Dans chaque genre, les experts de Qobuz rassemblent tous les indispensables. Ces albums qui ont marqué l’histoire de la musique et constituent des dates majeures.

Avec la Discothèque Idéale, vous (re)découvrez des enregistrements mythiques, tout en construisant votre culture musicale.

Les albums

2900 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher
1,69 €
1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Dans la série « on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même », série dangereuse car l’on sait bien que nombre de compositeurs furent de piètres (euphémisme) interprètes de leurs propres œuvres, voici une magnifique réalisation enregistrée les 16, 18 et 19 mars 1958, dans laquelle le compositeur-chef-d’orchestre Darius Milhaud nous prouve qu’il fait partie de ceux qui savaient diablement bien diriger leur musique. On est loin des lectures assez polies de tant de chefs de l’époque et d’époques ultérieures ; Milhaud va dans le direct, le franc du collier, un vrai bœuf droit tombé du toit d’une part, une véritable création du monde venue de la glaise d’autre part. La prise de son signée André Charlin n’y est pas pour rien : sonore, ample, généreuse, elle entre dans la partition de plain-pied et nous entraîne dans le tourbillon milhaudien sans relâche. Superbe ; mes discophiles chevronnés auront plaisir à comparer avec d’autres enregistrements de la même période, les uns n’enlevant rien à l’autre. © SM/Qobuz
1,69 €
1,69 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 1955 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
S’il n’y en a qu’une… Franck, comme quelques autres, n’écrivit en tout et pour tout qu’une seule symphonie, mais pas n’importe laquelle : LA symphonie de Franck, sommet de l’art symphonique franckien. Franckien et non pas français, car la forme n’a jamais vraiment été une chose française, surtout pas à l’époque romantique où l’on se détourna bientôt, en France, des modèles germaniques pour la raison qu’ils étaient trop germaniques. D’ailleurs, la symphonie en ré mineur de Franck n’est ni française ni germanique ; elle est d’une puissante personnalité unique, celle de son compositeur, préoccupé de recherches formelles d’une étrange complexité sur le papier – en particulier la forme cyclique, qui fait que des éléments thématiques communs se retrouvent mouvement après mouvement, jusqu’à des citations directes de cellules entières d’un mouvement à l’autre. Nombreux sont les chefs qui se sont frottés à l’œuvre, y compris au disque, mais sans doute peu ont su en distiller la grandeur comme le fit Furtwängler avec l’Orchestre de Vienne en 1955 – pourtant peu habitués, l’un et l’autre, à ce répertoire, mais peut-être est-ce cette distance qui fait que le vénérable chef a si merveilleusement dépassé la stérile analyse formelle qu’en font certains, pour nous donner une lecture pleine d’élan et de force. Illico dans la Discothèque idéale ! © SM/Qobuz
1,99 €

Blues - Paru le 1 janvier 1983 | The Island Def Jam Music Group (Universal Music)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
1,99 €

Ballets - Paru le 28 janvier 2014 | BMOP - sound

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Quelque part entre la farce sérieuse et l’œuvre sérieusement farceuse, le Ballet mécanique de George Antheil reste toujours inclassable, presque un siècle après sa composition. Eh oui, un siècle, même si l’écoute de cet invraisemblable martelage de férocités hurlantes et explosives donnerait volontiers accroire que l’œuvre a été écrite hier au soir. Avec ses seize pianos (mécaniques selon la partition initiale, martelés par des pianistes dans la version révisée), ses sirènes, son arsenal de percussions, des sonnettes électriques, des hélices d’avion, Antheil a créé une terrifiante cacophonie organisée qui, lors de sa création, déchaîna les passions bien au-delà de ce qui s’était passé peu avant pour le Sacre. Hélas, pendant des décennies, on ne joua que (rarement, qui plus est) la version remaniée, eu égard à l’insurmontable difficulté de synchroniser les seize pianos pneumatiques. Or, de nos jours, un simple système électronique permet de contrôler des pianos « normaux » comme s’ils jouaient la partie originale conçue pour pianos mécaniques. Et hop, l’excellent Boston Modern Orchestra Project s’est empressé d’enregistrer la vraie version originale, celle qui dure quasiment une demi-heure, avec toutes ses exaspérantes sonorités, ses crispantissimes ostinatos, son violent discours qui ne lâche pas l’auditeur d’une semelle de la première à la dernière seconde. Oui, on pourra crier « au fou » mais diable, quel absolu chef-d’œuvre de la conception musico-mécanique ! Comment se fait-il que cet excellent enregistrement ne figure pas encore dans la Discothèque idéale de Qobuz ? Hop, c’est fait. A ne pas écouter dans votre voiture sur l’autoroute, vous vous retrouveriez rapidement à faire du 350 km/h par excès d’enthousiasme. © SM/Qobuz
2,29 €

