Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nicola Benedetti - Wynton Marsalis: Violin Concerto; Fiddle Dance Suite

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Wynton Marsalis: Violin Concerto; Fiddle Dance Suite

Nicola Benedetti, Philadelphia Orchestra, Cristian Măcelaru

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Virtuose d’une rare polyvalence, le grand trompettiste de jazz et compositeur afro-américain Wynton Marsalis, né en 1961, enrichit chaque année un catalogue d’œuvres diverses déjà très fourni. Écrit sur mesure pour la violoniste Nicola Benedetti, son Concerto pour violon en ré - comme ceux de Beethoven, Tchaïkovski et Stravinski (celui de Sibelius est en ré mineur) s’inspire, de l’aveu même du compositeur, de l’existence de sa dédicataire « qui éclaire et enchante les communautés tout autour du monde par la magie de sa virtuosité. »
« Conçu pour orchestre symphonique (avec un immense respect envers les exigences de cet instrument), il est néanmoins écrit selon la perspective d’un musicien de jazz et bluesman de La Nouvelle-Orléans », écrit encore Wynton Marsalis. « Nous croyons que tous les êtres humains sont liés par les fondements essentiels de la vie – la naissance, la mort, l’amour et le rire –, que nos expériences individuelles les plus profondes (notamment la douleur) sont elles aussi universelles, et que le fait de reconnaître la profondeur de cette douleur dans le contexte d’un groove est un pas décisif vers la guérison ».
Écrit en quatre mouvements dans une écriture très habile, l’œuvre oscille entre des influences de jazz et le langage de la période américaine de Stravinski, elle-même mosaïque de toutes sortes de musiques. Il en résulte un patchwork des plus plaisants, d’autant qu’il est défendu par une des meilleures virtuoses d’aujourd’hui. La Fiddle Dance Suite for Solo Violin, littéralement « Suite de danse violoneuse pour violon solo » est une espèce de « Sonate » ou « Partita » urbaine du XXIe siècle en cinq mouvements de danses populaires, alternant les influences irlandaises et purement américaines dans un savant mélange de populaire et de savant, une synthèse dont Bach était coutumier et que Marsalis transpose ici à notre époque avec une gourmandise pleine d’humour et de tendresse. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Wynton Marsalis: Violin Concerto; Fiddle Dance Suite

Nicola Benedetti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Violin Concerto in D major (Wynton Marsalis)

1
1. Rhapsody 00:12:38

Philadelphia Orchestra, Orchestra, MainArtist - Wynton Marsalis, Composer - Richard King, Engineer, StudioPersonnel - Steven Epstein, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cristian Măcelaru, Conductor, MainArtist

℗ 2019 Wynton Marsalis Enterprises, Inc, under Exclusive Licence to Decca Music Group Limited

2
2. Rondo Burlesque 00:10:09

Philadelphia Orchestra, Orchestra, MainArtist - Wynton Marsalis, Composer - Richard King, Engineer, StudioPersonnel - Steven Epstein, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cristian Măcelaru, Conductor, MainArtist

℗ 2019 Wynton Marsalis Enterprises, Inc, under Exclusive Licence to Decca Music Group Limited

3
3. Blues 00:10:17

Philadelphia Orchestra, Orchestra, MainArtist - Wynton Marsalis, Composer - Richard King, Engineer, StudioPersonnel - Steven Epstein, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cristian Măcelaru, Conductor, MainArtist

℗ 2019 Wynton Marsalis Enterprises, Inc, under Exclusive Licence to Decca Music Group Limited

4
4. Hootenanny 00:10:18

Philadelphia Orchestra, Orchestra, MainArtist - Wynton Marsalis, Composer - Richard King, Engineer, StudioPersonnel - Steven Epstein, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Cristian Măcelaru, Conductor, MainArtist

℗ 2019 Wynton Marsalis Enterprises, Inc, under Exclusive Licence to Decca Music Group Limited

Fiddle Dance Suite (Wynton Marsalis)

5
1. Sidestep Reel 00:03:58

Wynton Marsalis, Composer - Andrew Walton, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Philip Siney, Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Decca Music Group Limited

6
2. As the Wind goes 00:04:07

Wynton Marsalis, Composer - Andrew Walton, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Philip Siney, Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Decca Music Group Limited

7
3. Jones' Jig 00:04:04

Wynton Marsalis, Composer - Andrew Walton, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Philip Siney, Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Decca Music Group Limited

8
4. Nicola's Strathspey 00:04:27

Wynton Marsalis, Composer - Andrew Walton, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Philip Siney, Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Decca Music Group Limited

9
5. Bye-Bye Breakdown 00:07:00

Wynton Marsalis, Composer - Andrew Walton, Producer - Nicola Benedetti, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Philip Siney, Engineer, StudioPersonnel

℗ 2019 Decca Music Group Limited

Descriptif de l'album

Virtuose d’une rare polyvalence, le grand trompettiste de jazz et compositeur afro-américain Wynton Marsalis, né en 1961, enrichit chaque année un catalogue d’œuvres diverses déjà très fourni. Écrit sur mesure pour la violoniste Nicola Benedetti, son Concerto pour violon en ré - comme ceux de Beethoven, Tchaïkovski et Stravinski (celui de Sibelius est en ré mineur) s’inspire, de l’aveu même du compositeur, de l’existence de sa dédicataire « qui éclaire et enchante les communautés tout autour du monde par la magie de sa virtuosité. »
« Conçu pour orchestre symphonique (avec un immense respect envers les exigences de cet instrument), il est néanmoins écrit selon la perspective d’un musicien de jazz et bluesman de La Nouvelle-Orléans », écrit encore Wynton Marsalis. « Nous croyons que tous les êtres humains sont liés par les fondements essentiels de la vie – la naissance, la mort, l’amour et le rire –, que nos expériences individuelles les plus profondes (notamment la douleur) sont elles aussi universelles, et que le fait de reconnaître la profondeur de cette douleur dans le contexte d’un groove est un pas décisif vers la guérison ».
Écrit en quatre mouvements dans une écriture très habile, l’œuvre oscille entre des influences de jazz et le langage de la période américaine de Stravinski, elle-même mosaïque de toutes sortes de musiques. Il en résulte un patchwork des plus plaisants, d’autant qu’il est défendu par une des meilleures virtuoses d’aujourd’hui. La Fiddle Dance Suite for Solo Violin, littéralement « Suite de danse violoneuse pour violon solo » est une espèce de « Sonate » ou « Partita » urbaine du XXIe siècle en cinq mouvements de danses populaires, alternant les influences irlandaises et purement américaines dans un savant mélange de populaire et de savant, une synthèse dont Bach était coutumier et que Marsalis transpose ici à notre époque avec une gourmandise pleine d’humour et de tendresse. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Nicola Benedetti

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Herbert von Karajan et les grands maîtres du classique

Trente ans après sa mort, l’Autrichien Herbert von Karajan (Salzbourg 1908 - Anif 1989) incarne toujours la figure du chef d’orchestre. À la tête de l’orchestre philharmonique de Berlin, qu’il a élevé au rang de marque mondiale pendant presque trente-cinq ans (1955-1989), il a méthodiquement réenregistré le cœur de son répertoire : Beethoven, Brahms, Bruckner, Verdi, Wagner, Strauss…

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...