Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Frieder Bernius - Zelenka : Missa Sancti Josephi, ZWV 14

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Zelenka : Missa Sancti Josephi, ZWV 14

Barockorchester & Kammerchor Stuttgart, Frieder Bernius

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Sur les quelque 200 œuvres connues de Zelenka, seule une petite douzaine n’appartient pas au genre de la musique sacrée ; on ne s’étonnera donc pas du grand nombre de messes, d’oratorios, de requiems, de psaumes, de litanies, de Te Deum, de Magnificats. Il écrivit toutes ces splendeurs lors de son service à la cour de Dresde, où il passa le plus clair de sa vie, de 1710 à sa mort, trente-cinq ans plus tard. Tout porte à croire que les deux monarques successifs appréciaient fort son art, mais ils n’étaient pas les seuls : un certain Bach, Jean-Sébastien de ses prénoms, l’admirait suffisamment pour l’héberger chez lui à l’occasion, et pour copier (ou faire copier par un de ses fistons) quelques-unes de ses œuvres. Ce n’est que bien après sa disparition que sa musique fut enfin remise au goût du jour, en particulier grâce aux efforts de Smetana qui souhaitait mettre à l’honneur les musiciens d’origine tchèque, dont Zelenka. Et on y découvre toujours une écriture des plus hardies harmoniquement, bourrée de chromatismes inusités, dans un grand creuset de diverses influences nationales : nord-allemande bien sûr dans la rigueur contrapuntique, italienne dans le foisonnement mélodique, et – plus rare – déjà bohémienne et morave dans certains mélismes spécifiques que l’on ne retrouvera qu’à partir des compositeurs « nationaux » tchèques, Smetana en tête. On découvre ici sa Messe de saint Joseph, écrite en 1732 – œuvre de la grande maturité, donc – ainsi que deux psaumes des années 1725, d’une grande originalité. À la barre, l’exceptionnel Frieder Bernius et ses ensembles basés à Stuttgart, le Chœur de chambre et l’Orchestre baroque de la ville, qu’il a hissés à un niveau international. Enregistrement en première mondiale de la messe. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Zelenka : Missa Sancti Josephi, ZWV 14

Frieder Bernius

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Missa Sancti Josephi, ZWV 14 (Jan Dismas Zelenka)

1
I. Kyrie
Julia Lezhneva
00:04:44

Daniel Taylor, Alto - Julia Lezhneva, Soprano - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

2
II. Gloria in excelsis Deo
Julia Lezhneva
00:02:17

Julia Lezhneva, Soprano - Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Jonathan Sells, Bass - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

3
III. Et in terra pax
Julia Lezhneva
00:02:50

Julia Lezhneva, Soprano - Daniel Taylor, Alto - Jonathan Sells, Bass - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

4
IV. Laudamus te
Julia Lezhneva
00:05:10

Julia Lezhneva, Soprano - Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Jonathan Sells, Bass - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

5
V. Qui tollis
Kammerchor Stuttgart
00:02:43

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

6
VI. Qui sedes
Julia Lezhneva
00:02:04

Julia Lezhneva, Soprano - Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Jonathan Sells, Bass - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

7
VII. Quoniam tu solus sanctus
Julia Lezhneva
00:03:48

Julia Lezhneva, Soprano - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

8
VIII. Cum Sancto Spiritu
Kammerchor Stuttgart
00:03:06

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

9
IX. Sanctus
Julia Lezhneva
00:02:09

Julia Lezhneva, Soprano - Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

10
X. Benedictus
Julia Lezhneva
00:03:29

Julia Lezhneva, Soprano - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

11
XI. Osanna
Kammerchor Stuttgart
00:00:50

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

12
XII. Agnus Dei
Daniel Taylor
00:02:20

Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

13
XIII. Dona nobis pacem
Julia Lezhneva
00:03:31

Daniel Taylor, Alto - Julia Lezhneva, Soprano - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

De profundis, ZWV 50 (Jan Dismas Zelenka)

14
I. De profundis
Mathis Koch
00:04:55

Jonathan Sells, Bass - Sönke Tams Freier, Bass Baritone (Kammerchor) - Mathis Koch, Bass Baritone (Kammerchor) - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

