Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Baroness|Yellow & Green

Yellow & Green

Baroness

Disponible en
16-Bit/44.1 kHz Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après le rouge, le bleu, voici le jaune et le vert. Il ne faut pas pour autant en conclure que Baroness construit une discographie en forme d'arc-en-ciel. Il ne faut d'ailleurs chercher aucun "concept" derrière cette utilisation des couleurs, Yellow & Green a beau être séparé en deux disques et deux parties distinctes (l'une introduite par « Yellow Theme » et l'autre par « Green Theme »), cette segmentation ne recouvre aucune différence musicale particulière.

La pochette dessinée par le chanteur John Baizley est aussi belle que ses devancières, alors que le contenu musical a lui passablement évolué. Difficile d'ailleurs de décrire un style où désormais les mélanges sont légions. En tous cas, Yellow & Green n'a plus grand chose à voir avec le sludge metal. Oublié l'équilibre parfait de Blue Record avec juste ce qu'il fallait de metal progressif et de stoner pour se démarquer de la concurrence.

Yellow & Green c'est un peu une auberge géorgienne où le menu n'est pas affiché et les ingrédients disséminés dans tous les plats. Stoner, punk, new wave, rock progressif, pop rock, et quelques accents country voire folk sont ici présents, donnant à Yellow & Green une tournure commerciale qui n'est pas sans rappeler par moments Nickelback.

Légèrement indigeste sur la longueur - dix-huit titres à s'enfiler au total - Yellow & Green contient quelques pièces à mettre au crédit de Baroness. « Twinkle » et ses accents de folk stoner, la hargne parfaitement canalisée de « Cocainium », le climat étrange de « Eula », la légèreté de « Mtns. (The Crown & Anchor) », le très beau « Foolsong », sont autant de motifs de se pencher sur Yellow & Green.

Si quelques titres ne justifient pas forcément l'achat d'un double album, il serait dommage de se passer de la pochette qui mérite elle d'acquérir l'objet en vinyle.

©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Yellow & Green

Baroness

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,49€/mois

1
Yellow Theme
00:01:44

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

2
Take My Bones Away
00:04:59

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

3
March to the Sea
00:03:11

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

4
Little Things
00:05:03

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

5
Twinkler
00:03:16

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

6
Cocainium
00:05:08

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

7
Back Where I Belong
00:06:15

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

8
Sea Lungs
00:03:21

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

9
Eula
00:06:47

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

DISQUE 2

1
Green Theme
00:04:22

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

2
Board Up the House
00:04:33

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

3
Mtns. (The Crown & Anchor)
00:04:17

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

4
Foolsong
00:02:57

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

5
Collapse
00:03:51

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

6
Psalms Alive
00:04:08

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

7
Stretchmarker
00:03:23

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

8
The Line Between
00:05:02

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

9
If I Forget Thee, Lowcountry
00:02:42

Baroness, MainArtist - John Dyer Baizley, Composer

(C) 2012 Relapse Records Inc. (P) 2012 Relapse Records Inc.

Chronique

Après le rouge, le bleu, voici le jaune et le vert. Il ne faut pas pour autant en conclure que Baroness construit une discographie en forme d'arc-en-ciel. Il ne faut d'ailleurs chercher aucun "concept" derrière cette utilisation des couleurs, Yellow & Green a beau être séparé en deux disques et deux parties distinctes (l'une introduite par « Yellow Theme » et l'autre par « Green Theme »), cette segmentation ne recouvre aucune différence musicale particulière.

La pochette dessinée par le chanteur John Baizley est aussi belle que ses devancières, alors que le contenu musical a lui passablement évolué. Difficile d'ailleurs de décrire un style où désormais les mélanges sont légions. En tous cas, Yellow & Green n'a plus grand chose à voir avec le sludge metal. Oublié l'équilibre parfait de Blue Record avec juste ce qu'il fallait de metal progressif et de stoner pour se démarquer de la concurrence.

Yellow & Green c'est un peu une auberge géorgienne où le menu n'est pas affiché et les ingrédients disséminés dans tous les plats. Stoner, punk, new wave, rock progressif, pop rock, et quelques accents country voire folk sont ici présents, donnant à Yellow & Green une tournure commerciale qui n'est pas sans rappeler par moments Nickelback.

Légèrement indigeste sur la longueur - dix-huit titres à s'enfiler au total - Yellow & Green contient quelques pièces à mettre au crédit de Baroness. « Twinkle » et ses accents de folk stoner, la hargne parfaitement canalisée de « Cocainium », le climat étrange de « Eula », la légèreté de « Mtns. (The Crown & Anchor) », le très beau « Foolsong », sont autant de motifs de se pencher sur Yellow & Green.

Si quelques titres ne justifient pas forcément l'achat d'un double album, il serait dommage de se passer de la pochette qui mérite elle d'acquérir l'objet en vinyle.

©Copyright Music Story 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?