l'œuvre prend son envol. FH
CD14,99 €

Classique - Paru le 11 octobre 2010 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Callas et Karajan traduisent toute l'intensité de l'oeuvre. L'émotion d'une exceptionnelle collaboration.
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1985 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Sir Georg Solti a fait partie des grands chefs-d'orchestre du 20e siècle. Très vite remarqué par l'industrie du disque, il laisse des enregistrements à foison, dont certains constituent d'excellents témoignages de l'interprétation de l'opéra de la deuxième partie du siècle dernier. Son Bal Masqué (le deuxième qu'il enregistre) est une de ses meilleures réalisations verdiennes. Sa direction est souple, vigoureuse et épouse les intentions de ses exceptionnels chanteurs dans une distribution qui fait vraiment rêver. Un bonheur à réécouter en boucle d'autant qu'il s'agit d'un des très grands opéras de Verdi. FH
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Les disques de Carlos Kleber sont comme des pépites rares et précieuses. Cet enregistrement de studio de La Traviata est un must absolu. La direction du Maestro est légère, fluide, théâtrale, exaltante, caressante. Autour de lui Ileana Cotrubas est une Violetta fragile et touchante, Placido Domingo d'une vaillance encore juvénile et Sherill Milnes un Père Germont assez convenu. Du très bon studio pour cet opéra si fréquemment enregistré. FH
CD18,99 €

Classique - Paru le 4 janvier 1991 | RCA Red Seal

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Le son est ce qu'il est, c'est à dire sec comme un coup de trique, mais ce Falstaff reste absolument unique grâce à la direction survoltée et si théâtrale de l'illustre Maestro qui tient son monde d'une façon implacable et efficace. Giuseppe Valdengo possède un abattage et une personnalité que l'on aimerait rencontrer plus souvent aujourd'hui. Son Falstaff est truculent à souhait, avec une insolente santé vocale. Le trio Alice, Meg et Nannetta (la jeune Teresa Stich-Randall) est tout simplement délicieux. C'est LE Falstaff de l'histoire du disque pourtant enregistré lors d'un concert radio à New York en 1950. Mais le miracle est toujours là plus d'un demi-siècle après et personne ne l'a jamais égalé. FH
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1995 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD22,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 7 novembre 2005 | RCA Red Seal

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La Caballé a 33 ans lorsqu'elle enregistre cette version mythique. Le moelleux de son timbre, son incarnation du rôle, ses sons filés sublimes (L'"Addio del passato", [CD 2 plage 11, de votre lecture sur Qobuz] sans les coupures habituelles est beau à pleurer). Avec la jeune Caballé l'émotion naît du souffle et de la simplicité de la ligne héritée de la tradition belcantiste. Carlo Bergonzi (avec son savoureux accent parmesan) est un Alfredo de rêve au style impeccable. A la tête de l'Orchestre de la RCA Italienne (composé principalement des musiciens de l'Orchestre de l'Opéra de Rome), Georges Prêtre est un accompagnateur attentif et enthousiaste, constamment à l'écoute de ses chanteurs. Un pur bonheur.
CD24,49 €

Classique - Paru le 4 janvier 1991 | RCA Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
CD33,99 €

Classique - Paru le 20 décembre 1989 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Mené tambour battant grâce à la direction électrisante de Riccardo Muti, cet Attila de Giuseppe Verdi brille de mille feux au gré d'une distribution sans faille. Dans ce drame à la "robuste invention mélodique" (Michel Orcel) dans lequel Verdi flatte le patriotisme italien (Tu auras l'univers si tu me laisses l'Italie), Riccardo Muti développe son grand sens du théâtre en même temps que son amour pour un compositeur qui aura occupé une grande partie de sa vie. S'attachant à combattre les mauvaises traditions d'interprétation, Muti a peu de rivaux pour faire vivre l'orchestration à la fois puissante et subtile de Verdi dans laquelle chaque note et chaque accent a une fonction précise. Samuel Ramey se taille la part du lion dans cet enregistrement et reste comme une des grandes voix de basse s'étant confrontée à cet opéra inégal mais qui possède de réelles beautés et une grande force dramatique. FH
CD34,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1966 | Decca Music Group Ltd.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La vision dramatique de Solti alliée à l'extraordinaire noirceur du Philippe II incarné par Nicolai Ghiaurov font de cette version une réussite quasi absolue. A cela on peut ajouter l'humanité pathétique du Posa de Fischer-Dieskau et la méchanceté inique de Martti Talvela en Grand Inquisiteur. Le reste de la distribution fait entendre les plus grandes voix de l'époque : Carlo Bergonzi, Renata Tebaldi et Grace Bumbry. Chaque enregistrement d'opéra suscite des débats passionnés entre lyricomanes, mais celui là fait souvent consensus à juste titre. FH