Opéra - Paru le 17 mai 1991 | Nonesuch

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
2,49 €

Orient - Paru le 1 janvier 2003 | Fifty-Five Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
21,49 €
14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1995 | Impulse!

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Un électrochoc que cette longue embardée mingussiène de 1963. Épaulé par dix complices, le contrebassiste peint ici une fresque colorée et furieuse comme jamais. Écriture éclectique, improvisation démentielle, références plurielles et dérives osées, le voyage musical auquel nous convie Mingus sur ce Black Saint And The Sinner Lady passe aussi bien par l’Amérique que l’Afrique ou l’Europe. L’une des plus grandes messes créatives que le jazz ait connue ! © MZ/Qobuz
13,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1995 | Impulse!

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cette photo ! Ce titre ! Cette typographie ! Cette pochette ! On comprend aisément qu’en pénétrant ce Karma, on entre guère dans un album de jazz comme les autres. Pour son troisième enregistrement en tant que leader et qui parait en 1969, le complice et petit protégé de John Coltrane se démarque déjà de son maître disparu deux ans plus tôt. Emballé dans une esthétique qui lui est propre, faite de mysticisme, d’afrocentrisme et de saveurs également asiatiques, Karma offre ses tables de la loi dans les 32 minutes 46 de The Creator Has a Master Plan qui ouvre l’album. Cette folle envolée lyrique qui lorgne parfois vers le free jazz est pilotée par un Pharoah Sanders totalement habité, comme l’est aussi Leon Russell dont le chant fait de cet enregistrement une sorte de grand-messe spirituelle et hallucinogène. Bon voyage. © MZ/Qobuz
13,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1987 | Vertigo - Capitol

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
3,69 €
LFO

Techno - Paru le 26 juillet 2009 | Warp Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
3,69 €

Techno - Paru le 13 février 1995 | Warp Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
3,96 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 2007 | Мелодия

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
7,49 €

Variété francophone - Paru le 18 juin 2012 | Vogue

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Paru fin 1962, "Tous les garçons et les filles" est le premier album de Françoise Hardy. Sans titre à l'origine, cet album est aujourd'hui identifié par celui de son principal succès. Le 33 tours est sorti dans une France joyeuse et triomphante, un pays en pleine croissance qui ne connaissait pas le chômage. L'époque est aux plaisirs partagés, en vacances, en "booms" et autres "surprise parties". Les 45 tours des « idoles » font partie des achats les plus convoités. Mais c'est le passage de Françoise Hardy dans l'émission "Le petit conservatoire de Mireille" sur l'unique chaine de télévision française alors en noir et blanc qui fera le succès et la réputation de cette artiste symbole de sa génération. L’album recevra le Grand Prix du disque 1963 de l’Académie Charles-Cros et le Trophée de la télévision 1963. JMP©Qobuz
3,99 €