15
II. Si iniquitates
Jonathan Sells
00:02:19

Jonathan Sells, Bass - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

16
III. Sustinuit
Daniel Taylor
00:03:49

Daniel Taylor, Alto - Tilman Lichdi, Tenor - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

17
IV. Et ipse redimet
Kammerchor Stuttgart
00:00:24

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

18
V. Requiem aeternam
Jonathan Sells
00:01:39

Jonathan Sells, Bass - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

In exitu Israel, ZWV 84 (Jan Dismas Zelenka)

19
I. In exitu Israel
Kammerchor Stuttgart
00:00:57

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

20
II. Simulacra gentium
Katharina Eberl
00:03:08

Mathis Koch, Bass Baritone (Kammerchor) - Katharina Eberl, Soprano (Kammerchor) - Ulrich Weller, Alto (Kammerchor) - Jo Holzwarth, Tenor (Kammerchor) - Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

21
III. Gloria Patri
Ulrich Weller
00:00:19

Ulrich Weller, Alto (Kammerchor) - Jo Holzwarth, Tenor (Kammerchor) - Mathis Koch, Bass Baritone (Kammerchor) - Barockorchester Stuttgart - Frieder Bernius, Conductor - Jan Dismas Zelenka, Composer

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

22
IV. Sicut erat
Kammerchor Stuttgart
00:01:05

Kammerchor Stuttgart - Barockorchester Stuttgart - Jan Dismas Zelenka, Composer - Frieder Bernius, Conductor

(C) 2018 Carus (P) 2018 Carus

Descriptif de l'album

Sur les quelque 200 œuvres connues de Zelenka, seule une petite douzaine n’appartient pas au genre de la musique sacrée ; on ne s’étonnera donc pas du grand nombre de messes, d’oratorios, de requiems, de psaumes, de litanies, de Te Deum, de Magnificats. Il écrivit toutes ces splendeurs lors de son service à la cour de Dresde, où il passa le plus clair de sa vie, de 1710 à sa mort, trente-cinq ans plus tard. Tout porte à croire que les deux monarques successifs appréciaient fort son art, mais ils n’étaient pas les seuls : un certain Bach, Jean-Sébastien de ses prénoms, l’admirait suffisamment pour l’héberger chez lui à l’occasion, et pour copier (ou faire copier par un de ses fistons) quelques-unes de ses œuvres. Ce n’est que bien après sa disparition que sa musique fut enfin remise au goût du jour, en particulier grâce aux efforts de Smetana qui souhaitait mettre à l’honneur les musiciens d’origine tchèque, dont Zelenka. Et on y découvre toujours une écriture des plus hardies harmoniquement, bourrée de chromatismes inusités, dans un grand creuset de diverses influences nationales : nord-allemande bien sûr dans la rigueur contrapuntique, italienne dans le foisonnement mélodique, et – plus rare – déjà bohémienne et morave dans certains mélismes spécifiques que l’on ne retrouvera qu’à partir des compositeurs « nationaux » tchèques, Smetana en tête. On découvre ici sa Messe de saint Joseph, écrite en 1732 – œuvre de la grande maturité, donc – ainsi que deux psaumes des années 1725, d’une grande originalité. À la barre, l’exceptionnel Frieder Bernius et ses ensembles basés à Stuttgart, le Chœur de chambre et l’Orchestre baroque de la ville, qu’il a hissés à un niveau international. Enregistrement en première mondiale de la messe. © SM/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recorded at the Ev. Kirche Reutlingen-Gönningen, 16–18 April 2018 (Germany)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Frieder Bernius
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Gounod romantique et mystique

Artisan majeur du renouveau de la musique française dans la seconde moitié du XIXe siècle aux côtés de son aîné, Berlioz, qu’il admirait, et de ses disciples, Bizet, Saint-Saëns, Massenet qui vénéraient sa foi en l’Art, Charles Gounod (1818-1893), mystique et charmeur, romantique en quête d’un nouveau classicisme, doit sa célébrité à quelques chefs-d’œuvre qui réduisent son envergure. Une discographie en plein essor permet de découvrir sa musique dans sa diversité : instrumentale, vocale, sacrée et lyrique.

Dans l'actualité...