Electro - Paru le 15 mars 1999 | F Communications

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
3,99 €

Musique indienne - Paru le 24 avril 2007 | Ocora Radio-France

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
3,99 €

Jazz contemporain - Paru le 1 septembre 1991 | Saravah

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
5,99 €
3,99 €

Musiques du monde - Paru le 1 janvier 1956 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Des enregistrements exceptionnels du guitariste guinéen Kante Facelli, qui fut lors de l'introduction de la guitare dans le pays à la fin des années 40, l'un des plus grands virtuoses de Guinée. Son jeu lancinant et mystérieux, ainsi que sa voix, ne sont pas sans faire penser à Charley Patton, Robert Johnson ou encore Charlie Christian. Bluesmens (ou jazzmen dans le cas de Charlie Christian) qui l'influencèrent probablement par le biais du disque, et qui influenceront par son intermédiaire de grands guitaristes africains, tel que le malien Ali Farka Touré. Un document d'une valeur artistique et historique remarquable, que l'on doit à la collection des documents sonores de la Bibliothèque nationale de France.© René Obe/Qobuz
3,99 €

Classique - Paru le 23 janvier 2012 | naïve classique

Livret Distinctions 5 de Diapason - Discothèque Idéale Qobuz
Inlassable défenseur et ambassadeur de la création contemporaine, aussi bien des œuvres du XXe que du XXIe siècle, l'Ensemble Orchestral Contemporain a inscrit à son répertoire depuis plus de dix ans l'œuvre de Pierre Boulez, très prisée par son chef Daniel Kawka. Il est aujourd'hui l'un des seuls ensembles à pouvoir interpréter Dérive 2, pièce d'une difficulté redoutable, composée en 1988 et achevée par Pierre Boulez en 2006 seulement... Forcément, une parution à ne pas manquer.
3,99 €

Afrique - Paru le 28 mars 2011 | HCGN-DJN-BOL

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Tout comme en occident, les troubadours, les trouvères, ou les madrigalistes du XVIe siècle, les griots en Afrique de l'Ouest poursuivirent,et poursuivent encore, un but analogue ; l'union en une intrication autant sublime que métaphysique, du langage, ou pour le dire autrement de la poésie dans sa quintessence, et de la musique, cette dernière apportant le complément d'immanence et de superflu nécessaire à toute poésie. L'épopée du mandingue, conte les exploits de Soundiata Kéïta, exploits relevant du mythe, du rêve, et de la réalité, et dont l'un, non des moindres, fut d'ériger au XIIIe siècle l'empire du Mali. Transmise oralement, chevauchant les siècles et les multiples variations dues aux traditions locales, cette épopée sera enregistrée dans les années 1970 par le griot guinéen Sory Kandia Kouyaté, dans ce que l'on peut considérer comme l'un des plus bels enregistrement de « musique de chambre » du XXème siècle. Outre le fait que la voix de Kandia Kouyaté est l'une des plus belles à avoir jamais creusé un microsillon (voix d'une époustouflante beauté, d'une époustouflante drôlerie , et alliage étonnant des deux, d'une spectrale mélancolie) le trio que forme Kandia Kouyaté, qui s'accompagne également au n'goni sorte de luth, avec Sidiki Diabaté virtuose de la kora (harpe africaine), et El Hadj Djéli Sory Kouyaté virtuose du balafon, révèle la grande maitrise de la musique africaine pour l'un des paramètres les plus mystérieux, hypnotique, et étrange du son ; le timbre. C'est-à-dire, fondamentalement, pour l'harmonie.© René Obe/Qobuz
5,99 €

Comédies musicales - Paru le 24 novembre 2008 | Playtime

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Signée Michel Legrand, la bande originale du chef d’œuvre de Jacques Demy traverse le temps et les modes avec la force d’un conte de fée. Un sommet de la collaboration entre le compositeur et son cinéaste préféré. Une sublime mosaïque harmonique sur laquelle les aventures de Catherine Deneuve, Jean Marais, Jacques Perrin et Micheline Presle furent gravées pour l’éternité dans la mémoire collective. Comme pour tout bon conte de fée qui se respecte… © CM/Qobuz